IMG_8203

Simon est un petit lapin blanc, qui travaille dans une fabrique de marteaux. Sa journée terminée, le lapin est fou de joie car il part en weekend chez son frère. Comme celui-ci habite loin, de l'autre côté de la montagne, ils ne se voient pas souvent. Aussi, la déception est rude, lorsqu'il arrive à la gare et apprend que son train est annulé.

Au lieu de se morfondre sur son banc, il décide de se rendre chez son frère par ses propres moyens : en courant, le long des rails. Le voyage est long, épuisant, il dure toute la nuit, mais quelle satisfaction au bout!

Encore une fois, je suis en totale admiration devant les illustrations d'Adrien Albert : c'est fin, juste, épuré, parfait. J'ai été sensible aux émotions de Simon, ce petit lapin qui réagit comme un humain. D'ailleurs l'histoire nous fait littéralement vivre cette aventure où l'excitation, la déception puis la ténacité se mêlent habilement. Pour l'anecdote, c'est après avoir lu le roman de Robert Walser, Les enfants Tanner, que l'auteur a eu l'idée d'écrire Simon sur les rails. Un très bel album avec de la tendresse et du courage à l'intérieur. ;o)

Simon sur les rails, par Adrien Albert (Ecole des Loisirs, 2012)

IMG_8204

IMG_8205