21/05/08

Dix-huit baisers plus un - Rachel Corenblit

dix_huit_baisersAlex, un adolescent de dix-sept ans, a tenté de mettre fin à ses jours. En 19 chapitres, assez courts, le roman va nous expliquer pourquoi. Quel est le secret d'Alex ? Elles sont nombreuses, les filles, à l'avoir connu, croisé, embrassé. Mais aucune n'a su percer la couche et deviner le drame qui se jouait chez lui. Alex, ce garçon qu'on trouve trop grand, trop maigre, trop blond, trop pâle, trop mal fringué, trop largué, trop mignon quand même. « Alex, c'est le type même du gars qu'on ne voit pas. Il ne s'imprime pas sur la rétine. C'est qu'il est trop transparent, trop invisible, trop minuscule même s'il est trop grand. » Ses copines de lycée, sa jeune voisine de palier amoureuse de lui, une enseignante, un médecin, sa mère dépressive ou sa grand-mère qui dévoile le secret familial vont toutes intervenir à travers des témoignages sans fard. Le roman n'est pas tendre, pas très gai non plus, parfois assez cru, surtout quand les jeunes filles évoquent le sexe et un peu l'amour. Car, au bout du compte, on en revient toujours là : au goût des baisers, au besoin d'aimer et d'être aimé(e) ; en somme ce livre sonne comme un appel (de détresse?) d'un ado en manque de tendresse. Un gros besoin d'amour filtre derrière ce désespoir et sauve toute morosité ambiante.

Rachel Corenblit a publié aux éditions du Rouergue Shalom salam maintenant et l'Amour vache.

Editions du Rouergue, 2008. Coll. doAdo - 128 pages - 7,50€

Posté par clarabel76 à 10:00:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Pink Diary, la fin !

pink_diaryOn peut dire que ce tome 8 fut très attendu ! Il signe en effet la fin de la série Pink Diary, découverte quelques mois plus tôt. Je n'en pouvais plus de cliquer comme une malade pour connaître sa date de sortie, sans cesse repoussée et jamais définie. Ce fut une rude guerre avec mes nerfs ! Mais la patience fut hautement récompensée, car ce tome 8 boucle admirablement cette série qui n'a jamais cessé de m'étonner.

Pensant avoir trouvé le bonheur auprès de Sei, Kiyoko est cependant saisie de doutes car son petit ami est de plus en plus absent, se tient à distance et ne donne quasiment aucune nouvelle. Pour ne pas la rassurer, Sophia, la colocataire et meilleure amie de Sei, est la détentrice d'un terrible secret, qui pourrait avoir une influence importante pour le jeune couple. Kiyoko va donc chercher refuge auprès de Tommy, l'ancien camarade de jeux et le grand amour de son adolescence. Et c'est vrai qu'elle se sent bien auprès de lui, qu'elle renoue avec un sentiment du passé. Mais cela a pour conséquence d'embrouiller notre jeune héroïne, soudain prise en sandwich entre son amour pour Sei et son attirance pour Tommy. Il faut qu'elle fasse un choix, et surtout qu'elle apprenne de la bouche de Sei s'il est toujours amoureux d'elle ou ne souhaite plus la voir.

Quel chemin parcouru depuis le premier tome, où Kiyoko découvrait avec désarroi que son ancien grand amour est de retour dans la même ville et le lycée fréquenté par la jeune fille, de retour aussi avec une petite amie qu'il va quitter, à cause d'un chantage exercé par une ravissante peste. Les conséquences de cette histoire vont être franchement dramatiques. Je n'en dis pas plus, car j'ai souvent souligné la plongée en eaux troubles de la série, aux accents assez graves, malgré les pointes d'humour.

Ce tome 8 renoue avec l'intrigue initiale : Kiyoko et Tommy. Aujourd'hui, ils sont proches, prêts à franchir le cap. L'occasion leur est offerte, mais la jeune fille a grandi et réalise que s'accrocher au passé est une planque. Ce qui compte désormais, c'est son histoire avec Sei, qui souhaite partir loin d'elle. De jolies scènes fort romanesques sont à prévoir, de même les situations opposant les deux prétendants sont également source de ravissement, d'humour et de frémissements. Yeaaaah, j'ai particulièrement aimé ! J'ai apprécié aussi l'épilogue, la boucle est bouclée, une nouvelle page s'écrit. C'est toujours difficile de tirer un trait, de quitter des personnages qui ont su nous émouvoir et nous toucher, mais le souvenir d'une belle rencontre demeure.

Clap de fin.

Editions Delcourt, 2008. 180 pages.

Bon plan pour découvrir cette série : Delcourt vient de publier un pack tomes 1 et 2 pour le prix d'un seul (7,50 €) !

Posté par clarabel76 à 10:00:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,