04/12/07

Emma (tomes 1 & 2 ) - Kaoru Mori

emma_1Ce manga raconte l'histoire improbable entre une jeune soubrette prénommée Emma et un fils de bourgeois, William Jones, qui se rencontrent chez Kelly Stowner, l'ancienne gouvernante du gentilhomme.
Dans cette Angleterre du 19ème siècle, toute relation entre deux classes sociales différentes est hautement répréhensible, l'un et l'autre le savent. Toutefois, d'histoire d'amour il n'y en a pas clairement, c'est plus feutré. On sent bien William ému et troublé par la jolie domestique, elle-même sensible à son charme. On ne va pas plus loin, n'attendez aucune déclaration enflammée, des emballements ou de la cavalerie ... que nenni ! Cela reste très gentleman, très courtois et même un peu plan-plan !
Le caractère d'Emma est doux, assez mystérieux. Sa beauté attire les demandes en mariage, mais la demoiselle les refuse toutes. Ses rapports avec Mrs Stowner, son employée, paraissent ceux d'une protégée contre les vicissitudes de la vie. Dans ce tome 1, Mrs Stowner se blesse à la cheville et l'histoire laisse planer un nuage sombre. Tout semble préparer à une disparition prochaine, hélas.
De quoi donner du piment à l'histoire ! Parce qu'on ne peut guère compter sur le jeune Jones pour donner des couleurs à cette bluette sentimentale ! Le garçon est niais, mou et maladroit, il rougit, balbutie sans cesse. Son succès relève d'une grande part de mystère !!!
Bref, j'ai bien aimé et je vais continuer à découvrir la suite des aventures. Je n'ai pas été follement emballée par cette mise en bouche, mais les dessins de Kaoru Mori sont très beaux, ils baignent dans l'ambiance victorienne à laquelle on adhère, la main sur le coeur. J'attends désormais un peu plus de fougue dans cette série !

**********

emma_2Le tome 1 plaçait donc l'histoire d'amour impossible entre Emma, la soubrette, et William Jones, le jeune homme de bonne famille. C'était une entrée en matière sympathique, très soignée et engageante.
J'attendais très franchement ce deuxième tome pour la conduite à suivre : allais-je être conquise pour de bon, ou tout juste séduite, pas assez ébranlée pour connaître la suite des aventures ?
Verdict : j'adore !
Ce tome 2 nous fait davantage rentrer dans l'intimité des personnages : la famille de William arrive, ses deux soeurs et son jeune frère qui vont se ranger du côté du père et soutenir l'importance de la tradition qui repose sur les épaules de l'aîné. William a tenté de faire comprendre son attachement pour Emma, mais son père ne veut pas en entendre parler. Au contraire, il le pousse à côtoyer une fille de son rang, Eleanor.
De son côté, Emma se retrouve toute seule avec la mort de sa bienfaitrice, Kelly Stowner. Elle doit quitter Londres et décide de retourner dans son village natal près de la mer.
Dans ce livre, on découvre avec émotion le passé d'Emma, petite orpheline enlevée pour être vendue à une tenancière de maison close. Son histoire livrée à William par une tierce personne va attacher davantage le jeune homme à la belle soubrette, sans se douter que celle-ci est sur le point de partir, et que peut-être tout deux ne se reverront plus...

Ce n'est pas une saga nunuche et bêtement romanesque, c'est au contraire une peinture délicate de la société anglaise, qui décrit pointilleusement les coutumes de la haute, le cérémonial d'un dîner et la condition des employés de maison. Dans cette époque de convenances, l'histoire d'amour entre Emma et William est vouée à l'échec. Ce serait mentir que de ne pas reconnaître ô combien cette gentille bluette prend soudain de l'importance à subir les foudres du destin pour éloigner de plus en plus nos deux prétendants. C'est captivant, on s'attache fortement à cette série, qui est de grande qualité. (Oui ça y est ! je suis subjuguée !) Et puis c'est drôle aussi, avec des personnages comme Hakim, le jeune aristocrate venu des Indes, qui dégage un magnétisme fou !

Kurokawa, Paris - 192 pages - traduit par Eve Chauviré, illustrations en noir & blanc, lecture à la japonaise.

Série en 7 tomes. 6,90 € le tome.

Posté par clarabel76 à 08:00:00 - - Commentaires [46] - Permalien [#]
Tags : ,