envol_de_l_abimeQuinze ans ont passé depuis le tome 1 : Sandiane et Mel se sont mariés, ils ont une petite fille de 9 ans, Aëla, surnommée la "petite fée des Abîmes", car l'enfant, gracieuse et ravissante, est réputée mystérieuse de par son silence et son pouvoir de communication avec tous les vaisseaux de la planète d'Autremer... La planète-océan a perdu son bouclier de protection et son secret concernant les perls et les Abîmes a été divulgué. Autremer doit désormais s'ouvrir aux autres communautés inter-planétaires, notamment pour le recrutement des pilotes de leurs fantastiques vaisseaux.

En se rendant sur l'hostile planète Djauze, Sandiane fait la connaissance d'un adolescent de 16 ans, Corian. C'est un clandestin, il se cache avec son père, pourtant son rêve est de devenir perl. Par une incroyable circonstance, l'Abîme de Sandiane va décider de LE sélectionner pour les épreuves d'osmose. Corian et son meilleur ami Djem vont donc partir dans cette formidable aventure, avec une équipe de journalistes collée à leurs basques. L'ère des émissions tapageuses est en cours, l'esprit du reality show vient souffler sur Autremer, au grand dam de Mel Maguelonne qui rend son épouse responsable de cette "chiourme".

Le Tome 1 était mystérieux, chantait la gloire des Abîmes, auréolés de secrets, et l'intrigue du livre était prenante. Le Tome 2 a perdu cet aspect de voile nébuleux mais a su rebondir avec brio sur la relation exceptionnelle liant l'Abîme à son perl (c'est-à-dire le pilote). Il y a un pouvoir de séduction, de fascination dans "L'envol de l'Abîme". L'histoire va s'enrichir de quelques rebondissements avec l'apparition d'un vaisseau inconnu, un Abîme non identifié. Au coeur du roman, Sandiane et Mel Maguelonne ont perdu les premiers rôles, c'est un autre adolescent ténébreux qui brille sous les spotlights. Mais c'est important de garder une trace, de suivre le chemin des personnages, de découvrir les nouvelles recrues. Cette série de Danielle Martinigol est absolument passionnante, elle sait captiver du début à la fin, pas seulement à surfer sur la vague des délires de SF et des aventures tonitruantes, il y a dans son univers de la poésie, de la luminosité et une ôde pour le respect des choses, des êtres et de la nature. C'est pour cela que tout public y trouvera son bonheur, petits et grands inclus !

Mango jeunesse