31/08/09

Je ne sais plus pourquoi je t'aime ~ Gabrielle Zevin

Albin Michel, coll. Wiz, 2009 - 315 pages - 14€
traduit de l'anglais (USA) par Valérie Le Plouhinec

je_ne_sais_plus_pourquoiUne chute dans les escaliers, un beau plongeon sur la tête et Naomi Porter, hospitalisée en urgence, se réveille amnésique des quatre dernières années de sa vie. Un cas étrange, auquel la médecine consacre peu d'intérêt, jugeant que l'adolescente de seize ans est en fait victime d'un trauma refoulé. C'est plutôt stressant pour elle, qui se demande alors quel genre de vie elle menait et quel genre de fille elle était ! ?
Aidée des listes de son père et des compilations musicales de son meilleur ami, Naomi tente de remodeler cette fille qui lui paraît de plus en plus étrangère : jolie, intelligente, sportive, superficielle. Elle a pour petit ami un joueur de tennis qui a un petit pois dans la tête, elle est adepte des soirées de beuverie sans lendemain, elle mange tous les midis avec une bande de m'as-tu-vu.
En fait, elle n'adhère plus du tout à cette image.
Elle découvre également qu'elle est fâchée avec sa mère, remariée avec une fillette de trois ans, et qu'elle accepte difficilement la liaison de son père avec une ancienne danseuse qui porte une fleur dans les cheveux.
Pas facile, cette vie nouvelle. Toutefois c'est l'occasion de redessiner un profil qui partait en sucette, Naomi s'en rend compte et fait son petit ménage.
Depuis le jour de sa chute, elle est aussi totalement obsédée par ce garçon, James Larkin, qui a été le premier à lui venir en aide. A l'accompagner à l'hôpital, sous prétexte qu'il était son petit ami. Un mensonge, bien évidemment.
Ce béguin aura un prix à payer, dont son amitié avec Will Landsman, un type charmant et vieux jeu, avec qui elle collabore pour réaliser l'album du lycée.
Bref, vous l'aviez déjà compris, cette histoire est avant tout une histoire d'amour. Et également une histoire d'identité, de quête, de hasard et de perte. 
J'ai aimé à un point que je n'ai pas pu fermer l'oeil de la nuit avant d'avoir tourné la dernière page ! Car c'est un roman attachant et captivant, où le ton  est tour à tour drôle, triste, sensé, sincère, léger, rempli de doutes et d'interrogations. D'une justesse appréciable et appréciée, malgré quelques caricatures et une intrigue prévisible. Néanmoins l'auteur parvient à nous attirer vers d'autres chemins, où elle traite des issues possibles et inattendues. C'est une vraie réussite. La possibilité de réfléchir à notre vie, s'il était possible de la changer et/ou de corriger certains chapitres.
Un roman qui se rapproche du coup de coeur, avec beaucoup d'émotion et d'humour au tournant.
Une lecture pleine de peps, qui donne foi en la vie !

Posté par clarabel76 à 12:00:00 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


ma perle pour les oreilles

Chuttt...



Voilà encore une raison qui me réconcilie avec la rentrée... la divine Vanessa sort un best of de 2 CD et une anthologie de 2 DVD. Avec du neuf, cette très très belle chanson signée Gaëtan Roussel (de Louise Attaque) et I Love Paris, la pub des Aéroports de Paris.

Il y a là la littérature/Le manque d'élan/L'inertie/Le mouvement

Parfois on regarde les choses/Telles qu'elles sont/En se demandant pourquoi

Parfois on les regarde/Telles qu'elles pourraient être/En se disant pourquoi pas

untitled

Cette info interplanétaire nous vient de ZeFrog - merci.

Posté par clarabel76 à 09:58:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

lectures du mois #8

Grande révélation, ce 31 août est la date-anniversaire de mon mariage ! des noces de laine... fichtre ! ^-^

La fin du mois signifie le temps du bilan, ce mois-ci j'ai donc aimé :

  • 2316932043_1Mon enfant de Berlin [#], d'Anne Wiazemsky

  • Bonheur fantôme  [#], d'Anne Percin

  • Bleu de Rose  [#], par Marie Chartres

  • Cinq jours par mois dans la peau d'un garçon  [#], de Lauren MacLaughlin

  • Blue Cerise [#], par Cécile Roumiguière, Maryvonne Rippert, Sigrid Baffert & Jean-Michel Payet

  • Némésis, tome 1 [#], de Catherine MacPhail

  • Quand mon frère reviendra [#], d'Isabelle Collombat

  • Une année étrangère [#], de Brigitte Giraud

  • Succubus Blues [#], de Richelle Mead

Verdict : un joli mois de lecture, sous un beau soleil, et beaucoup de sérénité chez moi, c'est rare, il faut le préciser ! J'aborde la rentrée avec un moral costaud mais des idées nouvelles, un besoin de vivoter, de toucher d'autres étoiles, d'envisager des lectures différentes, de rester curieuse, de n'en faire qu'à ma tête.
Ah non, finalement rien ne change !

 

Posté par clarabel76 à 06:30:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :