IMG_4342

Cherry et son père Paddy quittent Glasgow pour le Somerset où une nouvelle vie les attend. Charlotte et ses quatre filles vont, en effet, devenir leur famille d'adoption. Si Cherry est chaleureusement accueillie par les cadettes, elle se prend une douche froide avec Honey, l'aînée de quatorze ans, qui n'accepte pas leur intrusion. Elle va leur en faire baver, en plus d'enchaîner les crises d'hystérie parce que son père est trop occupé pour passer du temps avec elle, et ne pas supporter que son petit copain, Shay, craque pour la petite nouvelle.

L'ambiance est particulièrement bon enfant. Tout est sirupeux, mielleux, un peu écoeurant. Et très caricatural, aussi. Toutefois c'est de bon aloi. Place aux bons sentiments, avec en prime la peste de service qu'on aimerait claquer contre le mur (il en faut toujours une, bien sûr). Au centre, Cherry n'est pas la Miss Parfaite qu'on aimerait nous présenter. La demoiselle se défend d'être une menteuse, au contraire elle a une imagination débordante et vit dans son petit monde imaginaire, quitte à lui faire raconter tout et n'importe quoi, pour attirer l'attention ou pour se faire accepter, bref c'est quelque peu discutable mais Charlotte, sa belle-mère, est beaucoup plus clémente et pardonne cette attitude. De toute façon, les parents dans l'histoire sont trop laxistes et planent constamment (ils sont amoureux, heureux, ils excusent trop facilement les caprices de Honey, j'avais envie qu'ils se bougent davantage), ceci allant dans le sens que cette histoire reste fortement surréaliste (le lancement de la fabrique de chocolats, par exemple) et cousue de clichés. J'étais, limite, au bord de l'indigestion, même si je reconnais que c'est charmant et mignon comme tout. Ma fille, elle, boit du petit lait et se régale !
A conseiller dès 11,12 ans. Quatre autres livres vont suivre.

Coeur Cerise - Cathy Cassidy
Nathan, 2011 - 295 pages - 13,90€
traduit de l'anglais par Anne Guitton