Vous prenez l'auteur de la série Aya de Yopougon (Marguerite Abouet), vous lui collez un nouveau partenaire, l'illustrateur Mathieu Sapin, vous fermez les yeux un bref instant avant de découvrir le bébé issu de ce joli mariage. Coucou, une ravissante Akissi, haute comme trois pommes, espiègle et prête à toutes les bêtises.

Akissi

Akissi est la nouvelle héroïne de cette série qui se destine aux plus jeunes lecteurs. C'est charmant, drôle et gentil. La BD est composée de 7 histoires de six planches chacune. Ce sont grosso-modo les souvenirs d'enfance de l'auteur, dans un quartier vivant, coloré, agréable et familial d'Abidjan. Akissi est la dernière de la fatrie, elle n'a pas sa langue dans sa poche, ne cesse de coller son grand frère, s'incruste pour jouer au ballon, organise un ciné home dans le dos des parents et ne se sépare plus de Boubou, son petit singe de compagnie. L'idée est mignonne, mais un poil frustrante pour le lecteur adulte. (Retournez lire Aya de Yopougon ! Aucune comparaison possible, à mon avis.) Ce n'est pas une déception non plus, l'humour ne manque pas, Akissi est une héroïne craquante, la lecture est récréative. De plus, la série véhicule une autre image de l'Afrique, point de misérabilisme, il règne une humeur belle, franche et éclatante. Un lexique en fin d'ouvrage nous permet également de nous familiariser avec des expressions comme faire gâte-gâte ou faire palabre, recevoir un kokota, etc. Le travail de Mathieu Sapin est un régal, l'histoire est plus légère (quelques scènes demeurent néanmoins absolument truculentes !), ceci dit c'est définitivement une série pour les enfants (dès 6 ans). Ils vont adorer !

d'après l'univers graphique de Clément Oubrerie ♦ Gallimard (2010) - 45 pages - 9,90€