point_d_equilibreMichael et Suzanne Brade vivent dans une petite ville d'Alabama, depuis presque quinze ans, et offrent l'illusion du bonheur conjugal. Cependant, rien ne va plus entre eux : tandis que Suzanne souffre de migraines et fait chambre à part, Michael passe sa vie sur le canapé à sombrer lentement dans l'alcoolisme et méditer sur le roman commencé et jamais fini.

Il y a une multitude de questions à poser concernant ces deux-là, sur leurs faux semblants, sur la décrépitude de leur vie commune, sur l'inertie de leur existence, sur le passé trouble de Suzanne, auquel elle réserve un voile de mystères fort intriguants.

Puis une lente machination se met en branle, vicieusement, sournoisement, mais efficacement. Quand L'EVENEMENT se produit, le lecteur est abasourdi et tremblant de terreur. Pourquoi ? Il y a une démonstration de machiavélisme particulièrement affolante, une série de circonstances impensables à contourner, car un crime se prépare ... un crime parfait !

Voilà grosso modo les quelques lignes à offrir à ce premier roman traduit en français de l'américain Frank Turner Hollon. Il s'inscrit dans la lignée des auteurs à trame psychologique redoutable, dans une écriture limpide et glaçante. C'est bien l'un des points forts de cette lecture tant le lecteur est happé dans l'histoire qui se lit d'une traite, l'effet d'hypnose est instantané et procure même un étonnement croissant, à se demander ce que la suite peut réserver. Ce roman noir est sérieusement scabreux, la tension pernicieuse et le point final attendu avec impatience, sans négliger quelques points de faiblesse, surtout vers la fin, mais non conséquents pour l'impression générale. Lecture fort honorable !

Buchet Chastel