adamrib6Le couple Bonner est avocat à la ville et amoureux en coulisses. Cependant, leur relation semble soudainement fragilisée avec le procès Attinger dans lequel ils sont tout deux face à face.
L'affaire oppose une épouse ayant tenté de tuer son mari qui la bafouait depuis des années. Aussitôt, cette Doris Addinger devient la figure de proue de toutes les femmes opprimées. L'âme féministe d'Amanda Bonner subitement éclate, au grand dam de son époux Adam censé représenter l'accusation !
Les Bonner se crêpent le chignon au tribunal, mais sous la table, ils s'échangent clins d'oeil et bisous amoureux. Or bien vite, le climat au foyer conjugal prend un goût aigre. Les époux dépassent les bornes et les revendications du procès prennent le terrain dans leur intérieur.
adamrib7Ce procès devient celui des Femmes, mais aussi du couple Bonner, mari contre épouse.

Absolument divertissant, ce film qui porte en français le titre grotesque de "Madame porte la culotte" est un bonheur à voir, surtout en ce 21ème siècle où l'on constate, avec quelques grincements de dents, que la situation a tout juste évolué d'un poil !
Mais en fait, ce film de George Cukor est beaucoup plus malicieux, puisqu'il n'hésite pas à se moquer avec gentillesse des ruses habiles appliquées par les femmes (les larmes et la coquetterie, par exemple) et jamais l'histoire ne s'enlise dans des clichés faciles et recousus.
adamrib5Audacieux et impertinent, "Adam's rib" (le titre en vo) est finalement très bien porté par des dialogues ciselés, un humour fin et des acteurs au top de leur interprétation. La fidèle Katharine Hepburn (fidèle, au réalisateur !) apporte toute sa grâce et son allure pleine de distinction à sa fougue de féministe échevelée et convaincue. Admirable et convaincante, comme toujours ! Son époux, incarné par Spencer Tracy, semble un peu empoté pour imposer son style et sa personne dans les premières minutes, mais très vite ce sentiment est détrompé, car l'acteur affirme son flegme et son intelligence avec une précision très appréciable ! (A noter que le couple est un "vrai" couple à la ville...) Excellent final, d'ailleurs, qui boucle la touche cocasse de cette comédie. Et saluons la grande pudeur du script concernant les scènes intimes, c'est désormais de l'impensable ! (Mais ne vaut-il pas mieux suggérer que montrer ?)

Madame porte la culotte, film de George Cukor (1949) - avec Katharine Hepburn, Spencer Tracy ... Titre vo : Adam's rib.