23/05/14

Mission de haut vol, par Ally Carter

Mission de haut vol

Je n'ai fait qu'une bouchée de cette lecture, franchement délicieuse et virevoltante. Katarina Bishop appartient à une grande famille de cambrioleurs, experts dans le vol d’œuvres d'art depuis des générations. La jeune fille a bien tenté de quitter le métier pour finir ses études, mais elle vient de se faire expulser pour une mauvaise blague dont elle est totalement innocente. En vrai, c'est sa famille qui veut lui remettre le pied à l'étrier car son père a besoin d'aide. Il est soupçonné d'avoir volé une série de tableaux rares chez un collectionneur richissime, mais peu commode, qui veut à tout prix les récupérer. Kat s'envole donc de Londres à Paris, en passant par New York, Las Vegas, Naples, Vienne et Varsovie. Elle rassemble ses troupes, monte son propre casse, se désolidarise de son mentor, bref met tout en œuvre pour sauver la peau de son père, qui a déjà Interpol aux trousses. Vavavoum. On n'a vraiment pas le temps de s'ennuyer, l'intrigue peut paraître insensée, mais elle est riche en rebondissements et maintient le suspense jusqu'au bout. Et n'oublions pas les personnages, tous plus attachants les uns que les autres, à commencer par Kat, dont l'histoire familiale entretient un voile de mystère, puis Hale, son inséparable bras droit, riche héritier, drôle, protecteur, on craque forcément. Ce début de série est très prometteur, enlevé, passionnant, je lis la suite sans plus attendre.

préalablement publié sous le titre de : La vie cachée de Katarina Bishop, tome 1 : Vols en haute société ♦ Michel Lafon, février 2011 ♦ traduit par Françoise Hayward

disponible en format poche, Michel Lafon poche, mars 2014

Posté par clarabel76 à 11:30:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Hantée, tome 1 : Les ombres de la ville, par Maureen Johnson

en poche ! 

Hantée

À Londres, un assassin hante les rues de la ville, en réveillant la légende de Jack l'Éventreur. Rory, arrivée depuis peu sur son campus à Wexford, fait peu de cas de l'affaire et privilégie son adaptation en douceur. L'ambiance, immédiatement, nous apparaît sombre et flippante même si c'est avant tout un roman très adolescent dans l'âme, avec des préoccupations toutes simples, comme le fait de se retrouver nouvelle à l'école, de bûcher ses leçons, de sortir entre amis ou d'avoir un béguin pour un garçon. En fait, l'auteur a choisi d'adopter un rythme nonchalant, où l'on glisse ses pas dans ceux de Rory, avec l'illusion d'une petite vie normale, sauf qu'elle va se se rendre compte qu'elle est capable d'apercevoir l'ombre du tueur légendaire. Un fait troublant, mais passionnant. D'ailleurs, plus on avance dans l'histoire, et plus on quitte la sphère du mignonnet pour entrer dans une gamme plus fantastique. Le résultat n'en est que plus ensorcelant, mystérieux et totalement dépaysant.

Michel Lafon poche, avril 2013 ♦ traduit par Maud Desurvire

Posté par clarabel76 à 08:30:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,