08/10/10

Damnés ~ Lauren Kate

damnes_banniere_600x450

Oui, la couverture est superbe ! Je ne vous cache pas qu'elle a contribué grandement à mon envie de lire ce roman, même si plusieurs avis déjà publiés laissaient entendre qu'il laissait à désirer, tant pis, je voulais juger par moi-même et j'ai bien fait !
Mode midinette en position on, s'il vous plaît !!!

J'ai plongé, j'ai été totalement captivée par cette histoire, au charme troublant et assez sombre. Sword & Cross est une école qui fiche les jetons, mais c'est le cadre parfait pour se mettre dans l'ambiance. Luce, dix-sept ans, y fait son entrée à la demande des médecins. On la juge folle et plus ou moins responsable du décès d'un camarade de classe. La jeune fille est complètement minée, depuis des années elle voit des ombres, elle étouffe, n'y comprend rien et se sent responsable des drames qui frappent sa petite vie.
En arrivant à Sword & Cross, c'est le choc. L'endroit est lugubre, délabré et blindé comme une prison. Les élèves sont vêtus de noirs, ils se fuient tous du regard, ils ne sont pas là par hasard, puisque l'école est un centre de réinsertion pour jeunes à problèmes.

A peine mis les pieds dans ce lieu, Luce a un autre choc : Daniel Grigori. Ce garçon est très beau, c'est indéniable, mais quelque chose d'autre se dégage de sa personne, indescriptible mais puissant, il exerce une attirance foudroyante sur Luce, c'est plus fort qu'elle. De son côté le garçon fait tout pour la repousser et se comporte avec elle de façon abjecte.
Et pourtant, il y a un truc. Une force irrésistible. Elle est poussée vers lui, elle a le sentiment de le connaître, ou de rêver de lui, mais pas de façon romantique et adolescente. Cela cache autre chose.
Comme Daniel ne cesse de la rejeter, Luce se sent de plus en plus mal dans sa peau, et en même temps elle est obsédée par lui. Profitant de son instabilité, Cam se faufile dans la brèche et commence à lui faire les yeux doux. Lui aussi est élève à Sword & Cross, il a un charme fou, il est plaisant, agréable, ouvert, compréhensif. Il est tout l'opposé de Daniel, et Luce n'y est pas insensible.

Amourettes adolescentes sur fond fantastique et limite gothique, me direz-vous ? Oui, et non.
J'ai senti un voile de séduction se poser sur cette histoire, du début à la fin, ça ne s'explique pas. C'est mystérieux, envoûtant, avec aussi le sentiment de connaître par avance les réponses, de deviner l'issue et de soupirer qu'on a déjà vu tout ça, non merci.
Pour ma part, j'ai complètement mordu à l'hameçon. J'ai cru être la plus forte, comprendre et anticiper les ressorts de l'histoire, mais je me suis carrément vautrée ! J'ai été agréablement surprise par l'intrigue, et par le dénouement, par les rebondissements et les ouvertures que la série nous offre.
Je n'exclus pas l'aspect mielleux et collant de la romance, la personnalité un tantinet crispante de l'héroïne, la face trop lisse de nos bellâtres, je le conçois, je compatis, je plaide coupable, car j'ai sincèrement beaucoup aimé en faisant abstraction du reste. Le cadre m'a totalement séduite, l'histoire est peut-être légère, je pense néanmoins que la suite va nous développer tout cela. J'ai bon espoir, oui !

La série débarque en France, sous le titre Damnés (Bayard jeunesse, 18 novembre 2010) !

Damnés - Lauren Kate
Bayard jeunesse (2010) - 440 pages - 16,90€
traduit de l'anglais (USA) par Elisabeth Luc
illustration de couverture : Fernanda Brussi Gonçalves

Retrouvez tout l'univers de "Damnés" sur le site : http://www.damnes-lelivre.com/

Posté par clarabel76 à 10:30:00 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : , , ,