J'avais très envie de voir le film d'animation de Dominique Monféry, illustré par Rebecca Dautremer, en voici la bande-annonce :

 

 

... et c'est finalement grâce à l'album, sur un texte d'Anik Le Ray que j'ai découvert Kérity.

Il s'agit plus vraisemblablement d'un accompagnement au film, car ce livre est une version illustrée en petit format et à petit prix de l'histoire, de quoi donner un aperçu pour ouvrir l'appétit. De vous à moi, j'ai néanmoins trouvé que c'était très frustrant ! Il serait préférable de connaître avant tout le film, puis de se tourner vers les livres pour prolonger la magie.

L'histoire : après  la mort d'Eléonore, le jeune Natanaël hérite de toute la bibliothèque de la vieille dame. C'est un lieu magique, où l'enfant a passé de longues heures à écouter les histoires lues à haute voix par Eléonore, mais ce présent aujourd'hui l'écrase car Natanaël ne sait pas lire, il ne se sent pas à la hauteur d'un tel don. Aussi, parce que sa famille a un besoin pressant d'argent, le garçon propose de vendre tous les livres de la bibliothèque. Peu de temps après, il découvre - trop tard - que les livres sont vivants, que tous les personnages des contes sont des compagnons charmants et farceurs et qu'ils sont désormais sous la responsabilité de Natanaël. Il faut qu'il lise une phrase magique pour maintenir la petite flamme, ou sinon toutes les histoires vont être effacées.

En comprenant que l'enfant vient de les vendre, les héros se rebellent, Carabosse lui lance un sort et N. devient haut comme trois pommes. De plus, Natanaël n'a pas été capable de prononcer la phrase magique, tous les espoirs semblent être perdus. Les livres sont condamnés, les histoires vont s'éteindre.

Le garçon et tous les héros des contes vont être emmenés chez l'antiquaire, à partir de là il n'y a plus d'autre issue que s'enfuir, retrouver la bibliothèque, sauver les livres, sauver les contes et retrouver sa forme humaine (et pourquoi pas, savoir lire aussi !).

Cette histoire possède de nombreux atouts pour séduire les lecteurs bambins, et savoir Rébecca Dautremer au générique ne peut qu'attirer les plus curieux (c'est vrai que c'est de toute beauté !). Mais cette version abrégée de l'histoire n'offre pas assez de place à la magie, aux rêves et à l'imagination... je vous conseille les albums ci-dessous, peut-être sont-ils plus consistants.

Flammarion, 2009 -  24 pages - 8,90€
Existe aussi Le grand album du film (13€) et Le grand album du film + 1CD audio, texte raconté par Julie Gayet (16€).

   kerity_1   kerity_2