02/06/15

Coule la Seine, de Fred Vargas

COULE LA SEINE

L'écoute de ce livre audio ne dure que 2 h 55, et pour cause, ce sont seulement 3 courtes nouvelles rassemblées dans un seul ouvrage : Salut et liberté ; La Nuit des brutes ; Cinq francs pièce. Chacune ont en commun de mettre en scène notre cher Adamsberg dans des affaires plutôt secondaires et sordides, mais où le personnage du clochard tient un rôle primordial. C'est peu, pas très croustillant, mais c'est toujours un vrai régal de lire la plume de Fred Vargas et d'être en compagnie du commissaire et de Danglard. Ce duo improbable et attachant. L'un fait le bruit des vagues, l'autre le bruit du vent. L'un se fie à l’instinct et croit aux forces de l’humanité, l'autre se fie à la réflexion et croit aux forces du vin blanc. Ne cherchez pas, on atteint des sphères cosmiques inexplicables. Et cette étincelle, Jacques Frantz l'a bien cernée en interprétant une lecture enflammée et virevoltante pour Audiolib (3ème collaboration, après Thierry Janssen et François Berland). Vivement le mois de juin, pour la sortie de Temps glaciaires !

Audiolib ♦ mai 2015 ♦ texte lu par Jacques Frantz (durée : 2h 55) ♦ éditions Viviane Hamy, novembre 2002

 

« Ton collègue blond est assez emmerdant mais je l'aime bien, et puis il est généreux. Il se pose des questions sans fond, il s'inquiète et ça fait le bruit des vagues. Toi en revanche, tu fais le bruit du vent. Ça se voit à ta manière de marcher, tu suis ton souffle. Ton ami blond voit une flaque. Il s'arrête, examine la chose et il la contourne, il prépare bien son affaire. Toi, tu ne vois même pas cette flaque mais tu passes à côté sans le savoir, au flair. Tu piges ? T'es comme un magicien... » 

♦♦♦

« Danglard connaissait assez le commissaire pour comprendre, à la variation d’intensité de son visage, que quelque chose d’intéressant s’était produit ce matin. Mais il se méfiait. Adamsberg et lui avaient des conceptions très éloignées de ce qu’on appelle un “truc intéressant”. Ainsi, le commissaire trouvait assez intéressant de ne rien faire, alors que Danglard trouvait cela mortellement paniquant. Le lieutenant jeta un coup d’oeil soupçonneux à la feuille de papier blanc qui voletait entre les mains d’Adamsberg. À vrai dire, il s’était accoutumé à cet homme, tout en s’irritant d’un comportement inconciliable avec sa propre manière d’exister. Adamsberg se fiait à l’instinct et croyait aux forces de l’humanité, Danglard se fiait à la réflexion et croyait aux forces du vin blanc. »

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Le Dernier Lapon, d'Olivier Truc

Le dernier lapon

Quelle étonnante lecture ! Direction la Laponie, où un précieux tambour de chaman a été signalé disparu, un éleveur de rennes est retrouvé assassiné, les oreilles tranchées, et un géologue français s'improvise chercheur d'or à travers la toundra. Klemet et sa jeune coéquipière Nina, enquêteurs de la police des rennes, coutumiers des querelles entre éleveurs, vont s'initier aux arcanes d'une enquête déroutante avec patience et perspicacité. C'est drôlement bien mené ! Mais c'est surtout l'ambiance, l'atmosphère frileuse et atypique, de cette Laponie méconnue qu'on savoure pleinement. On y avance à tâtons, et dans le noir, en pleine nuit polaire, saisissant les bribes d'ensoleillement avec ahurissement. On découvre la culture et le folklore Sami, au sein d'une communauté silencieuse, repliée et parfois blessée par les non-dits. C'est délicat, poignant, avec une brochette de personnages attachants, dont le duo formé par Klemet et Nina. Leurs missions de routine ont su forger leur complicité, sans la moindre ambiguïté. Et c'est reposant, car sans malentendu. L'intrigue aussi se lit (ou s'écoute) en toute fluidité, interprétée par Jean-Marie Galey, pour Sixtrid, au cours d'un marathon de lecture de 15 heures. C'est dire comme l'évasion est enrichissante et excitante ! Et c'est d'autant plus stupéfiant que ce roman aux allures de polar nordique a été écrit par un auteur français maître de son sujet ! Bravo.

Sixtrid ♦ novembre 2014 ♦ texte intégral interprété par Jean-Marie Galey (durée : 14h 49)

♦ Avec l'aimable autorisation des éditions Métailié ♦

Le dernier lapon Métailié   

Le dernier lapon Points 

♦ disponible en poche aux Points ♦

 

Posté par clarabel76 à 08:30:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,