19/02/15

Nos Mensonges, de Louise Douglas

« Parfois, il était bon de garder un secret. »

Nos mensonges

Vingt ans ont passé depuis la mort de son amie Ellen Brecht. Hannah n'a jamais accusé le coup, cumulant les dépressions, et songe à une nouvelle crise lorsqu'elle pense apercevoir la défunte dans le musée où elle travaille. Elle rentre aussitôt chez ses parents, dans une petite ville de Cornouailles, et tente de trouver un semblant de paix sur les lieux de son enfance.

On comprend à moitié que la jeune femme se sent responsable du drame qui a coûté la vie d'Ellen et fait fuir son frère adoptif Jago. Tous trois étaient inséparables, ont grandi ensemble. Mais les secrets et les mensonges ont foudroyé cette belle harmonie. Ellen vivait dans un palais doré avec son père, inconsolable depuis la mort de son épouse. Hannah a longtemps été fascinée par cette existence de conte de fées, quitte à perdre son sens commun. Jago, son voisin, enfant battu et martyrisé, a su trouver un refuge chez la famille Brown. Beau garçon, au tempérament fougueux, il était amoureux fou d'Ellen.

Ce voyage vers le passé nous fait découvrir une histoire teintée d'amertume et de regrets, baignant dans une atmosphère pesante et mélancolique, mais non dénuée de charme. L'intensité dramatique est efficace et a su me tenir en haleine (malgré le dénouement sans surprise), j'avais envie de connaître  les raisons de l'engrenage tragique. Et cela m'a captivée d'en saisir l'essence, de cerner la complexité de l'intrigue, ses mystères et ses non-dits. Sans oublier le cadre parfait de la Cornouaille et son air marin étourdissant, j'étais littéralement ailleurs.

L'ensemble est séduisant, la lecture jolie et distrayante, à recommander pour les vacances.

Presses de la Cité, novembre 2014 ♦ traduit par Catherine Berthet (In Her Shadow)

Posté par clarabel76 à 08:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,