08/01/13

"I was nothing inside but light and color"

IMG_8447

Ils ont toute une nuit pour se découvrir, toute une nuit au cours de laquelle ils traquent un individu qui vend du rêve sur les murs de la ville, sans se douter que la vérité est au bout de leurs doigts, sur leurs lèvres, dans leurs cœurs. Lucy et Ed avaient toutes les raisons de se détester, deux ans plus tôt ils ont tenté de sortir ensemble mais leur rencard a viré à la catastrophe. Après quoi, Ed a quitté le lycée et Lucy s'est mise à fantasmer sur celui qu'on surnomme l'Ombre, un inconnu qui exprime son art à travers des graffitis.

Ce soir-là, Lucy et ses amies acceptent de partir à l'aventure avec Ed et ses deux potes, elles ignorent encore qu'elles ont déjà trouvé ce qu'elles cherchaient et c'est ce qui va apporter un peu de piment à l'intrigue. Bien évidemment nous ne sommes pas dupes et nous suivons cette partie de cache-cache avec une pointe d'excitation. Très vite il apparaît qu'une véritable relation / attirance se tisse entre Lucy et Ed, on n'en peut plus alors d'attendre le moment fatidique où les masques vont tomber, mais préparez-vous à patienter un bon bout de temps. C'est en effet assez long et stressant !

L'histoire se déroule en alternant les voix de Lucy et Ed, ce qui permet de s'attacher deux fois plus aux personnages. Ed est un garçon craquant, sensible, torturé et secret, il a souvent besoin qu'on le pousse du coude pour avancer plus vite, plus loin. Lucy est aussi une grande rêveuse, qui s'interroge sur l'amour et les sentiments en contemplant ses parents qui se déchirent au nom de leur folle passion. Même si tout n'est pas rose et crémeux non plus, l'histoire est tout de même ravissante et poignante, avec des descriptions parfaites sur l'art, l'amitié, l'amour et la confiance. C'est vraiment beau, avec une touche de poésie qui rend ce livre à part. Sans oublier son grain de folie, car tous les personnages du roman sont fantasques et attachants, on n'a pas très envie de les quitter au lever du jour.

Graffiti Moon, par Cath Crowley
Albin Michel, coll. Wiz, 2013 - traduit par Valérie Le Plouhinec

Posté par clarabel76 à 08:30:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,


  1