Mouche de l'Ecole des Loisirs, 2009 - 45 pages - 6,50€
illustrations d'Isabelle Bonameau

lenchanteurUn mystère, ce roman. Je n'arrive pas à dire si nous l'avons apprécié ou non. L'histoire est croquignolette, un brin saisissante avec la tournure fantastique dans les dernières pages, mais je la trouve bien légère pour séduire des lecteurs au-delà de huit ans.
Lou rencontre pour la première fois son cousin Toly. C'est un bébé ravissant, au sourire ravageur. Son papa dit de lui que c'est un Enchanteur, et effectivement il se passe des choses magiques depuis son arrivée. Les fleurs ne fanent plus, les portes se ferment toutes seules et la nuit un Spectre apparaît dans un nuage de fumée et poursuit la petite fille en la menaçant.
Ce gros contraste entre le début - guilleret et naïf - et la fin - abracadabrante - est déconcertant. Impossible de cerner le propos de l'histoire, est-ce du lard ou du cochon, de la fantaisie pure et dure, à prendre ou à laisser.
Et puis j'ai dégoté ceci...
A la question : qu'est-ce qui a nourri votre imaginaire ? la plupart des auteurs répondent : la lecture. Ce n'est pas le cas de Louis Muratet, tout jeune auteur, étudiant en 3e année de fac de cinéma, qui avoue ne pas lire, à part des BD, et surtout des mangas. Forcément, cette présentation sur le site de L'école des loisirs rend ce jeune auteur attachant et très, très original.
Rien que ça, j'aime beaucoup. Par contre, son livre... je ne sais pas. Même ma fille est mitigée, elle se sent trop grande et a trouvé que ce n'était pas très crédible, enfin elle a eu du mal à adhérer à l'histoire.
Pas grave...