Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Chez Clarabel
2 septembre 2010

La Belle Adèle, de Marie Desplechin

La_belle_adeleLa Belle Adèle est un roman sympathique, mais pas très original (la fin glisse dans la facilité, c'est un peu dommage). Par contre, aucun souci pour conseiller ce roman aux jeunes lecteurs, qui ont l'âge d'aller au collège et qui seront particulièrement sensibles à l'histoire. Cela parle notamment de la condamnation par l'image dans les cours d'école, selon ce qu'on est ou ce qu'on affiche, on devient victime ou bourreau. Adèle et son meilleur ami Frédéric ont choisi de sortir de l'anonymat et inventent une histoire d'amour à faire baver de jalousie. Aussitôt leur cote de popularité atteint des sommets vertigineux, mais l'histoire ne s'arrête pas là, et les amoureux sont pris à leur propre piège puisqu'ils vont être les nouveaux visages d'une campagne publicitaire qui parle de contraception. (J'avais vu venir le truc à des kilomètres à la ronde !)

Toute la première partie du roman est intéressante, agréable et guillerette. J'ai bien aimé, et puis j'ai fini par me sentir trop vieille, étrangère aux considérations des adolescents, du déjà-vu par surcroît. Je n'ai pas non plus jugé utile le passage avec l'arrestation du père de Frédéric, qui est un travailleur sans papier, et la résolution finale apparaît rapide et consensuelle (parce que, franchement, irréaliste). Je ne sais pas, cela devenait aussi trop fourre-tout et usant (la mère qui s'amourache du photographe, la tante qui ne cesse d'être bavarde, bruyante et artificielle...). A la base, La Belle Adèle est un feuilleton en 35 épisodes (chapitres) publié sous forme électronique par SmartNovel. On y sent bien la cadence alerte, les rebondissements successifs, l'intrigue habilement troussée, mais personnellement j'ai fini par trouver que ça s'essoufflait. Voilà pourquoi je le conseille pour les lecteurs dès 11 ans. La couverture est illustrée par Lucie Durbiano, j'aime beaucoup !

Gallimard jeunesse (2010) - 155 pages - 8,50€
illustration de couverture : Lucie Durbiano

le début du roman à lire ici !

Commentaires
C
"Verte" ou "Le journal d'Aurore" sont de très bons romans de Marie Desplechin.
Répondre
C
je l'ai lu et.....c'est sans plus pour moi ; ce n'est pas uniquement qu'une question d'âge puisqu'il y a des romans ados qui m'accrochent...j'avoue ne pas connaître cette auteure (oui je sais j'ai des lacunes...lequel me conseilles-tu pour mieux la connaître ?
Répondre
A
C'est ce que je reproche déjà à quelques romans adultes, cette facilité que tu soulignes... Mais la couv' est sympathique.
Répondre
L
Je viens de le finir hier. La fin m'a un peu surprise et pris de cours car je ne voyais pas vraiment le rapport mais j'ai bien aimé le reste. C'est sûr, c'est surtout à destination des collégiens mais le ton est juste et assez amusant. Quelques situations prévisibles mais ça reste agréable.
Répondre
C
oui mais les plus jeunes lecteurs vont apprécier ... (sinon, pour ton information, Laure, Bauchette non plus n'a pas accroché)
Répondre
Chez Clarabel
Newsletter
2023 Reading Challenge
Clarabel has read 8 books toward her goal of 200 books.
hide
Sauveur & fils
Quatre sœurs : Geneviève
Audrey Retrouvée
Le sourire étrange de l'homme poisson
Calpurnia et Travis
L'homme idéal... ou presque
Trop beau pour être vrai
Tout sauf le grand amour
Amours et autres enchantements
Ps I Love You


Clarabel's favorite books »