Canalblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Chez Clarabel
27 octobre 2022

Bilan du mois : Octobre 2022 ♪♫•*¨*•...•*¨*•♫♪

october2

♪♫•*¨*•...•*¨*•♫♪

Plus le temps passe, et plus je m'installe dans une monotonie pour tout ce qui touche le blog, la lecture, la communauté, la pression, les envies, le slow-motion. Les hauts et les bas d'une blogueuse qui se remet beaucoup en question, quoi. Si je maintiens un semblant de mise à jour du blog, c'est davantage par nostalgie, ou par habitude. Un carnet de lecture pour me rappeler mes impressions, ou pour me souvenir des histoires déjà lues (j'oublie souvent). 

C'est comme ça. En attendant, voici un petit coup de projecteur sur mes lectures préférées du mois :

♪♫•*¨*•...•*¨*•♫♪

♦ Serpent & Dove, de Shelby Mahurin

♦ Sidhe, t.1 : La diseuse d'ombres, de Sandy Williams

♦ Sorcière du Sud, de Kimberly Frost : Apprentie sorcière - À peine enchantée - Presque ensorcelée
/// je veux la suite en vf ///

♪♫•*¨*•...•*¨*•♫♪

♦ Une infâme trahison (une enquête de Beatrice Hyde-Clare #3), de Lynn Messina

♪♫•*¨*•...•*¨*•♫♪

Haut les cœurs, les lecteurs ! ♥ 

27 octobre 2022

Nous irons mieux demain, de Tatiana de Rosnay

Nous irons mieux demainComme j'ai eu l'occasion de découvrir le roman en format audio, j'ai particulièrement trouvé la lecture hypnotique et admirablement interprétée par Tatiana de Rosnay. J'ai beaucoup aimé sa voix, grave et élégante. Cela donne notamment un parfum suranné, chic et vaporeux, à l'ensemble. En tout cas, j'étais subjuguée !

L'histoire est également empreinte de suspense psychologique à la Daphné du Maurier, avec une héroïne (Candice, vingt-huit ans) qui tombe sous l'emprise d'une amitié que ses proches jugent vénéneuse. La coupable s'appelle Dominique, la cinquantaine aristocratique et mystérieuse. Leur rencontre est survenue suite à un accident de la route. En tant que témoin, Candice a aussitôt apporté son secours et son soutien à cette belle femme solitaire. Mais les jours passant, Dominique va prendre beaucoup de place dans la vie de l'héroïne. Elle va s'installer dans son petit appartement, s'occuper de son garçon, préparer leurs repas et revoir l'organisation de la maison. Elle va aussi partager son amour pour Zola, évoquer les femmes de sa vie, faire des parallèles et réconforter la jeune femme émotionnellement fragile. Car Candice souffre beaucoup, de son corps et de son image. Elle ne s'est pas remise de son deuil tout neuf après la disparition de son père. Et se retrouve embarquée par sa sœur à traquer une existence cachée tout en refusant de réveiller les fantômes du passé. C'est là que le lien avec Zola se tisse. Évoquer l'écrivain dont la vie amoureuse ne manquait pas de piment met tacitement en lumière l'adultère, et ce de manière presque poétique. Ce chemin vers l'acceptation est plutôt bien dressé. J'admets que la distance prise par Candice est incroyable, alors que sa mère et sa sœur explosent de colère. C'est aussi l'œuvre de Dominique, dont la personnalité ne cesse de perturber et d'interroger. Est-ce qu'elle fascine ? oui. Est-ce qu'elle fait peur ? oui, aussi. J'ai beaucoup aimé cette sensation trouble et troublante qui se dégage de cette relation a priori amicale, ou pas. En tout cas, c'est subtilement soumis et libre de toute interprétation.

Si cette ambiance très poudrée vous inspire, n'hésitez pas ! Moi, j'ai très envie d'écouter du Zola maintenant.

©2022 Éditions Robert Laffont, S.A.S (P)2022 Lizzie, un département d'Univers Poche.

  • Lu par : Tatiana de Rosnay
  • Durée : 9 h 50
  • Nous irons mieux demain retrace le chemin d’une femme fragile vers l’acceptation de soi, vers sa liberté. Il fait aussi écho aux derniers mots d’Émile Zola, le passager clandestin de cette histoire.

⭐⭐⭐⭐

26 octobre 2022

Édition ✨collector✨ pour la suite d'A.C.O.T.A.R en français

Si vous aimez les couvertures cartonnées, le doré et les sensations fortes... Ou si vous êtes simplement accro à la saga de Sarah J. Maas et qu'une âme de monomaniaque vous habite...

Un Palais d'épines et de roses T3 - Collector Un palais de glace et de lumière

Vous avez donc sauté de joie et pioché avec excitation lors de la parution de ces superbes éditions reliées !

Ce premier cycle venant boucler l'intrigue découverte depuis Un palais d'Épines et de Roses. Au risque de me répéter, cette lecture est incroyable. Pour les émotions, pour l'univers, pour les personnages. Tout est surprenant ! C'est encore meilleur si l'on ne soupçonne rien de l'histoire et si l'on prend le risque d'y plonger en toute innocence. 

Le plus dingue, au fond, c'est aussi cette sensation indescriptible qui vous saisit dès que vous explorez cet univers. Cette sensation d'appartenir à un monde soi-disant imaginaire et de rencontrer des personnages plus vrais que nature. Sans savoir pourquoi, tout paraît si évident. C'est ça qui est bon.

Ça et tomber amoureuse de Cassian. Voilà, voilà.🙈

Un Palais de Cendres et de Ruines (t.3) & Un Palais de Glace et de Lumière (t.3.5)

La Martinière J. fiction, 2019 pour la traduction. /// édition collector (2022) - Traduit par Anne-Judith Descombey

Titre VO : A Court of Wings and Ruin / A Court of Frost and Starlight

⭐⭐⭐⭐⭐

26 octobre 2022

La diseuse d'ombres (Sidhe #1) de Sandy Williams

La Diseuse d'OmbresMcKenzie n'est pas une humaine ordinaire : elle est capable de voir les faes et surtout de retracer leurs déplacements, ce qui est une aubaine pour le roi Atroth en guerre contre les rebelles.

Lorsque ces derniers font irruption sur son campus et l'enlèvent sous le nez de la garde royale, McKenzie refuse de se ranger à leur cause et de livrer les secrets de la cour. Pourtant, leur charismatique leader use de son charme pour l'étourdir et la convaincre d'entendre sa version des faits. McKenzie s'échine à refuser de coopérer et multiplie les tentatives d'évasion malgré les menaces de mort des rebelles. Sa loyauté envers le maître d'armes du roi est indéfectible.

Et qu'importe si l'amour qu'elle lui porte n'a jamais été payé en retour ! On ne renie pas un engagement de dix ans en un battement de cils.

Mince, je ne suis pas comme ces filles qui se font courtiser par deux hommes mais ne savent pas lequel choisir. Quand on est incapable de savoir qui on aime le plus, c’est qu’on n’en aime aucun assez.


Si vous êtes allergiques aux relations toxiques, passez votre chemin ! L'héroïne a le don d'être aveugle et bornée à des fins inutiles. Par contre, cela donne à lire une histoire empreinte d'une forte tension qui rend la lecture très émoustillante.

Entre McKenzie et Aren, le feu brûle - haine et désir se mêlent savoureusement. C'est fougueux et vibrant. Le couple se chamaille beaucoup, enfin lui est séducteur et provocant tandis qu'elle reste obsédée par Kyol qui ne manque pas d'atouts non plus (il est juste plus long à la détente). Oui, on déteste quand l'héroïne est tiraillée entre deux soupirants et se montre particulièrement volage quand on ne s'y attend pas.

Ceci dit, le flirt reste aussi en arrière-plan. On a avant tout une histoire pleine d'action, avec une guerre et des attaques répétées, il y a des morts, des trahisons et des non-dits qui viennent changer la donne. Votre cœur risque de se briser à plusieurs reprises, mais vous n'allez pas décrocher de votre bouquin non plus. En effet, c'est pas mal du tout : urban fantasy, conflits et survie chez les faes, une héroïne ordinaire et émotionnellement instable, des personnages attachants, de la romance et plus encore.

Je lis le deuxième tome (Eclats de chaos) dans la foulée !

— Si j’étais un type bien, dit-il, je reconnaîtrais que Taltrayn est un fae honorable, qu’il t’aime et qu’il prendrait soin de toi. Je m’éclipserais et te laisserais avoir l’homme que tu as toujours voulu. Mais je ne suis pas quelqu’un d’aussi bien que Taltrayn, McKenzie. Je ne le serai jamais, et je refuse de renoncer. Je me battrai pour avoir la chance d’être avec toi. ♥

Milady, un label des éditions Bragelonne, 2013 pour la présente traduction. Traduit par Clémentine Curie.

⭐⭐⭐⭐

22 octobre 2022

Presque ensorcelée (Sorcière du Sud #3) de Kimberly Frost

Presque ensorceléeQu'on m'explique pourquoi les Éditions AdA n'ont pas traduit les deux tomes suivants de cette série ! Argh, je me sens un peu orpheline après la lecture de ce troisième tome (qui est complètement dingue).

— Le destin qu’ils partagent brisera le cœur de tous ceux qui en seront témoins.

Le Conclave vient de débarquer à Duvall où vit Tammy Jo Trask - notre apprentie sorcière aux pouvoirs qui divaguent même si on a peu à peu compris pourquoi. En effet, les récents événements ont embarqué l'héroïne dans une suite d'aventures improbables. Celles-ci ont fatalement intrigué l'Association mondiale de la magie contrainte de se pointer au Texas pour éclaircir son dossier.

Et puis il y a cette relation entre Tamara et le fils Lyons qui n'est pas du goût des agents (en particulier l'ex de Bryn). Ça promet une belle pagaille en ville ! Ajoutez que certains locaux ont lancé une ligue contre les pouvoirs occultes et cherchent à kidnapper Tammy Jo. Un type au visage balafré tente à son tour de menacer sa quiétude. Plus les sept fléaux de l'Apocalypse qui s'annoncent... damn ! Ce tome ne laissera pas en paix notre héroïne.

Ce que j'aime, c'est justement l'ambiance folâtre de cette série : Tammy Jo est toujours prête à sauver le monde et court sans cesse dans les rues de la ville pour réparer ses bêtises (car souvent une catastrophe en entraîne une autre). Attention, c'est loin d'être une jeune femme écervelée, au contraire c'est une héroïne courageuse, intuitive et loyale. Ce n'est juste pas sa faute si elle possède des dons qui dépassent l'entendement !

Cette fois, son ex n'est pas en ville (mais il va revenir). Elle a donc promis de ne prendre aucune décision pour sa vie amoureuse durant son absence. Toutefois, Bryn n'a pas dit son dernier mot et fait peu de cas de la prophétie en courtisant ouvertement la jolie rouquine. Miracle, une partie de sa famille va rentrer à la maison ! Par contre, d'autres mensonges et non-dits vont éclater. Pauvre Tamara. Elle aussi a ses secrets, comme comprendre l'histoire du fantôme d'une broche reçue anonymement par la poste.

Le passé refait surface, des zones floues trouvent un nouveau sens et je réclame encore et toujours plus de scènes avec Bryn & Tammy Jo ! ♥

— Tu possèdes d’autres maisons, mais elles ne sont habitées par aucune copine ou femme, n’est-ce pas ? Il esquissa un sourire. — Attention, Tamara, tu pénètres en territoire miné avec une telle question. Reconnaîtrais-tu que tu as droit à cette information, que toi et moi formons un couple ? — N’agis pas en avocat. Contente-toi de répondre à la question. Il m’offrit un sourire suffisant. — Non. Pas de femme. Pas d’autres copines. Honnêtement, au rythme où ta vie se transforme en chaos total, tu es tout ce que je peux gérer, en ce moment.


Slightly Spellbound, here I come !

Éditions AdA, 2018 pour la traduction

⭐⭐⭐⭐⭐ 

21 octobre 2022

Inheritance Games (Inheritance Games #1) de Jennifer Lynn Barnes

J'ai découvert ce roman en audio et je dois dire que le format colle parfaitement à l'ambiance baroque et inquiétante (l'écoute est entraînante) !

Inheritance GamesNous embarquons à bord dès les premières pages, quand l'héroïne de dix-sept ans, Avery Grambs, une lycéenne ordinaire qui a perdu sa maman et qui trime pour joindre les deux bouts, est curieusement conviée à la lecture d'un testament d'un riche inconnu lequel lui lègue sa fortune. Seule contrepartie : vivre un an dans le manoir des Hawthorne. Et ainsi cohabiter avec une famille dédaigneuse et rancunière.

Pause.

Dans votre tête, comme dans celle de la jeune fille, vous vous dites : comment et pourquoi. Toute la lecture se base donc sur cette intrigue : riche en suspense, en non-dits, en secrets et en énigmes. Que de faux-semblants et de mensonges. Cette famille incroyable planque en effet plusieurs fantômes dans les placards. Des disparitions. Des drames. Des trahisons. Et on découvre tout ça petit à petit. Splendeur et décadence chez les nantis.

Le concept n'est pas nouveau. Mais ça fonctionne très bien car la lecture est étonnamment rapide, les chapitres sont courts et dégainent les révélations à un rythme effréné. J'avais du mal à stopper la lecture tellement j'étais prise dans le feu de l'action.

Seul bémol : les personnages sont plutôt quelconques. Ou trop stéréotypés. On retrouve la nana solitaire, née sous une mauvaise étoile, intelligente et curieuse, mais propulsée au cœur de vieux tourments, avec quatre frangins qui ont appris à jouer des coudes pour ne pas perdre leurs intérêts. Ils sont beaux, séducteurs et joueurs. Portent aussi un lourd bagage émotionnel.

Les Hawthorne font pourtant front commun - contre la jeune Avery. Elle est avertie dès le départ. Surtout ne pas craquer pour eux. Pour Jameson ou pour Grayson. Verboten. Forbidden. À mon goût, ces sursauts romantiques sonnent faux. Et j'ai donc du mal à gober leur pathos, pour l'instant.

Pour conclure, ce premier tome ouvre le bal d'une saga familiale pleine de mystères ! Le roman se termine sur un nouvel aveu avec un énième défi pour l'héroïne. Bravo, l'invitation est lancée et acceptée. C'était une lecture très divertissante et captivante à écouter.

©2020 / 2022 Jennifer Lynn Barnes / éditions Pocket Jeunesse, département d'Univers Poche, pour la traduction française. Traduit par Guillaume Fournier (P)2022 Lizzie, un département d'Univers Poche

  • Lu par : Audrey d'Hulstère
  • Durée : 10 h 26
  • Bravo à Audrey d'Hulstère pour son interprétation soignée et sensible. On se glisse dans la peau de l'héroïne avec confusion, on vit ses émotions, on ressent ses doutes et ses craintes. C'était très bien. Dosé comme il faut, ni trop ni peu.

 #InheritanceGames #NetGalleyFrance

⭐⭐⭐⭐

19 octobre 2022

À peine enchantée (Sorcière du Sud #2) de Kimberly Frost

Toujours conquise par cette série grâce à ce tome deux encore plus déchaîné et qui affiche une bizarrerie grotesque - mais j'adore ça. Léger, fantasque, émoustillant. Tape dans les mains de joie.

A peine enchantée Sorcière du Sud T2Nous retrouvons donc notre sémillante Tammy Jo Trask - une sorcière qui ne sait pas se servir de ses pouvoirs et qui provoque des désastres sitôt qu'elle tente de lancer des sortilèges - dans sa petite ville de Duvall dans le Texas.

Suite à sa confrontation avec les loups etc., Tammy a attiré l'attention de l'Association mondiale de la magie qui souhaite la convoquer pour un prochain Défi. En attendant son épreuve, elle doit suivre une formation sous la houlette d'un magicien anglais et d'un enchanteur pyromane (ce dernier va tellement tester ses limites qu'il va basculer dans une vengeance aveugle et meurtrière).

Et devinez qui intervient en bravant les interdictions ? Han-han. Bryn Lyons, de plus en plus complexe dans ses intentions. J'admets que son personnage est plus opaque dans cette nouvelle histoire. Est-ce assez pour mettre l'ex au tapis ? Toujours pas ! Zach s'accroche à son premier amour, et réciproquement. Avec lui aussi, on se sent comme une girouette, tantôt il se montre prévenant et dévoué, tantôt il devient autoritaire et obtus. Pfff.

Quand il parla, sa voix était basse et égale. — Ainsi, le dieu s’est enflammé, totalement embrasé. Il espère et entretient dans son cœur, un amour stérile. J’ouvris les yeux. — Pardon ? Il regarda mes lèvres et lécha les siennes. — Ovide. Ça veut dire que j’ai très envie de t’embrasser, mais que je ne peux pas le faire, expliqua-t-il avant de reculer d’un pas. — Lâche. — Apparemment, dit-il en esquissant un sourire. Ne t’attire pas d’ennuis.

Mais tout est charmant dans cette série : les personnages sont attachants, l'action trépigne sans discontinuer, la folie est partout, chaque acte entraîne de lourdes conséquences et suscite des variations improbables. Les aventures de Tammy Jo sont hallucinantes !

On fouille également le passé de la jeune femme, ses origines et ce qui expliquerait pourquoi ses pouvoirs fonctionnent de travers. Son lien avec Bryn aussi se renforce, mais ça n'explique pas encore pourquoi son nom figure sur la liste. Et je comprends totalement les émotions contradictoires de Tamara qui lutte entre attirance et remontrances familiales. Soulignons que sa mère et sa tante ne donnent aucune nouvelle depuis des mois ! Comment voulez-vous qu'une fille s'en sorte sans garde-fous ?!

— Tu sais, je suis un peu fatigué de t’entendre dire que tu ne comptes jamais me revoir avant de rappliquer dès que tu as besoin de quelque chose, dit-il. Je fronçai le nez et priai pour ne pas rougir de gêne. Il avait raison. — Qui dit que j’ai besoin d’aide ? demandai-je en essayant de sembler innocente. Il jeta un coup d’œil au pédalo volé avant de me regarder et de hausser un sourcil. — Eh bien, en fait… commençai-je.


Je referme ce roman sur une sensation grisante d'avoir pris mon shoot de bonheur ! C'était fou. Complètement fou. Un rythme effréné. Une exubérance amusante. Des personnages uniques. De la romance. Des regards et des mots doux. Waouh, devinez... tome trois, me voilà Presque ensorcelée !

Il secoua la tête avant de continuer doucement. — Tu mets mon monde sens dessus dessous.
Éditions AdA, 2017 pour la traduction française. Traduit par Emilie Hendrick-Hallet
⭐⭐⭐⭐⭐ 
17 octobre 2022

Une infâme trahison (Une enquête de Beatrice Hyde-Clare #3) de Lynn Messina

Déjà le troisième tome d'une série découverte cette année et que j'aime énormément !

Une infâme trahisonBeatrice Hyde-Clare n'a jamais considéré son statut d'orpheline, célibataire de vingt-six ans au physique quelconque, comme un inconvénient. Seule sa tante Vera lui rappelle sans cesse qu'elle doit se résigner sur son triste sort. Longtemps elle a donc cru être insipide en société avant de révéler un caractère subtil et amusant. Cet esprit a d'ailleurs impressionné un certain duc qui n'a pas hésité à la poursuivre pour jouer les détectives en sa compagnie. Mais l'entente cordiale entre Beatrice et Kesgrave dérape tout doucement. L'héroïne se mortifie d'être tombée amoureuse, surtout lorsqu'elle le découvre au bras d'une débutante (une jeune et riche lady) qui pourrait prétendre ravir le titre de duchesse. Pour chasser ses idées noires, elle accepte de sortir d'affaire le fameux monsieur Skeffington (rencontré dans Une insolente curiosité) et d'enquêter sur un meurtre par empoisonnement.

Le suspense de l'intrigue n'est pas fou, ni sidérant. Mais il y a toujours cet ingrédient magique qui rend la lecture agréable, joyeuse et pimpante. Quel plaisir à parcourir les chapitres en compagnie de Beatrice ! C'est frais, c'est enlevé et divertissant. Un bonheur, tout simplement. Et l'alchimie entre les personnages est indéniable : si l'on connaît les sentiments de Beatrice, on devine que Kesgrave n'en pense pas moins et qu'il succombe à son charme. Seulement, c'est un duc qui possède prestance, richesse et beauté. Un semblant de Darcy au-dessus du commun des mortels. D'où l'ironie de la situation. Il craque pour la prétendante improbable ! Et ça se lit tout seul. En une goulée. Slurp. Ça badine gaiement, ça traîne dans les salons huppés ou les clubs privés, ça porte des déguisements, ça ruse, ça file, ça spécule et ça tombe à pic.

C'est l'un des rendez-vous les plus exquis et attendus dans ce créneau, à égalité avec Son Espionne Royale mène l'enquête ♥

©2022 Editions Les Escales. Traduit par Emmanuelle Aronson (P)2022 Audible Studios

⭐⭐⭐⭐

15 octobre 2022

Apprentie sorcière (Sorcière du Sud #1) de Kimberly Frost

Cinq étoiles, sans hésiter. Car j'ai franchement été agréablement surprise par ce début de série, introduisant une sorcière sans pouvoir (Tammy Jo Trask) qui vit dans une petite ville du Texas en tant que pâtissière lambda.

“Je descends d’une lignée de 15 générations de sorcières, qui tirent leur pouvoir de la terre depuis plus de 3 siècles.”

Apprentie sorcièreAu cours d'une soirée déguisée, elle se fait voler son précieux médaillon - un legs familial - auquel le fantôme de sa grand-tante est lié. Prête à tout pour le récupérer, elle n'hésitera pas à toquer à la porte de son « ennemi » en se disant qu'elle règlera plus tard les conflits de quinze générations de sorcières.

Les ennuis ne vont cependant pas s'arrêter en si bon chemin ! Tammy est droguée par un vieux médecin ; son épouse défunte devient un zombie ; des loups-garous débarquent en ville ; sa meilleure amie est mordue par un vampire ; et elle reçoit en cadeau un leopardus pardalis très protecteur.

Sa vie personnelle part aussi en cacahuète : son ex-mari, adjoint du shérif, est convaincu qu'ils vont se remarier. Et il intervient, tout le temps. Tantôt prévenant et protecteur, tantôt autoritaire et intrusif. Au choix. Car un autre individu est en train de faire battre son cœur, même si son nom figure sur la liste des interdits et donc des inaccessibles. Même pas en rêve. Peu importe s'il est entreprenant, charmeur et opiniâtre.

Zach se racla la gorge, attirant mon attention.
— Est-ce que c’est quelque chose que tu veux ? Dormir chez Lyons, Tammy Jo ?
Bryn fit fi de la question et continua à parler.
— Ce n’est pas une situation où ton ex-mari peut t’aider. Ne laisse pas la colère affecter ton jugement.
— Oh, je ne le fais jamais. Ce sont mes cheveux roux qui interfèrent avec mon bon sens. Toute cette couleur à proximité de mon cerveau, ça me désoriente, la plupart du temps. Je vais rester chez moi, merci.


Miam, miam, miam. Je sens que je vais me régaler, car contrairement à ce que montre la couverture, ce n'est pas sexy, sombre ou mystérieux. C'est surtout rocambolesque et fantasque. Tamara est une héroïne comme j'aime : pas délurée, pas prétentieuse, pas débile non plus. Elle avance dans son histoire avec sang-froid (il lui en faudra) et assume ses moments de faiblesse (une petite robe avec des franges et des perles et youplaboum).

J'ai beaucoup aimé ce mélange de légèreté et de fantastique dans un univers qui se développe soigneusement. Enfin moi, ça m'a plu. Et je lis la suite dans la foulée ! ♥

Qu’était-il arrivé à ma paisible petite ville ? À une époque lointaine, seules quatre personnes possédaient des pouvoirs. Ils avaient tous été discrets au sujet de l’autre monde. Aucun habitant ordinaire n’avait eu la moindre raison de croire qu’il existait. Maintenant, des vagues de crimes et le surnaturel à Duvall. Cela ne ferait pas bonne impression dans la brochure touristique.

Éditions AdA, 2017 pour la traduction française. Traduit par Emilie Hendrick-Hallet

Titre VO : Would-Be Witch

⭐⭐⭐⭐⭐

13 octobre 2022

La Princesse de la Nuit (The Mortal Instruments, Renaissance #1) de Cassandra Clare

De retour auprès de mes Shadowhunters ! L'histoire se déroule cinq ans après les événements survenus dans La Cité du Feu Sacré.

La princesse de la nuitNous sommes à Los Angeles chez la famille Blackthorn (ou ce qu'il en reste) puisque les enfants sont désormais orphelins et élevés par leur oncle Arthur. Enfin, c'est surtout Julian qui mène la barque et s'occupe de ses frères et sœurs. Il peut néanmoins compter sur son amie Emma Carstairs qui a rejoint l'institut depuis le meurtre de ses parents. Leur duo est tellement soudé qu'ils sont naturellement devenus des parabatai. Partenaires à vie et liés par un serment inaliénable. Les Blackthorn sont cependant les héritiers d'un lourd passif dramatique : une sœur en exil et un frère emmené au Royaume des Fées. Julian a endossé trop tôt des responsabilités qui le dépassaient. Et aujourd'hui il a la possibilité de retrouver Mark s'il vient en aide aux fées : ces derniers proposent de l'échanger contre un meurtrier en série. Tout le monde va donc s'impliquer dans cette enquête pour plusieurs raisons : Emma veut prouver que ses parents ont été assassinés par une tierce personne (view spoiler) ; Julian s'accroche au retour de son frère même si celui-ci peine à s'acclimater ; Cristina (une shadowhunter débarquée du Mexique) observe et place ses pions.

Ceci nous donne un GROS roman bourré de détails et de rappels qui pourraient potentiellement ralentir le rythme et plomber l'action. Et puis, non. La lecture est toujours aussi agréable et facile. Cassandra Clare maîtrise tellement bien son sujet et plante son univers à n'en plus finir. Cette fois, elle explore les liens sacrés des parabatai en rappelant qu'aucun sentiment amoureux ne doit exister entre eux. Mais voilà que Julian et Emma réalisent qu'ils sont plus que des amis et qu'ils aimeraient bien mais qu'ils n'ont pas le droit sauf s'ils s'aiment en cachette ou alors s'ils plaquent tout pour vivre cachés. Peut-être bien que oui, peut-être bien que non. Au secours. C'est pénible. C'est l'aspect le plus creux du roman sur lequel l'auteure va surfer pendant trois tomes. Pfff. Je m'accroche car je suis trop intriguée par le reste des intrigues tout en râlant contre certains choix. Après tout, j'ai trop envie d'explorer les failles de ces grandes familles de Shadowhunters ♥

Il referma la porte d'un geste délibéré. Quand il lui fit de nouveau face, une lueur d'amusement féroce brillait dans ses yeux et il émanait de lui une désinvolture héritée d'un monde où les lois humaines n'existaient pas. Il semblait avoir apporté la sauvagerie de ce monde avec lui, une magie froide, douce et néanmoins malfaisante dans ses origines. Il lui fit signe d'approcher. - Pourquoi mentir ?

©2016 / 2017 Cassandra Clare / Univers Poche / Pocket Jeunesse. Traduit de l'anglais par Julie Lafon (P)2022 Audible Studios

1 2 > >>
Chez Clarabel
Newsletter
2023 Reading Challenge
Clarabel has read 8 books toward her goal of 200 books.
hide
Sauveur & fils
Quatre sœurs : Geneviève
Audrey Retrouvée
Le sourire étrange de l'homme poisson
Calpurnia et Travis
L'homme idéal... ou presque
Trop beau pour être vrai
Tout sauf le grand amour
Amours et autres enchantements
Ps I Love You


Clarabel's favorite books »