28/08/09

Les secrets de Faith Green ~ Jean-François Chabas

Casterman junior, 1998 et 2006 (pour la présente édition) - 153 pages - 8,50€
illustré par Christophe Blain

Dans la série, découvrons Jean-François Chabas, j'opte pour un roman qui a reçu quatorze prix, dont le fameux Tam-Tam Je Bouquine : Les Secrets de Faith Green serait-il un GRAND MOMENT de littérature pour la jeunesse ?
Oui, pour les amateurs d'aventure, dès 10 ans.
Non, pour les vieux qui ont dépassé la barre des 30 ans. C'est mon cas.

les_secrets_de_faith_greenJ'ai pourtant bien aimé, la lecture est agréable, le style sans défaut, la narration fluide, et l'évidente facilité de créer des personnages attachants s'impose à nous. Point.
L'histoire raconte comment une arrière grand-mère acariâtre et un gamin de douze ans vont nouer une incroyable connivence grâce à la lecture de journaux intimes.
Faith Green a 88 ans et décide de quitter sa maison dans la forêt du Montana pour finir ses vieux jours à Brooklyn chez Mickey et ses parents. Comble du comble, le garçon doit partager sa chambre avec la vieille bique !
La cohabitation est catastrophique. Personne ne supporte Faith qui le leur rend bien. Mickey a très envie de la renvoyer dans le premier car en partance pour l'Ouest, jusqu'à ce qu'il découvre trois gros cahiers rouges qui sont en fait les journaux de Faith. Et là, stupeur, il découvre une jeune fille de douze ans ... en 1922 ! C'était une époque insensée, durant laquelle son aïeule a connu un  destin comme jamais il n'aurait pu imaginer. Immédiatement Mickey se passionne pour le récit débordant de suspense, de contrebande, de criminels, de règlements de compte (nous sommes en pleine prohibition, les gangsters sont légion !). Cette jeune Faith lui plaît infiniment, c'est même incroyable de penser qu'il s'agit de la même Faith Green ! Le contraste est énorme, d'abord déstabilisant, puis Mickey s'avoue heureux car il apprécie de plus en plus son ancêtre.
Les lecteurs qui aiment les aventures historiques, avec des gentils qui sont en fait des méchants, mais qui ont un coeur d'or, et des méchants avec une gueule d'ange, alors qu'ils sont totalement pourris de l'intérieur, vont donc se régaler avec ce livre !
J'ai trouvé passionnant de plonger dans le passé de la vieille dame, essentiellement focalisé sur la période des années 20 aux USA, de cerner ce qui a rendu Faith Green aussi amère et sèche avec son entourage.
Le développement de l'histoire est prévisible, mais très intéressant.

 

Posté par clarabel76 à 18:00:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,


Les mille ruses du renard volant ~ Jean-François Chabas

Casterman Feeling, 2009 - 83 pages - 7,00€
illustré par David Sala

les_mille_rusesJ'attribue le prix d'excellence à ce roman, rien que pour sa couverture. Et comme l'a fait remarquer ma fille, cette rouquine me rappelle quelqu'un... Mais poussons plus loin le bouchon, dépassons le bout de notre nez pour plonger dans l'histoire que nous raconte Jean-François Chabas.
J'étais très excitée de lire ce roman, en fait. Je suis tombée en amour avec les Monts de l'Eléphant, c'est dire combien j'espère être enchantée par la prose de cet auteur, livre après livre.
Bon, cette fois, l'émotion sera moins forte. Moins d'emballement au programme, trop d'attente aussi, probablement.
Pourtant cette histoire d'amour qui lie un père à sa fille a tout pour me plaire, elle ne m'a d'ailleurs pas laissée insensible.
Présentation : Waldo a divorcé de son épouse américaine, Dorothy, et est retourné vivre dans son pays, au Canada, en abandonnant malgré lui sa petite fille, Lillian. A vingt ans, cette dernière s'engage dans le corps des US Marines pour financer ses études. Peu de temps après, elle est envoyée en Irak. Vous imaginez l'angoisse ET la colère du papa... Tout va s'amplifier lorsque Lillian est blessée par une roquette, le cerveau endommagé, elle est rapatriée d'urgence, limite cantonnée légume vivant dans un hôpital militaire.
Lillian a perdu la mémoire, elle se comporte comme une petite fille qui réapprend toute la vie, avec une spontanéité effarante. Sa mère choisira de la placer dans une institution spécialisée, au grand dam de Waldo qui vitupère, cogne, explose de colère et se voit expulsé du territoire américain pour sa conduite !
Ce roman très court se lit facilement, il possède de nombreuses qualités et il dénonce des vérités qui ont besoin d'être répétées, cela n'empêchera pas le monde de tourner, et la bêtise humaine sera toujours aussi flagrante !
Ce qui demeure très beau et touchant dans cette histoire concerne l'amour du papa - Waldo est prêt à tout perdre, à renverser des montagnes, à boire des tasses d'eau pour sauver son enfant. Il s'en veut d'avoir été écarté de son éducation lorsqu'elle était enfant, le fait de la retrouver avec sa peau neuve lui offre une seconde chance. C'est sûr que c'est dur, Lillian ne réfléchit pas aux conséquences et n'a pas la notion du danger. Et puis il n'est pas idiot non plus, il ne saute pas de joie de savoir sa fille blessée à vie, traumatisée par cette fichue guerre-bidon et c'est effroyable d'en arriver là.
Voilà en gros tout ce que nous propose ce roman... des instants de douceur, de patience, d'injustice et de fureur. Et au bout du tunnel, l'espoir. Le regard rempli d'étoiles. Le sourire aux lèvres. La joie sur le visage.
Bah si c'est pas beau tout ça...

-> à lire aussi, l'avis de Gaelle

 

Posté par clarabel76 à 10:15:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,