AUDIO

Aucune étude chiffrée n'existe sur le sujet. On imagine que les non-voyants en possèdent quelques-uns. On imagine également que ceux qui font de longs trajets en voiture en glissent parfois dans leur lecteur. On espère que les professeurs en recommandent l'écoute à leurs élèves et que les habitués des librairies en achètent. Une bibliothèque digne de ce nom devrait désormais en avoir sur ses rayons.  (...)

Non seulement ces lectures nous délivrent de notre propre voix intérieure, mais elles apportent à l'œuvre un tempo singulier et une couleur. Sans parler du grain de chaque voix qui donne au texte une saveur inattendue. 

J. Serri ♦ magazine Lire, avril 2015