attention, un phénomène (contre lequel on ne peut guère résister) court dans les rues, j'ai nommé l'Adolescence, et lorsque cela vous touche, au mieux vous obtiendrez ceci :

mon_journal_intime

Portrait d'une jeune fille de quinze ans, Lola, de ses amis, ses amours, ses emmerdes... on connaît la chanson !

« Vraiment je ne comprends pas les parents. Ils se mettent toujours en travers de nous et de nos désirs, on croirait des barricades... C'est bien beau de ne penser qu'à la sécurité, mais eux aussi un jour, ils ont eu notre âge ! Sauf que bien sûr, de leur temps, « c'était différent » ! Quelqu'un pourrait m'expliquer pourquoi les parents comparent toujours notre vie avec leur propre jeunesse ?
En plus je suis sûre que ma mère en a fait à la pelle, des conneries ! C'est vraiment de l'hypocrisie de la part des adultes, et ça m'exaspère ! Il faut bien qu'on vive notre jeunesse, nous aussi ! D'ailleurs, la première chose dont les parents devraient se souvenir quand ils nous élèvent, c'est la façon dont leurs propres parents freinaient leurs ardeurs ! Ce n'est pas très juste, quand on y pense.
Enfin, on est grands, quand même !
»

J'ai commencé ma lecture en tenant ce livre à dix mètres de moi, et plus j'avançais et plus je le rapprochais de mes yeux et finalement j'ai versé ma petite larme à la fin ! (snif ! la lettre de la maman... ) C'est une histoire qui me parle tellement, après avoir longtemps considéré Lola, telle une adolescente d'aujourd'hui, absolument insupportable. C'était avant de me rendre compte que c'était la maman en moi qui réagissait, et qui tiquait face à ce que l'adolescence représente, c'est dur ! Il faut s'affirmer avec la bande de copains, vivre des amours en dents de scie, penser à sa première fois, couper le cordon, avoir des secrets. Ouh là, ça fait beaucoup à penser pour une maman anxieuse dans mon genre !!!

Globalement j'ai trouvé ce journal réussi, très original dans sa typographie (en plus des photos extraites du film LOL) et qui tend un regard juste sur l'adolescence. Cela ne consolera pas le coeur des parents, mais il faut y jeter un oeil indiscret pour se rappeler qu'effectivement nous aussi on a eu quinze ans, mais surtout il faut confier ce petit livre, qui se lit vite, à la jeune cible concernée !

l'avis de Cathulu

JC Lattès, 2009 - 142 pages - 13,80€

le premier roman de lisa azuelos : éloge du silence pendant l'amour

*****

^^ Allez, pleure pas maman !!! ^^   

« Ça me fait un peu bizarre de partir aussi loin de chez moi, sans ma mère ni rien. C'est super excitant parce que je serai avec mes potes, mais je me dis que ces expériences en solo, ce n'est pas fait pour nous rapprocher, maman et moi. C'est dur de rester proches, de continuer à partager des choses, et de faire pourtant SA vie. Comment réussir à tout combiner sans rien sacrifier ? »

Je vais me consoler en musique...