en poche ! 

Hantée

À Londres, un assassin hante les rues de la ville, en réveillant la légende de Jack l'Éventreur. Rory, arrivée depuis peu sur son campus à Wexford, fait peu de cas de l'affaire et privilégie son adaptation en douceur. L'ambiance, immédiatement, nous apparaît sombre et flippante même si c'est avant tout un roman très adolescent dans l'âme, avec des préoccupations toutes simples, comme le fait de se retrouver nouvelle à l'école, de bûcher ses leçons, de sortir entre amis ou d'avoir un béguin pour un garçon. En fait, l'auteur a choisi d'adopter un rythme nonchalant, où l'on glisse ses pas dans ceux de Rory, avec l'illusion d'une petite vie normale, sauf qu'elle va se se rendre compte qu'elle est capable d'apercevoir l'ombre du tueur légendaire. Un fait troublant, mais passionnant. D'ailleurs, plus on avance dans l'histoire, et plus on quitte la sphère du mignonnet pour entrer dans une gamme plus fantastique. Le résultat n'en est que plus ensorcelant, mystérieux et totalement dépaysant.

Michel Lafon poche, avril 2013 ♦ traduit par Maud Desurvire