IMG_7299

Voilà donc la suite de Visions, un premier roman très enthousiasmant, qui savait mêler avec dextérité la romance au suspense policier. Nous renouons avec Claire et sa famille dont les capacités de voyance suscitent toujours la curiosité à Cape Cod, la saison estivale tire sur sa fin et le lycée est chamboulé par la nouvelle de la disparition d'une élève de dernière année. La mère de cette fille est aux abois, la police n'a pas ouvert d'enquête parce que tous les indices laissent penser à une fugue, mais Claire va accepter de l'aider.
L'affaire est vécue de façon plus distancée cette fois-ci, Claire n'est pas personnellement concernée, même si son frère Perry fait toujours grise mine et s'enferme dans ses secrets, son attitude dérange et l'ambiance à la maison n'est pas à la fête. De son côté Claire se découvre une soudaine popularité à l'école, avec toute une bande de copines et des projets de sorties entre filles, plus ses déboires sentimentaux qui font doucement sourire (franchement, choisir entre Gabriel et Justin relève du casse-tête chinois, c'est mignon, pas du tout agaçant, les deux garçons se valent et le choix à la fin ne décevra pas grand-monde...  je pense!).
Néanmoins, on trouve une nouvelle donnée dans ce livre avec l'apparition d'un admirateur secret, qui fait livrer des fleurs ou d'autres cadeaux à Claire, au départ la jeune fille prend ça à la légère avant de réaliser que c'est une attitude malsaine et qui fiche la frousse. Et là, franchement, j'ai trouvé l'auteur futé dans sa tactique, parce qu'elle a su détourner notre attention alors que tous les indices sont sous notre nez, elle nous balade doucement mais sûrement, et c'est un peu bêtement qu'on découvre le dénouement, pas que celui-ci soit renversant, mais ... bon.
Bref, je me suis prise au jeu, j'ai tremblé et suspecté tout le monde, j'ai connu ma valse des hésitations et des préférences avec les amoureux de Claire. Malgré tout, j'ai trouvé que c'était moins excitant que la première fois. (On retrouve les mêmes codes et recettes, c'est souvent le cas avec ce genre littéraire. Au début c'est neuf et séduisant, après ça se répète... d'où une petite déception.) Il n'en demeure pas moins que j'ai beaucoup aimé ces deux romans de Kim Harrington (surtout le premier), ils sont frais et pétillants, l'héroïne est une chic fille, les intrigues sont rondement menées, ne vous attendez pas à une révolution non plus, mais ce sont des livres qui ont tout compris du genre qu'est le thriller romantique. A la lecture, c'est parfaitement efficace !

Perception, par Kim Harrington
Seuil jeunesse, 2012 - traduit de l'anglais (USA) par Isabelle Perrin