IMG_2536

Le vent souffle sur les prés, quand soudain une couronne atterrit aux pieds de Louis le mouton. Haussement de sourcils. (On imagine.) Notre ovidé est frappé d'une illumination : le destin vient de le désigner roi ! Louis Ier, roi des moutons. Acclamation de la foule, s'il vous plaît.

Et le voici en train de se prendre au jeu : besoin d'un sceptre, d'un trône, de suivants, d'un domaine paysager... Louis assoit son pouvoir mais se montre de plus en plus exigeant. Il a la folie des grandeurs et adopte une attitude de despote. Il développe aussi un goût prononcé pour la guerre et décrète des lois ségrégationnistes (il bannit les plus moches de sa cour).

Notre bon Louis ne touche plus sol, avec ses ambitions démesurées. Heureusement un nouveau coup de vent viendra lui rafraîchir les idées !

Ce portrait est irrésistiblement drôle, en épinglant nos grands de ce monde qui basculent de l'autre côté de la barrière, aveuglés par leur soif du pouvoir, qui leur fait perdre toute objectivité. C'est raconté en toute simplicité, mais avec grande finesse. Les enfants ne manqueront pas de saisir les nuances et hueront haut et fort ce Roi des moutons, atteint du ciboulot !

Olivier Tallec fait preuve d'une grande maîtrise et excelle dans l'humour mordant à travers cette fable philosophique, qui fera réfléchir. Bingo ! 

Actes Sud junior, septembre 2014

IMG_2537  IMG_2538

IMG_2539  IMG_2540