IMG_4771

Douglas arrive chez son oncle Ken à Misty Bay pour les vacances d'été. Sur place, le garçon se lie instinctivement d'amitié avec Peter, un gamin très intelligent, souvent persécuté par les caïds du coin, et avec Crystal, la petite-fille d'une amie d'enfance de son oncle. Le passé est un élément important dans l'histoire, puisqu'il y a soixante ans, six camarades ont créé la bande des Invisibles et traqué le dangereux sorcier, Angus Scrimm, avant de repartir dans l'ombre. Mais il semblerait que cette vieille histoire les poursuive encore, car les uns après les autres, les anciens Invisibles meurent de façon suspecte. Quel rapport avec Douglas, Peter et Crystal ? Cette dernière est en fait une télépathe, tandis que Douglas serait "un portail" (il rêve d'évènements du passé). A force de fouiller les archives, ils ont également découvert que l'oncle Ken et la grand-mère de Crystal étaient des Invisibles. Un drame va d'ailleurs survenir et perturber tout ce petit monde, de nouveau aux aguets, car leur vieil ennemi est bel et bien de retour et a soif de vengeance ! 

Il y a aussi un journaliste, Robert Kershaw, qui rôde dans les rues de Misty Bay et qui enquête sur les Invisibles. Cela rajoute à la liste des faits troublants et inquiétants que compte ce roman. C'est bien simple, et même si cette lecture est idéalement indiquée pour les jeunes lecteurs, il règne une atmosphère nimbée de suspense et de fantastique qui procure une poussée d'adrénaline. Cette série connaîtrait un gros succès ..., en Italie ? Il faut dire que la recette est simple, efficace, les personnages sont sympathiques, l'intrigue habile et bien troussée, il y a de l'action, du danger, de l'amitié et une promesse de retrouvailles fort réjouissantes... donc, pourquoi pas ? (Le tome 2 serait prévu en novembre 2011 : Les Invisibles et la sorcière de Dark Falls.)

Les Invisibles, livre 1 : Le secret de Misty Bay - Giovanni del Ponte 
Editions Prisma, 2011 - 219 pages - 12,90€