Mouche de l'Ecole des Loisirs, 2009 - 80 pages - 8,50€
illustrations d'Anaïs Vaugelade

punieAprès avoir lu ce livre (toute seule), j'ai aussitôt pensé à ma fille et j'ai failli la sortir de son lit pour qu'elle se lance de suite dans cette lecture. Je savais intimement que cette histoire allait la toucher ou l'interpeller. A neuf ans, on est plus sensible au regard des autres, plus vulnérable et plus influençable face à une autorité en surnombre.
Je m'explique.
Dans le livre de Nathalie Kuperman, on découvre une jeune héroïne - Olivia - sous l'emprise d'un groupe de trois filles de sa classe. Ces dernières se moquent d'elle, elles l'obligent à rester près des poubelles durant la récréation et elles lui ordonnent de se taire et de ne répéter à personne ce qu'elles lui font subir, ou alors elles avoueront à tous le secret d'Olivia.
La petite se sent terrorisée, incomprise, malheureuse et trahie. Parmi ces trois filles, se trouve Coralie. C'était sa meilleure amie depuis la rentrée, et soudainement elle vient de lui déclarer une guerre sans explication. Ok, Olivia a un secret mais elle jure qu'elle n'est pas folle. Sa trouille du noir et des ombres dans sa chambre n'est pas le produit de son imagination, ni la conséquence de son chagrin depuis la séparation de ses parents.
Cela commence à peser lourd dans la balance, mais heureusement la fillette va taper du poing sur la table. Et j'ai aimé cette façon de procéder, les questions qu'elle se pose, le flot de paroles et l'attitude du père et de la mère, tout est mis en balance, entre le bien et le mal, agir ou se taire, intervenir ou laisser faire.
Ce livre dégage un sentiment de force et de puissance qui fait un bien fou. C'est ce genre de livre que j'aime avoir entre les mains, il véhicule un message intelligent pour les jeunes lecteurs, je ne sais pas, j'ai su à l'instant que c'était le livre à partager avec mon enfant. Elle seule y trouvera les réponses à ses interrogations, et surtout le sursaut nécessaire pour ne plus se faire marcher sur les pieds.