07/02/14

La Terre comme vous ne l'avez jamais vue

IMG_0973

Un livre unique, qui réunit 80 cartes 3D pour localiser et visualiser les choses les plus diverses et inattendues dans le monde : zones volcaniques, courants, gisements de dinosaures fossiles, requins, mais aussi milliardaires, grands lecteurs, énergies nouvelles, traffic aérien, connexions Internet, châteaux forts, musiques... 

On croirait à priori un atlas tout à fait ordinaire, mais lorsqu'on l'ouvre, on est épaté par la qualité des cartes. La somme des informations est aussi stupéfiante, on apprend un peu de tout sur les naufrages, les volcans en activités, les espèces éteintes, les peuples nomades, les monuments religieux, les animaux venimeux... à travers un choix de catégories très varié. 

C'est édifiant et indispensable. Le genre de livre qui peut convenir à toute la famille. 

Nathan, coll. Dokeo, octobre 2013

IMG_0974

IMG_0975

IMG_0976

Posté par clarabel76 à 17:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Ma Terre vue de l'espace, par Yann Arthus-Bertrand

IMG_0966

Un véritable portrait de notre planète qui invite à réfléchir sur le devenir de notre Terre.

Prendre de la hauteur sur les enjeux écologiques, voilà ce que propose ce documentaire. Quinze thèmes essentiels sont abordés et parmi eux, les changements climatiques, la pollution, la désertification ou les problèmes d'alimentation qui en découlent. Les photographies spectaculaires offrent des points de vue satellite et terrestre et permettent de confronter les images dans le temps. Depuis l'espace, nous observons ainsi la nature et les installations de l'Homme pour préserver la vie.

Un beau livre à rabat pour une sensibilisation intelligente et ludique ; une maquette dynamique qui repose sur la force et la juxtaposition des photographies de Yann Arthus-Bertrand et des photographies satellites de la NASA et d'Astrium.

La Martinière J. - coll. GoodPlanet ♦ Février 2014

L’exposition "Ma Terre vue de l’espace",  imaginée à partir de l’ouvrage éponyme qui associe photographies de Yann Arthus-Bertrand et images satellites, se tiendra au Pavillon de l’eau du 7 juin au 30 décembre 2014.

IMG_0967

IMG_0968

IMG_0969

IMG_0970

Le Grand méchant livre, de Catherine Leblanc et Charlotte Des Ligneris

IMG_1361

Attention ! Ce livre renferme une super héroïne, avec du tempérament et une langue bien acérée. Elle adore les livres, les mots et les histoires, elle adore aussi en jouer et en raconter. Gare à la chute !

Amélie Mélo se rend chez sa grand-mère et croise la route d'un affreux loup. Celui-là n'a qu'une idée en tête : la dévorer bien entendu ! Mais Amélie Mélo n'est pas une proie facile. À trois reprises, elle lui échappe en lui racontant combien elle a un goût infâme. Et celui-là s'en va chaque fois tout nauséeux. (Qu'il est bête, le loup, de s'y laisser berner !) Mais comme il revient encore à la charge (il est bête ET coriace), elle sort un livre de son panier, un livre sans image, qu'elle commence à lui lire. 

J'ai adoré cette histoire à l'humour dévastateur et d'une grande finesse. Elle nous enseigne, aussi, que les mots sont mille fois plus puissants que les poings. Suffit juste de savoir les utiliser à bon escient... faire preuve de rouerie, sans intention de nuire gratuitement. (Amélie a tout de même un loup à ses trousses, qui rêve de la dévorer !!)

C'est une héroïne formidable, que les enfants vont adorer. Le loup, lui, est un modèle du genre : coriace, mais bête ! Toutefois, son obstination et sa stupidité le rendent aussi très drôle ! Ahlala... Cette lecture réserve à son public de belles surprises ! Les illustrations de Charlotte des Ligneris achèveront de convaincre tout lecteur qu'il est toujours plus prudent d'avoir un livre sur soi quand on se promène en forêt !

Seuil jeunesse, février 2014

IMG_1362

IMG_1363

IMG_1364

IMG_1365

Posté par clarabel76 à 17:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

L'Âne Trotro, de Bénédicte Guettier

Une brouette de livres de notre âne préféré, dans de nouvelles petites aventures gentillettes : 

IMG_0572

IMG_0573

Trotro se déguise et fait peur à sa maman ! Il en profite aussi pour avaler une pleine assiette de crêpes, en prétextant que ce n'est pas lui, il est tigre pour un jour, et on sait tous qu'un tigre est carnivore... 

Ou cette autre histoire, 

IMG_0574

IMG_0575

Trotro rejoint tous les soirs ses parents dans leur grand lit, mais ça commence à les user. Chaque nuit, ils se plient au ballet du retour au plumard et fissa, le lendemain matin les yeux sont rouges et gonflés. Alors ils optent pour une nouvelle solution : ils chipent le lit de Trotro, qui n'est pas content, du tout, du tout. 

IMG_0577

Et un petit épisode au ski, tout rigolo, avec les petites oreilles qui dépassent. Les aficionados de Trotro n'ont que l'embarras du choix maintenant ! 

Gallimard jeunesse, coll. Giboulées, janvier 2014

Posté par clarabel76 à 17:00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

Carton tout plein #10 : La maison des souris, de Karina Schaapman

IMG_0578

IMG_0579

Une nouvelle petite collection vient de se créer, pour continuer de mettre à l'honneur l'univers de Karina Schaapman qui a su nous enchanter avec sa maison des souris grâce à deux grands et magnifiques albums.

Ce sont surtout les petits détails, le décor et la patience qu'implique une telle orchestration qui impressionnent le lecteur ! On retrouve donc ce fourmillement d'accessoires et éléments dans des livres au format plus petit, aux pages cartonnées, sans doute plus accessible pour les jeunes enfants.

C'est mignon, mais l'histoire reste trop basique et est bien décevante en comparaison du travail esthétique accompli.

Gallimard jeunesse, coll. Giboulées, janvier 2014

Posté par clarabel76 à 14:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Coeurs brisés, têtes coupées - Robyn Schneider

IMG_0554

Ah, quel roman ! Il n'a pas démérité la comparaison qui est souvent faite avec les livres de John Green. C'est exactement ça : un narrateur à fleur de peau, doué mais abasourdi par une jeune fille dans son radar, pas banale non plus, catapulté dans un univers environné par des satellites d'une puissance atomique... En gros, on se régale, on réfléchit, on fronce les sourcils, on a le coeur lourd, on sourit aussi, c'est très fort !

Ezra Faukner, 17 ans, beau, sportif, brillant, est un roi déchu. L'été précédent sa rentrée en Terminale, il est victime d'un accident de voiture qui le laisse avec un genou broyé. Brisé, il erre son âme en peine et retrouve du réconfort auprès de son ami d'enfance, Toby Ellicott. Il revoit aussi ses centres d'intérêt (plus de tennis, plus de soirées entre potes, plus de petite copine) et s'inscrit en classe de débat, où il rencontre la délicieuse Cassidy Thorpe.

Nouvelle élève, la jeune fille attire l'attention parce qu'elle a un look hors du commun, vient d'un internat privé et a déjà roulé sa bosse en Europe. Ezra est fou d'elle, ensemble ils s'amusent, jouent au chat et à la souris, se plaisent, se séduisent. Le garçon retrouve goût à la vie et lui redonne aussi un vrai sens et des valeurs. Jusqu'au jour où les secrets de Cassidy vont ruiner cette belle harmonie et plonger notre jeune homme dans un profond désarroi.

Ne vous y trompez pas, cette lecture apporte une sensation stimulante des rapports géniaux que peuvent entretenir les adolescents (disons surtout qu'on rêverait de ne croiser que des Nerds façon Toby et ses potes, ce serait le top !). C'est drôle, très fin, sarcastique sur les bords, mais toujours exaltant. Au-delà de ça, c'est une histoire commune sur les tenants et les aboutissants de l'adolescence, les rapports avec les autres, les erreurs à ne plus reproduire, les faux-semblants, etc.

J'ai retenu cette phrase, pour résumer ce propos : « Nous traversons l'existence des autres tels des fantômes, en laissant derrière nous le souvenir obsédant de quelqu'un qui n'a jamais existé. Mais au final, c'est nous qui choisissons comment les autres nous perçoivent. » Je vous invite maintenant à découvrir ce roman mystérieux, poignant et percutant comme il se doit.

Gallimard jeunesse, octobre 2013 - traduit par Nathalie Peronny

Posté par clarabel76 à 08:30:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,

06/02/14

Le premier qui pleure a perdu, de Sherman Alexie

Nouvelle couverture par Ellen Forney.

Le premier qui pleure a perdu

Junior, un indien Spokane de 14 ans, résidant dans la réserve de Wellpinit avec sa famille, est souvent la cible des balèzes et des crétins qui l'entourent. Il n'a pas un “physique facile”, mais surtout il est doté d'un QI exceptionnel, que son prof remarque avant de lui conseiller de s'inscrire au lycée de Reardan, en ville (chez les Blancs). Une décision lourde de conséquences, puisqu'il sera rejeté par tous, même par son meilleur ami.

La vie au lycée, pourtant, est loin d'être idyllique car il se trouve, encore une fois, taxé de tous les noms. Il est tombé amoureux de la jolie Penelope, s'est attiré les foudres d'un élève de Terminale, a intégré l'équipe de basket, mais il est mort de trouille et doit vomir avant chaque compétition, et pour finir il récolte un trauma crânien lors de sa rencontre face à ses anciens équipiers. 

À lire cet enchaînement de catastrophes et autres brimades, qui laissent apparaître une vie misérable et pathétique, on est en droit de craindre une lecture déprimante. Mais c'est tout le contraire, puisque Junior fait preuve d'humour et de dérision, qui rend son propos guilleret et sardonique. C'est drôle, très, très drôle. De plus, jamais il ne se plaint ou cherche à se faire plaindre. Il gribouille son petit carnet avec insouciance, même ses dessins sont hilarants et révèlent une pointe de cynisme délectable.

L'auteur en profite évidemment pour condamner les travers de ses semblables, qui se vautrent dans la paresse et l'alcoolisme en haussant les épaules et en vitupérant contre ceux qui cherchent à s'en sortir. À Wellpinit, il y a du malheur, beaucoup, mais finalement mieux vaut en rire (“on enterre mieux ceux qu'on aime dans un grand éclat de rire”, paraît-il) et regarder l'horizon en poussant de gros soupirs. Coup de coeur pour le personnage de la grand-mère Spirit, sage et philosophe, jamais avare de bons conseils...

Albin Michel jeunesse, coll. Wiz, nouvelle édition novembre 2013 - traduit par Valérie Le Plouhinec

Posté par clarabel76 à 14:00:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Candy Pop, Tome 1 : En route pour la gloire ! par Lauren Laverne

IMG_0551

“Candy Pop” raconte l'histoire d'une adolescente de 15 ans, qui rêve de gloire et veut percer dans la chanson. Avec sa meilleure amie Holly, elle va organiser une audition taille XXL chez elle, un samedi soir, pendant que sa mère s'offre des vacances avec son fiancé, en espérant recruter des nouveaux membres pour leur groupe, alias Candy et les Boulets (!). La soirée vire au fiasco, mais offre une séquence de lecture désopilante (Candy, par exemple, s'est shootée au jus de goyave, sans se douter qu'il y avait de l'alcool dedans. Résultat, son tête-à-tête avec le garçon de ses rêves est un moment d'anthologie !).

De toute façon, Candy a l'impression de vivre un vrai cauchemar depuis qu'elle a appris que sa mère allait se marier avec Ray. Oubliez la douce tranquillité d'une existence à deux, entre filles, il faut maintenant inclure le président des Losers. Candy fait la moue. Se pose alors la terrible question de la paternité, la seule, l'unique - qui donc est son géniteur ? L'ancien chanteur de rock au passé sulfureux ? ... Celui-là même qui va refonder son groupe et se produire au festival où Candy a toutes les chances de se rendre également!?

On pourrait s'attendre à une comédie rigolote, très légère et vraiment distrayante, oui, oui, dans l'idée tout est là, mais qu'est-ce que c'est creux aussi ! Malgré des petites séquences délirantes, on a l'impression d'avoir un livre bavard et abrutissant (et pourtant j'adore l'humour anglais !). Heureusement les personnages sont tous très attachants, avec en tête Clarence Si Majeur, le génie de la boîte, qui surgit au son de notes jouées à la guitare, je n'en dis pas davantage, mais cet être débarqué de nulle part va accomplir des miracles dans la vie de Candy !

L'ensemble est drôle et déjanté, pas prise de tête, destiné aux plus jeunes, et naturellement c'est de l'humour anglais, frais, pétillant, à savourer... même si ça ne sauve pas toujours les meubles non plus ! (À la fin du roman, l'éditeur annonçait le deuxième tome pour 2013. Hélas, à ce jour, l'auteur n'a toujours pas donné suite...)

Gallimard jeunesse, mai 2012 - traduit par Julie Lopez
illustration : Linzie Hunter

Posté par clarabel76 à 08:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05/02/14

Demain j'arrête ! de Gilles Legardinier ❤

Oui, en version audio pour changer !

IMG_0559

Hello, voici le retour de Julie, de Ricardo et du chat avec son bonnet péruvien ! J'ai testé pour vous la version audio de cette histoire qui connaît un succès fou auprès des lecteurs, succès largement mérité, entre nous soit dit. Car c'est une lecture qui rayonne de joie et communique un vrai bonheur de vivre.

On suit avec ravissement l'histoire de Julie, qui vient de rompre avec son gros nul de petit copain et qui flashe sur le nom, inscrit sur la boîte aux lettres, de son nouveau voisin. Ricardo Patatras. Ni une, ni deux, la vie de Julie va basculer dans la quatrième dimension. Sans se l'expliquer, Julie fait une fixation sur cet inconnu et va tout entreprendre pour le croiser. Alors là, je ne vous raconte pas, mais c'est fort, très très fort. Cela démarre par une main coincée dans la fente de la boîte aux lettres, un premier dîner en tête-à-tête carrément explosif (dans la chambre, dans la salle de bains, ça pète partout !). Même les copains s'en mêlent, Xavier et son engin automobile qu'il faut extirper du garage, Sarah et son pompier australien, Sophie qui se dévoue pour du jogging matinal... Sans oublier, la filature avec le bonnet péruvien sur la tête et les lunettes noires sur le nez, grand GRAND moment de bidonnade !

La version Audio obtient une mention Très Bien à ce test. La comédienne, Ingrid Donnadieu, interprète une Julie plus délirante que jamais (voire, un peu hystérique sur les bords... surtout dans ses apartés censés être doucement sarcastiques). L'accent est mis sur la fantaisie et le cocasse de chaque situation (oui, Julie explose son quota de clownerie et prouve à maintes reprises que le ridicule ne tue pas). En somme, on se régale, comme avec le livre. Gilles Legardinier a vraiment saisi le truc et touche son public avec une authenticité jamais édulcorée. On le retrouve pour un entretien d'une petite dizaine de minutes en dernière piste de cet Audiolib. C'est du petit lait à boire. On sourit tout le temps.

Audiolib, janvier 2014 - texte intégral lu par Ingrid Donnadieu (durée d'écoute : 8h 50)

Posté par clarabel76 à 14:00:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Un Baiser pour la Nuit, d'Anna Godbersen

IMG_0547

Le miracle n'aura finalement pas eu lieu, la série se termine sans avoir jamais réussi à regagner mon plein enthousiasme. Je me sens déçue, un peu flouée, d'avoir perdu l'étincelle à laquelle j'associais aveuglément les livres d'Anna Godbersen. Et pourtant, cette saga avait tout pour me plaire (les années 20, son ambiance glamour, stimulée par les interdits mais cernée par tous les dangers).

Bref, nos trois héroïnes ont su se construire un destin hors du commun : Cordelia dirige son propre night-club, Letty récolte les lauriers de la gloire et vient d'obtenir son premier grand rôle au cinéma, Astrid a enfin son gros diamant au doigt. Mais, mais, mais... tout n'est que poudre aux yeux ! Le revers de la médaille est terrible, vous imaginez bien, l'auteur n'est pas en reste pour nous renverser la tête et broyer notre petit coeur tendre.

Disons-le franchement, la fin est grandiose, avec un dénouement invraisemblable mais absolument imprévisible. De quoi vous affoler les sens et le palpitant. Cela part dans tous les sens, c'est follement romanesque, passionné, dramatique et bouleversant. Du grand Anna Godbersen, comme du temps de sa saga des Rebelles ! C'est regrettable qu'elle n'ait pas su tirer profit de la matière en or qu'elle avait entre les mains, car la série, de qualité inégale, n'a pas su se renouveler et a peut-être abusé de son identité futile et sensuelle.

« ... quand le monde me paraît un peu trop triste, trop misérable, alors je repense à nos beaux atours de cet été-là, et à tout ce dont nous rêvions avant l'automne. Voyez ? Je vous l'avais dit. Ces filles aux yeux brillants qui gravitaient autour de New York comme des papillons, à quelle vitesse elles se trouvèrent emportées dans le tourbillon de ses folles nuits ! Chacune réussit à fuir New York à sa manière - l'une est célèbre, l'autre est mariée, la troisième est morte. »

Albin Michel, coll. Wiz, novembre 2013 - traduit par Cécile Leclère
illustration de couverture (très belle) : Sophie Leblanc

Posté par clarabel76 à 08:15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,