Tuesdayteaser"Mia ! lui répondis-je en criant par-dessus mon épaule. Je m'appelle Mia."
Sous l'effet d'une légère brise, mes cheveux se mirent à flotter et mes boucles d'oreilles en coquillages à tinter. Au bout du pont, le chien errant m'attendait, assis.
Tout à coup, j'eus l'impression que ça sentait un peu le printemps.
Les quatre saisons du fleuve - Marlene Röder

Au printemps, nous capturions des lucioles. Dès la tombée de la nuit, nous sortions de nos maisons montées sur pilotis. Nous dévalions les passerelles faites de traverses disjointes et sautions sur la terre ferme. Nous cavalions vers le petit bois de pins qui n'était qu'à un jet de pierre.
Ma soeur n'était pas encore née, mais déjà le ventre de ma mère trahissait sa présence. Ma grand-mère, qui en connaissait un bout sur le sujet, prédisait qu'elle arriverait en novembre. J'étais l'unique garçon de la famille. Nous avions aussi un chat, mais ça ne compte pas.
Bleu Toxic - Christophe Léon

Une odeur de caramel chaud m'a chatouillé les narines et titillé l'imagination. Je me suis aussitôt représenté une pâte à gâteau bien élastique, fraîchement malaxée, du beurre fondu grésillant dans une poêle, de la crème fouettée ondulant sur la mousse d'un café viennois.
Chaque fois que je passais devant cette pâtisserie, je voyais littéralement la pâte lever et sentais sur ma langue le goût de la confiture de figue ou d'abricot qui allait servir de fond de tarte.
Les petits pains de la pleine lune - Gu Byeong-mo