vous_plaisantezL'envie vous tenaille d'échapper à la morosité, de fuir la grisaille plombante de ce mois de juin qui n'en voit pas le bout d'arriver à la saison de l'été ? ... Lisez donc ce dernier Jean-Paul Dubois, c'est très divertissant, très drôle et passablement grotesque !

Le narrateur vient d'hériter d'une maison familiale et comprend trop tard que ce cadeau providentiel masque le début de l'enfer ! En une succession de chapitres courts, Dubois narre donc ses malheurs de chantier : des ouvriers peu recommandables, des anecdotes allant de mal en pis, avec autant d'humour que de dérision, bref c'est à vous dégoûter sérieusement d'investir dans la pierre et de faire confiance aux artisans et entrepreneurs !

Comme c'est saugrenu, c'est tout bonnement comique. C'est malheureux à dire mais lire qu'un pavillon du parfait pigeon flotte au-dessus de son chantier et invite ainsi tous les loups et requins de la région à pomper l'argent de ce type en manque de veine, hélas oui, c'est drôle !

Mais je pense que le lire une fois suffit, que 200 pages sont honorables et qu'au-delà on frisait la redondance et l'ennui. Le juste dosage ici, donc n'hésitez plus !

Editions de l'Olivier, 2006 - Points 2007 - 200 pages.


A propos de maison et de chantier, je vous propose deux films (de qualités différentes) qui abordent ce thème avec facétie :

maison_du_bonheurLa maison du bonheur, de Dany Boon

Synopsis
Un mari radin décide d'être enfin généreux avec sa femme en lui offrant une maison de campagne. Mais il ne peut pas s'empêcher de faire des économies et choisit donc de faire confiance à un agent immobilier douteux et à des ouvriers foireux qui vont transformer sa surprise en cauchemar. ( Grotesque et décevant, mais servi par d'excellents acteurs !)

un_millionUn million clés en main, de HC Potter

Synopsis : Jim Blandings, sa femme Muriel et leurs deux filles vivent à l'étroit dans leur appartement new-yorkais. Sans demander conseil à leur ami et homme d'affaires Bill Cole, ils achètent une propriété dans le Connecticut. Hélas l'agent immobilier les a escroqués : la maison est une ruine, et les incidents s'enchaînent... ( Mon avis dans les Salles Obscures )