21/05/14

Félix à Paris, de Géraldine Renault et Ella Chardon

IMG_1309

Pour les vacances, Félix va à Paris ! Il emporte avec lui l’appareil photo que son grand-père lui a donné, pour rapporter plein de souvenirs... Une nouvelle fois, Paris est mise à l'honneur dans un album destiné aux enfants. C'est l'occasion de la découvrir dans ses images traditionnelles : la Tour Eiffel, le métro, la Joconde, le bistro, le jambon-beurre, la Seine et ses bateaux mouches... Du classique, de l'incontournable, bref un Paris carte postale ! La lecture ne se révèle donc pas très originale, elle manque de fantaisie ou d'une pointe d'humour, les illustrations sont claires et lisibles, assez agréables. C'est une référence à inscrire si l'on cherche une thématique autour de la capitale française, sinon le rendez-vous n'est pas nécessaire. 

Tourbillon, juin 2014

IMG_1310

IMG_1311

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Emma à Paris, de Claire Frossard et Christophe Urbain

IMG_1260

Emma a traversé l'Atlantique pour venir à Paris rendre visite à sa cousine Amélie, qui habite 125 rue des Abbesses. Pour la retrouver, Emma doit demander son chemin aux passants... qui la snobent ou ne parlent pas anglais ! Une nouvelle fois, notre petite héroïne va faire preuve de ruse et d'intelligence pour parvenir à son but.

Des bords de Seine aux grands boulevards, des bouquinistes au jardin du Palais-Royal, des petits bistrots au métro, nous faisons le tour d'un Paris carte postale pour notre plus grand plaisir. On retrouve aussi ce doux mélange entre les photos et les scénettes illustrées, comme lors de notre balade à New York ! C'est du plus bel effet.

En somme, cet album s'apparente davantage à un carnet de voyage pour public amateur de clichés traditionnels, mais les enfants apprécieront l'histoire pleine d'aventures de la petite Emma ! C'est frais, charmant, réussi. Une plongée pittoresque au cœur d'une ville qui fait fantasmer petits et grands...

Belin jeunesse ♦ avril 2014

IMG_1261

IMG_1262

IMG_1263

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Pêle-Mêle Clarabel #54

Une petite rimbambelle d'albums pour très jeunes enfants, amateurs de grandes histoires ! 

IMG_0941

Tiens, un P'tit Loup qui joue au Grand Méchant Loup, en terrorisant ses parents et ses copains, mais en courant tellement vite et tellement loin qu'il se retrouve seul dans la forêt, à la nuit tombée. Et là, aglagla ! notre P'tit Loup est mort de trouille. Des ombres le touchent, le poussent, dansent, avancent, reculent, le bousculent. Les bêtes de la nuit s'en donnent à cœur joie. Mais ce sont trop d'émotions fortes pour notre P'tit Loup. Il est temps pour lui de retrouver sa maman !

Avec Antoon Krings aux manettes, le public est conquis par cette histoire de loup gentillette, sur les peurs nocturnes, l'envie de braver les interdits et le calme rassurant d'une maman. 

Lou P'tit Loup et le grand méchant loup, d'Antoon Krings

IMG_0940

Le potager est dissipé, plié de rire à écouter les blagues pipi-caca-popo de l'artichaut, décidément très rigolo. L'inspecteur Lapou fait la fine bouche et s'en va bouder dans son coin, dans l'attente d'une prochaine enquête croustillante. Que ne voit-il pas débouler ? notre artiste en herbe, complètement éploré ! L'artichaut a un terrible secret : à force de faire rire les autres, lui ne rit plus de rien et ça le rend triste. Au diable le ridicule, notre inspecteur revêt son costume de clown... et arrache des grimaces d'effroi. Chacun son métier, ça c'est dit ! 

Pas de grande intrigue empreinte de mystère au programme, à la place Bénédicte Guettier demande à son personnage fétiche de sortir du rang pour exploiter d'autres atouts. Moralité : ne changez rien ! Et on apprécie toujours autant le flegme inébranlable de Lapou.

L'artichaut rigolo: Une enquête de l'inspecteur Lapou de Bénédicte Guettier

20/05/14

Teaser Tuesday #58

IMG_0921

40 pays en Europe, 267 familles et 458 ados à photographier et interviewer (séparément), sur des sujets comme l'avenir en 2020, l'Union européenne, la famille, les rapports entre parents et enfants, l'écologie et les vœux. On obtient ainsi un assortiment de réponses et de portraits très enrichissant !

L'ouvrage en lui-même est énorme, c'est un gros pavé de plus de 300 pages, qu'on prend le temps de feuilleter pour mieux en apprécier la variété. Si vous êtes curieux sur la vie que mènent vos voisins européens, c'est une lecture incontournable ! Car on ne peut que sourire devant la diversité des perspectives : des ados grecs qui se voient éleveurs de chèvres, une jeune lettone qui veut partir en Angleterre poursuivre ses études, la pollution à Malte, les gallois qui ne se sentent pas européens, un libraire français qui s'inquiètent des tablettes numériques...

Autant d'opinions qui entrent en collision, s'embrassent, se croisent, se répondent... et font aussi mesurer nos acquis, nos manques, nos prétentions. C'est foncièrement passionnant !

IMG_0922

IMG_0925

IMG_0926

Familles d'ados de Uwe Ommer et Regine Feldgen (De la Martinière, octobre 2012)

Posté par clarabel76 à 13:30:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Un auteur, une série & un livre-jeu : Yves Grevet

IMG_0931

H.E.N.R.I est une petite série sympathique, par l'auteur de Méto, qui s'adresse aux lecteurs débutants.
En classe, Manon a un nouveau voisin. Il s'appelle Henri. La maîtresse a dit qu'il venait de très loin. Il plaît bien à Manon, avec son air de venir de la Lune. Mais au fil de la journée, la petite fille se rend compte que le garçon est étrange et qu'il a des pouvoirs extraordinaires. Discrète, Manon va veiller sur son secret, même quand la récré s'éternise, sous le regard ahuri des maîtresses figées sur place, ou quand ils vont tous les deux réussir leurs exercices de maths en battant des records de vitesse.
C'est de plus servi avec de jolies illustrations colorées, qui rendent les personnages encore plus attachants ! Un peu de suspense, du fantastique pour une histoire sans prétention, plantée dans un cadre familier aux jeunes écoliers.

H.E.N.R.I. a les oreilles qui bougent / H.E.N.R.I. a onze doigts, par Yves Grevet et Jess Pauwels  (Nathan, coll. premiers romans, mai 2014)

Productif, Yves Grevet nous propose aussi une étonnante aventure futuriste,  en compagnie de la famille Boyau qui vit en 4014 et va s'offrir un voyage dans le temps en visitant le 21e siècle. La discrétion est de mise, mais avec un père inventeur de génie, une mère historienne, deux presque frères, en fait deux clones malencontreusement sortis de leur sommeil artificiel, et Obeurk le chien aux deux têtes et quatre pattes (et aussi deux paires de fesses), accessoirement doué de parole... l'aventure s'annonce mouvementée pour notre jeune héros de 12 ans, Victor.

Le voyage dans le temps

La particularité de l'ouvrage veut qu'une quarantaine de jeux chemine le cours du récit, ce qui implique une participation accessoire du lecteur (les tests ne sont jamais compliqués et n'handicapent pas le mouvement général si l'on ne souhaite pas y mettre son grain de sel). L'ensemble est correct et divertissant, parfait pour des enfants niveau primaire. Cette lecture pourra accompagner leurs vacances dans la joie et la bonne humeur ! 

Le voyage dans le temps de la famille Boyau de Yves Grevet et Julien Meyer (Syros, mai 2014)

Posté par clarabel76 à 08:30:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


19/05/14

Promise, par Ally Condie

en poche ! 

Promise

Cassia avait tout pour être heureuse : à dix-sept ans, sa cérémonie de Couplage est un vrai succès, son Promis n'est autre que son ami d'enfance Xander et ses résultats aux exercices de classement la destinent à une grande carrière. Le bonheur à l'état pur pour cette promesse de petite vie parfaite.

Mais tout se complique lorsque le visage d'un autre garçon apparaît sur sa microcarte, suivi du décès programmé de son grand-père et la découverte de deux poèmes interdits glissés dans son poudrier. Un monde nouveau s'offre à elle et Cassia n'est plus sûre de vouloir suivre le droit chemin. 

“Promise” est le premier tome d'une série qui s'inscrit moins dans l'action que dans l'exploration subtile, délicate et profonde des sentiments et émotions. L'histoire peut déconcerter, tant son rythme est nonchalant, mais elle saura conquérir un lectorat davantage amateur de réflexion ou de contemplation. En effet, ici il n'y a aucune mise en scène spectaculaire, mais un univers dystopique fouillé et intéressant, une intrigue brodée avec finesse et une héroïne presque ordinaire, qui part en quête de vérité...

La conduite générale est posée, sans exubérance, avec le minimum de scènes d'action pour secouer les foules et remettre les pendules à l'heure. Cela préfigure une histoire qui ne demandera qu'à s'épanouir en douceur. 

Gallimard jeunesse, coll. Pôle Fiction, mai 2014 ♦ traduit par Vanessa Rubio-Barreau

Posté par clarabel76 à 18:00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Six semaines pour t'oublier, par Abby McDonald

heart red

IMG_0942

Sadie se languit d'amour pour Garrett depuis deux longues années. Ils cultivent tous deux les mêmes goûts pour les livres, les films, la musique. Ils adorent écrire et ont d'ailleurs postulé pour un stage d'écriture durant l'été. Six semaines ensemble, en plus osmose intellectuelle et créatrice. Sadie s'y voit déjà. La parfaite occasion pour faire flancher son béguin de toujours et transformer cette amitié en véritable histoire d'amour.

Mais les choses vont se compliquer, lorsque la jeune fille reçoit une lettre de refus. Garrett part, mais elle doit s'occuper seule durant tout l'été. Elle décroche un boulot dans un café, perd carrément la boule à force de penser à lui, de perdre ses illusions et de soupirer à n'en plus finir. Ses collègues décrètent l'état d'urgence : un plan de détox pour oublier Garrett Delaney. Elle renoue aussi avec sa voisine et amie d'enfance, Kayla, qui va lui changer les idées en la faisant sortir et rencontrer de nouvelles têtes.

Ce qui semblait pathétique et affligeant au début (pauvre Sadie !) va peu à peu se transformer en une quête de survie absolument jouissive et exaltante ! En gros, on cesse de s'appesantir et on rêve de se joindre à sa nouvelle bande d'amis. Le fil de l'histoire est extrêmement bien dessiné, puisqu'on suit pas à pas l'état de manque, l'obsession amoureuse, puis la prise de conscience de sa dépendance : Sadie avait modelé ses goûts en fonction de Garrett, même son caractère avait été absorbé par sa relation fusionnelle. Il était temps d'agir !

Garrett, lui, n'apparaît vraiment pas sous son meilleur jour, d'un point de vue extérieur, on se braque d'office, on le juge et on le condamne pour son égotisme et son snobisme. Zou, du balai ! Un copain, certes... mais pas le parfait candidat à la love-story fantasmée. Cette lecture se révèle donc extrêmement plaisante sur le long cours et a un effet étonnamment euphorisant. Mine de rien, elle fait réfléchir et se remettre en question, pointe du doigt les relations toxiques, même en amitié. Cela fait pas mal ruminer, et c'est très bien ! J'ai aussi beaucoup apprécié le ton, l'humour et les références littéraires du roman. Je me sentais un peu triste de tourner la dernière page...

Albin Michel jeunesse, coll. Wiz, mai 2014 - traduit par Alice Delarbre

16/05/14

Les Chaussures italiennes, par Henning Mankell

Les chaussures italiennes OR

Fredrik Welin vit reclus sur une île de la Baltique. Chirurgien à la retraite, il ne reçoit aucune visite, sauf celle du facteur hypocondriaque. Le reste du temps, il s'occupe de ses animaux et se baigne quotidiennement dans un trou de glace. Un jour, un grand chamboulement se présente à lui avec l'arrivée impromptue de son ancien amour de jeunesse, Harriet, qu'il avait abandonnée quarante ans plus tôt, sans donner d'explication ni la moindre nouvelle. La femme se déplace maintenant avec un déambulateur et est gravement malade.

Que signifient ces retrouvailles ? Que représentent-elles pour Fredrik ? L'homme a passé sa vie en fuyant ses responsabilités, même sa carrière professionnelle s'est soldée sur un fiasco. Lui qui chérissait tant sa solitude va brusquement en être extirpé pour suivre un périple qui va bousculer sa petite tranquillité et ses acquis. Mais si l'idée de départ semblait séduisante, la suite de l'aventure va hélas s'avérer en demi-teinte.

Car j'ai été frustrée par le portrait insolite des personnages féminins que l'auteur va glisser dans son histoire : Harriet, Louise, Agnes ou Sima... Cette dernière était de trop ! Jusqu'alors j'acceptais d'être enlisée dans des descriptions mélancoliques d'une vie gâchée, du constat sur la vieillesse, la maladie, la rédemption etc. Mais toutes ces femmes m'ennuyaient ! Fredrik aussi a fini par me désoler. Je me sentais de plus en plus embourbée dans une histoire devenue trop lente et sordide.

Mis à part le caractère irascible des personnages, j'ai aimé : la description des paysages, l'analyse subtile des sentiments et des émotions, en vrai certains passages sont fascinants !  

Points - coll. points d'or ♦ novembre 2013 ♦ traduit par Anna Gibson

Posté par clarabel76 à 10:30:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Ti Moun dit non!, de Praline Gay-Para et Lauranne Quentric

IMG_1259

Ti Moun est un petit garçon qui veut grandir et être fort, très fort. Il sort de chez lui et rencontre un chien, un taureau, un cheval puis un chat. Il demande à chacun : Qu'est-ce que tu manges pour être si fort ?

Résonne ensuite une ritournelle, ♫♪ Ti Moun pa ti roch / Les enfants ne sont pas des cailloux / Ti Moun pa ti roch / On me dit que je grandis / Mais je suis tout petit / Je veux être grand très vite / Etre fort tout de suite / Ti Moun pa ti roch ♪♫ ...

C'est avant tout un album qui s'écoute, puisqu'il est fabuleusement raconté par Praline Gay-Para, et qui dévoile de belles couleurs et des illustrations éclatantes ! Un conte qui mêle le traditionnel et le contemporain, et qui expliquera aux enfants la recette magique pour grandir plus vite ... mais pas trop vite non plus. Un câlin de maman, c'est précieux aussi ! 

Syros jeunesse, coll. Paroles de conteurs ♦ janvier 2014

IMG_1256

IMG_1257

IMG_1258

Posté par clarabel76 à 10:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Gros cornichon, par Edouard Manceau

IMG_1328

Le nouvel album d'Édouard Manceau se veut ludique et interactif. Il propose avec son histoire d'aider les enfants à chasser les monstres de la nuit. Voyez comment... 

Le livre s'ouvre sur un monstre drôlement effrayant. Aussitôt l'enfant s'exclame : Hou ! Tu veux me manger tout cru, gros cornichon ! Mais tu ne me fais pas peur ! Je te chatouille les cornes... (Hop, les cornes disparaissent.) Tu ne peux plus m'attaquer, gros cornichon ! Je te chatouille sous les bras... (Maintenant, ce sont les bras qui disparaissent.) Et ainsi de suite, vous avez compris le principe. 

Page après page, le lecteur chatouille les différentes parties du corps du monstre, qui se déconstruit petit à petit : les cornes se transforment en lune, les bras et les jambes se plantent comme des arbres, le ventre se fait maison, le nez et les yeux forment une voiture. Et le monstre drôlement effrayant prend la forme de l'univers rassurant de l'enfant.

Une lecture craquante, un peu délirante, merveilleusement illustrée... avec ce fond noir, classique et élégant, et la vilaine silhouette involontairement grossière du monstre qu'on insulte de gros cornichon (j'adore !), bref vous avez entre les mains un album délicat mais génial, vraiment bien pensé, bien dessiné, bien amené. Public 100% conquis.

Seuil jeunesse, mai 2014

IMG_1331 IMG_1332

IMG_1333 IMG_1334

Posté par clarabel76 à 08:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,