Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Chez Clarabel
22 janvier 2007

Clara la nuit - Catherine Locandro

clara_la_nuitClara est double : la journée c'est une jeune femme en jeans et baskets, la nuit elle revêt sa tenue de prostituée et tapine au bar Chez Louisa. Jusqu'à présent, Clara maintenait cette limite avec exigence. Or, la visite d'un client lui demandant de lire quelques lignes d'un message sensuel va bouleverser Clara et sa rigueur. En revoyant cet homme dans son existence "normale", en se faisant houspiller par un individu qui cherche à plier son indépendance et la ranger dans son sérail, Clara comprend que sa vie bascule, que ses fantômes la rattrappent, qu'un "second voyage" s'impose...

Ce livre est perturbant. Il déroute parce qu'il parle du milieu de la nuit et de la prostitution avec clairvoyance. C'est glauque, c'est violent, c'est désespérant. Et pourtant, l'histoire de Clara trouve à sortir du piège du misérabilisme. Son portrait est écrit sans dentelles ni fioritures, mais il se pare d'une rencontre amoureuse qui sauve l'aura oppressant de Clara la nuit. Souvent j'ai eu envie d'abandonner ma lecture, mais Catherine Locandro (qui écrivait là son 1er roman) a réussi le tour de force de séduire dans l'absolu, d'être réaliste et tendre à la fois. Clara la nuit est une prostituée au grand coeur, elle est belle, et elle passe son temps à lire. Cette silhouette de lectrice doit certainement compter dans la conquête de ses pages... à méditer ou consulter si ce livre a le bonheur de paraître en poche.

Gallimard

Commentaires
C
Ah, cette grande nouvelle famille de Tatiana... (merci pour tusaisquoi !!!)... bizz.
Répondre
T
catherine locandro est devenue, elle aussi, un auteur de la maison EHO...<br /> :)
Répondre
C
C'est étrange notre fascination pour le glauque ??? Je sais que ça va faire mal, mais j'y plonge, allez hop !.. (va comprendre, pfff).
Répondre
V
Yess m'dame ! j'avoue !!! mais comme le dit Rosaura "soeurs" n'est pas construit de la même façon. Le style semble être toujours dans le même ton "sans dentelle, ni fioriture". Les thèmes, quant à eux sont durs, mettant en opposition de jeunes femmes fragiles et une vie de laquelle elles souhaiteraient s'extraire. Je crois que je me laisserai tenter par son premier roman ! même si c'est glauque !
Répondre
C
C'est Valdebaz !!!<br /> http://baratin.canalblog.com/archives/2006/12/07/3370281.html
Répondre
Chez Clarabel
Newsletter
2023 Reading Challenge
Clarabel has read 8 books toward her goal of 200 books.
hide
Sauveur & fils
Quatre sœurs : Geneviève
Audrey Retrouvée
Le sourire étrange de l'homme poisson
Calpurnia et Travis
L'homme idéal... ou presque
Trop beau pour être vrai
Tout sauf le grand amour
Amours et autres enchantements
Ps I Love You


Clarabel's favorite books »