C'est très court, seulement 136 pages, mais Sophie Guillou (journaliste et passionnée de cinéma) réussit l'exploit de dresser un portrait simple et très juste de l'actrice Romy Schneider. Elle se base sur le tournage éprouvant de La Passante du Sans-Souci à Berlin en 1981 pour suivre son artiste fatiguée et à bout de forces... On remonte le fil de sa vie, les moments forts, les mises en abîme et le parcours cinématographique de la Divine. Vite fait, bien fait. Chaque chapitre s'ouvre sur le tournage du film de Jacques Rouffio, qui sera en fait le dernier film de Romy Schneider, retrouvée morte chez elle le 29 mai 1982, les scènes à Berlin soulignent l'épuisement extrême de Romy, encore trop bouleversée par la perte de son fils David.

Ce qui est bien dans ce livre, c'est le refus du "drame" et de la "romance", deux tendances trop souvents présentes dans les biographies des stars du cinéma. Il y a ici beaucoup de pudeur et de naturel, rien de fastidieux. Le portrait qu'offre Sophie Guillou donne une image très claire de l'actrice, une femme sublime, une enfance saccagée, des traumas à longue échéance, et une vie consommée à l'excès, à en brûler les deux bouts de la chandelle. Pour un aperçu, voici le livre idéal, agrémenté de quelques photographies. Pour une biographie plus poussée et une étude fouillée de sa filmographie, il faut se pencher sur un livre plus consistant... Personnellement j'ai déjà trouvé en celui-ci un très beau portrait, et remarquablement écrit.