apprenti_epouvanteurThomas Ward a 13 ans, il est le septième fils d'un septième fils. Pour déjouer la vilaine loi de l'héritage qui forcerait le père à mettre en parcelles son exploitation agricole (qu'il destine au fils aîné), Thomas est proposé à M. Gregory, l'épouvanteur de la région, pour devenir son apprenti. Pendant cinq ans, le garçon va recevoir l'enseignement de cet ancien prêtre pour "protéger les villages de créatures qui surgissent à la faveur de la nuit, affronter goules, démons et autres monstruosités". La tâche s'annonce guère rassurante mais Thomas, avisé du soutien de sa mère, se lance dans cette nouvelle aventure.

Dans ce tome 1, le garçon, maladroit et naturellement inculte, va commettre une grosse erreur en libérant la plus terrible des sorcières du Comté - la Mère Malkin. L'affrontement, laissé à sa charge suite à de redoutables circonstances, ne manque pas de piquant ni de retournements de situations. En gros, le suspense va grossir au fur et à mesure de la deuxième moitié du roman. Quand on commence cette lecture, on se pose la question si le ton n'est pas un tantinet "mineur", malgré l'ambiance opaque et funèbre qui se libère. L'enseignement de l'épouvanteur prend une large place dans les premiers chapitres, toutefois l'intérêt demeure. C'est progressivement que le ton captivant surgit pour séduire le lecteur partagé entre l'enchantement et la terreur. Car oui, quelques extraits peuvent donner le frisson, dans la mesure du "politiquement correct", je précise. Conclusion en fin de lecture, ma foi, c'était très divertissant, pas mal pour un commencement (un tome 2 est paru, prochainement le 3ème...). L'angoisse est palpable, le jeune héros se pose les bonnes questions qui soulèveront d'autres rebondissements à l'avenir, du moins je le pressens. A suivre, donc, avec une très honnête impatience...

Bayard jeunesse