En ce moment, c'est carrément la folie avec toutes les nouveautés, je ne sais plus où donner de la tête, tout me fait envie, envie de lire, de découvrir, de partager, voici déjà un échantillon ! 

IMG_7933

D'un seul coup d'oeil j'ai reconnu qu'il s'agissait des illustrations de Nathalie Choux, hmm, j'adore ! Cette couverture me plaît infiniment. Plus une seconde à perdre, je glisse le CD dans un lecteur et je m'installe. J'ouvre l'album et j'attends... Rhooo, quelle surprise ! les deux conteuses que sont Fabienne Morel et Debora Di Gilio m'enchantent aussitôt ! Avec leur accent chantant, elles rendent cette lecture truculente et pittoresque ! J'étais sur un petit nuage, plus que comblée.

L'histoire est une version détournée du Petit chaperon rouge. Nous avons une fillette qui se rend chez sa grand-mère, avec un panier de beignets, pour récupérer la poêle qui sert à faire les crêpes. L'ogresse poilue croise son chemin, la fillette ne s'en méfie pas et livre, sans savoir, sa mémé aux flammes de l'enfer. Bref, la suite est drôlissime, l'enfant trouve effectivement que sa mémé est différente, elle ne cesse de poser des questions et l'ogresse y répond sans se départir. Alors, tous ces poils sur les bras, les mains, la poitrine, c'est un peu la faute des bijoux et des talons hauts, par exemple... Et les commentaires ne s'arrêtent pas là, parce que la fillette est butée, pas si naïve. Mais pourquoi l'ogresse se retient-elle de ne pas l'engloutir en souper ?!  

L'histoire n'est qu'une succession de petits plaisirs et de gloussements de rire, c'est franchement hilarant, merveilleusement bien raconté et mis en scène, en plus des illustrations rondes et colorées de Nathalie Choux, cet album ne peut que remporter tous les suffrages ! Durée du CD : 16 minutes approximativement. Fabienne Morel et Debora Di Gilio forment le pétillant duo Huile d'olive & Beurre salé.

L'ogresse poilue, par Fabienne Morel et Debora Di Gilio (illustrations de Nathalie Choux)
Syros, 2012