le_lendemain_gabrielleGabrielle tente de surmonter son chagrin après la mort de Gilles, son amant depuis 7 ans. Marié et père de famille, l'homme a vécu avec la jeune femme une relation quasi officielle. L'existence de leur couple n'était plus un secret pour leur entourage. Aussi, chacun comprend le deuil que s'impose Gabrielle et veut lui apporter son soutien.
La famille Alban, par exemple, est ravie de l'accueillir chez eux pour un dîner. Il y a David et Eli, leur fils Florian, âgé de 17 ans. Ils sont tous trois l'image du bonheur, de la vie simple et ordinaire. Gabrielle s'y fond sans le vouloir, attrapée par leur gentillesse.
Bientôt un pouvoir de séduction réciproque va s'opérer : Gabrielle et son chagrin fascinent, la jeune femme est elle-même de plus en plus attirée par les Alban. Un soir David l'embrasse, d'autres fois c'est Florian qui l'invite dans des concerts, et Eli lui demande sans cesse de déjeuner, d'être auprès d'elle, etc.
Murielle Magellan est en fait une plume de théâtre et on retrouve dans son premier roman "Le lendemain, Gabrielle" la mise en scène, les dialogues et l'intrigue dramatique empruntée à ce genre. Ici, la comédie est plus aigre-douce, avec des effets de style qui peuvent agacer. J'ai bien aimé le début, Murielle Magellan est très maternelle avec son héroïne et nous la rend attirante malgré sa profonde tristesse. Je crois ensuite avoir été très vite lassée par le procédé d'écriture qui possède un certain charme, mais qui ne me correspondait à l'instant où j'ai lu ce livre.
Tant pis.

Julliard - 186 pages - Août 2007

** Rentrée Littéraire 2007 **