15/06/15

Même pas peur, d'Ingrid Astier

Même pas peur

Stephan a seize ans et est fou amoureux de la jolie Mica, qu'il connaît depuis toujours. Or, Stephan est persuadé que Mica lui préfère Phil, son meilleur pote. Conflit interne, jalousie, méprise et grosse colère... Cet été sur l'île d'Yeu sera intense en émotions ! Et c'est au cours de la traditionnelle chasse au trésor que notre trio va se piquer de rivalité et se lancer dans une course effrénée qu'ils auront bien du mal à enrayer. À lire, c'est franchement palpitant et fabuleux à parcourir ! (Cela vous donne même envie de participer aux devinettes en cherchant dans votre coin.) Ingrid Astier s'ébaudit dans ce cadre enchanteur et estival à dessiner le drame sentimental d'un adolescent audacieux en apparence, mais carrément trouillard pour avouer ses tourments. Un thème classique, indémodable, servi par une allégresse de ton et d'esprit qui transcende la lecture. Nos jeunes gens sont des exaltés, ancrés dans leurs racines, passionnés par l'océan et ses mystères. Mais lorsque l'amour s'emmêle, l'amitié est secouée comme un radeau après un naufrage. J'ai lu ce roman d'un traite - il est vif, éclatant, romantique et étonnant. C'est une formidable plongée dans l'adolescence complexée par ses élans du cœur. L'île vendéenne y apparaît comme un personnage à part entière (on a envie de tout claquer pour se joindre à la bande). C'est un chouette bouquin sur l'été, les vacances, les copains et le premier amour. À coincer dans la glacière, entre les boissons, les sandwiches et les crêpes au sucre et beurre salé. Un petit plaisir régressif.

Syros / avril 2015

Posté par clarabel76 à 17:30:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Nos étoiles contraires, de John Green

NOS ÉTOILES CONTRAIRES

Deux ans que je lutte contre ce roman, refusant de le lire. Pour ne pas faire comme tout le monde. Pour éviter la déception. Pour fuir un sujet qui me touche trop personnellement. Même son adaptation au cinéma n'a fait que renforcer mes doutes et mes craintes. Non, non, non. Je ne céderai pas aux appels des sirènes. La tentation a finalement pris la forme d'un livre audio. Texte lu par Jessica Monceau qui double l'actrice Shailene Woodley (Hazel, dans le film). J'ignore tout de l'histoire, je sais juste qu'elle a fait pleurer des milliers de lecteurs. Sur ce, je me blinde de mon armure impénétrable. Et je plonge.

Hazel a 16 ans et est atteinte d'un cancer. C'est une jeune fille brillante, mais solitaire, privée des petits riens d'une adolescence normale. Un jour, elle rencontre Augustus Waters, beau gosse au sourire éclatant, et devient sa meilleure amie avec qui échanger des idées, des films, des lectures, des lubies. Hazel a pour obsession le livre de Peter Van Houten, dont la fin ouverte est, pour elle, une immense frustration. Elle souhaite plus que tout rencontrer l'auteur ou discuter à bâtons rompus de son chef d'œuvre. Et là, Augustus lui offre son rêve sur un plateau...

J'ai beaucoup apprécié que l'histoire ne se résume pas à un amour tragique (ou revoyez Love Story), même si la symbiose entre Hazel et Augustus est rayonnante et éclabousse le lecteur de tendresse. Leur relation prend forme avec douceur, entre pudeur, intelligence et humour. Franchement, ça fait du bien. Et c'est tout sauf fleur bleue. On a ici un roman qui parle avant tout de maladie, de vie et de mort. Au milieu de tout ça, deux jeunes gens vivent leur éducation sentimentale... la plus normalement possible. Rien que pour ça, le roman est réussi, sensible et poignant, sans tomber dans le mélo. 

La lecture faite par Jessica Monceau est d'une délicatesse appréciable et ne cherche pas à vous arracher toutes les larmes de votre corps. Je la remercie pour son tact et sa finesse. (En comparaison, le roman de Gwendoline Hamon, Les dieux sont vaches, m'avait carrément mis la tête à l'envers !) 

Audiolib / juin 2015 ♦ Texte lu par Jessica Monceau (durée : 7h 53) ♦

Traduit de l'anglais par Catherine Gibert (The Fault in Our Stars) pour les éditions Nathan

 

♦♦♦♦

John Green

Rencontre avec John Green : à la Librairie de Paris 

le mercredi 17 juin de 18h30 à 19h30 

 

Posté par clarabel76 à 08:30:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

12/06/15

L'Histoire épatante de M. Fikry & Autres trésors, de Gabrielle Zevin

L'histoire épatante de M  heart-by-heart

A.J. Fikry, libraire sur l'île d'Alice, veuf inconsolable depuis deux ans, n'a pas un caractère facile et refuse tout compromis, aussi bien avec ses clients qu'avec ses lectures. Lorsqu'il rencontre pour la première fois Amelia Loman, représentante pour une maison d'édition, il se montre tout aussi odieux et intraitable, avant de noyer son désarroi dans l'alcool le soir venu. À son réveil, sa vie va basculer, suite au vol d'un livre de grande valeur, et la découverte d'un bébé abandonné dans sa boutique, notre bonhomme acariâtre va alors se métamorphoser en une crème onctueuse et délicate !

Amoureux des livres et des belles histoires, cette lecture est pour vous ! Vous ne manquerez pas de vous attacher à l'histoire d'un homme au cœur brisé qui pensait se terrer dans sa librairie pour oublier son chagrin et se protéger de l'extérieur, mais une petite Maya va jaillir de nulle part et devenir le soleil de sa vie. Après tout, « la vie est plus belle lorsqu'elle s'écrit à plusieurs ». 

On se fond alors dans le paysage parmi cette communauté insulaire, légèrement exubérante, qui fait bloc autour de notre A.J. Fikry : son pote flic, qui ne lisait que des bouquins de J. Deaver avant de se lancer dans un club de lecture, sa belle-sœur qui adore le théâtre et supporte un mari volage, auteur d'un roman à succès, mais qui peine à se renouveler. L'ensemble est joyeux, drôle, enlevé, bariolé et attachant, avec des anecdotes croquignolettes et désopilantes, comme la venue sur l'île de l'écrivain fétiche d'Amelia... qui va virer au fiasco.

C'est tout simple, idéaliste mais adorable à lire. Cela vous parle aussi de livres et de l'amour des livres, pourquoi nous aimons lire et pourquoi nous aimons tout court. C'est sans prétention, si ce n'est de vous offrir quelques heures de lecture distrayante et bienfaisante. Un grand MIAM de bonheur !

Fleuve Noir / avril 2015 ♦ traduit par Aurore Guitry (The Storied Life of A.J. Fikry)

Posté par clarabel76 à 08:30:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

11/06/15

Une journée avec Mousse, de Claire Lebourg

Une journée avec mousse

@ crédit photo : Tourner 1 Page

Ah ! que la vie est douce, quand on est au bord de la plage, loin du tumulte du monde, avec le bruit des vagues pour compagnie.

Le matin, Mousse sort se promener sur le sable. « Il aime ce moment où ses bouts de pattes deviennent glacés et où il doit courir pour se mettre au chaud. » Puis il boit son café en écoutant la radio. Et il attend que la marée vienne lui apporter les petits trésors du jour.

Mais aujourd’hui, « un mammifère marin non identifié est échoué sur son fauteuil. D'une patte nonchalante, il tient le livre préféré de Mousse, de l'autre, un biscuit. 

- Salut Mouche ! Moi, c'est Bichon. Très heureux de faire ta connaissance. »

Mais Mousse a du travail et n'a pas le temps de se coltiner cet individu sans-gêne. Hop, hop, hop... il renvoie chez lui cet intrus. Bichon, toutefois, n'a pas dit son dernier mot.

Qu'est-ce que c'est bon ! Un vrai nid douillet. J'ai adoré me plonger dans l'atmosphère apaisante de ce petit livre aux illustrations charmantes. J'ai adoré Mousse, accroché à ses petites habitudes journalières et chiffonné de devoir perturber son planning par la faute d'un gros morse raplapla. 

L'histoire déroule son fil en toute tranquillité. C'est tendre, doux, mignon. Avec un brin de poésie, et de fantaisie. Franchement, on ne peut que succomber. Cela sent l'été, les vacances, la plage, les copains... Et on se régale ! 

Mouche de l'École des Loisirs / mai 2015

 

Mousse2

@ crédit photo : longs courriers

Pour en découvrir davantage : http://leslongscourriers.blogspot.fr/2015/05/une-journee-avec-mousse.html

 

Posté par clarabel76 à 13:30:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Lucas et les Machines extraordinaires, de Lissa Evans

Lucas et les machines extraordinaires

@ crédit photo : Le lapin blanc

À seulement dix ans, Lucas Hutin en paraît beaucoup moins, du fait de sa petite taille. Pire, il vient d'emménager dans la ville natale de son père, à Beeton, en plein été, dans une maison minuscule, avec pour voisines trois chipies qui passent leur temps à l'épier et écrire des sornettes à son sujet dans leur journal à potins.

Pour se changer les idées, il se passionne pour l'histoire de son grand-oncle Tony, un magicien ayant mystérieusement disparu et laissé à l'abandon sa maison et son atelier de “machines extraordinaires”. Seule une tirelire offerte au père de Lucas aurait pu guider la famille vers la vérité, mais notre homme n'est pas versé pour l'aventure.

C'est donc son fiston qui se lance dans un jeu de pistes stupéfiant et riche en rebondissements, alternant le réalisme et l'imaginaire pour un savoureux duo. La lecture, pleine de charme et d'humour, est ainsi conduite avec intelligence, sur un air de ne pas y toucher. Les indices sont distillés au compte-gouttes, réunissant un panel de personnages hauts en couleur et une série de péripéties attachantes, malicieuses et passionnantes à suivre. C'est dire comme on se régale !

Bayard jeunesse ♦ mars 2015 ♦ traduit par David Camus & Patrice Lalande (Horten's Miraculous Mechanisms: Magic, Mystery, & a Very Strange Adventure)

Posté par clarabel76 à 10:00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Le Lutin du Cabinet noir, de Jean-François Chabas

Lutin du cabinet noir

Edgar et sa famille viennent d'emménager dans un nouvel appartement que la marchande des quatre-saisons qualifie de « hanté ». Et en effet, dans le cabinet noir, où le garçon est envoyé en punition, il fait l'étrange rencontre d'un lutin qui sent la violette. La pauvre créature a été enfermée par une vilaine sorcière et implore l'aide de l'enfant pour retrouver sa liberté.

Ni une ni deux, Edgar se sent investi d'une mission et déploie une multitude d'efforts et de bravoure pour apprendre par cœur la formule magique, puis pour réunir les éléments essentiels pour célébrer la Hounga. Vous n'y comprenez rien ? C'est normal ! Dans ce récit, tout est destiné à vous retourner la tête et la farcir d'idées folles mais géniales.

Jean-François Chabas s'est visiblement beaucoup amusé en rédigeant cette histoire et son plaisir est communicatif ! Qu'est-ce qu'on se marre à suivre ce bonhomme de neuf ans s'échiner à amadouer un lutin malin, avec un hamster russe et une boîte de Krisprolls... Cette lecture n'a pas fini de vous réserver son lot de surprises tout en points d'exclamation !

Aventure loufoque et éclatante d'imagination, avec des réparties au poil et des rebondissements à gogo... on en voit de toutes les couleurs ! Frissons et émotions garantis.

Neuf de l'École des Loisirs ♦ mars 2015 ♦ Illustration de couverture de Louis Thomas

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10/06/15

Les Petits bonheurs, Album chanté par Domitille & Amaury

IMG_4126

Comme cette lecture / écoute aura été douce et enchanteresse !

Le duo Domitille & Amaury a puisé dans le patrimoine de la chanson française, de Charles Trenet à Henri Salvador, Eddy Marnay ou André Hornez, pour étourdir un jeune public ignorant et séduire les plus nostalgiques de la bande grâce à des mélodies enjouées et pétillantes remises au goût du jour. Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux ? - Route Nationale 7 - Une chanson douce - Ballade irlandaise - Du soleil plein la tête... et 5 autres titres constituent le répertoire de cet album plein de fraîcheur et d'enthousiasme.

Vous n'avez pas fini d'accompagner les chanteurs en suivant le texte ou en vous laissant, de temps à autre, distraire par les illustrations d'Olivier Tallec, qui font de cet album un rendez-vous absolument indispensable. Eh oui, messieurs - dames, on applaudit bien fort ! La tournée est en préparation, guettez les dates ! ;-)

Gallimard jeunesse Musique /mai 2015

IMG_4127   IMG_4128

IMG_4129   IMG_4130

 

♦♦♦♦

Pour toute la tendresse qu'elle me rappelle ♪♫♫♪ ♥

Pingouins en pagaille : Zizanie au zoo, de Jeanne Willis

Pingouins en pagaille

Pour sauver le zoo menacé de fermeture, une troupe de pingouins se plie en quatre pour organiser un show susceptible d'émoustiller les internautes qui suivent leurs aventures via une caméra embarquée.

Invraisemblable, mais franchement drôle, le récit est raconté sans temps mort, telle une déferlante de péripéties extravagantes et farfelues, agrémenté d'illustrations, crayonnées en noir et blanc, aussi fantasques. On sourit beaucoup, on s'éclate à suivre les répétitions pour le show final et on conspue avec délectation les bisbilles de la troupe (oh, cette Gloria ! mais big up pour les ours, Fred et Astaire !) ;-)

L'auteur ponctue également son histoire avec des expressions détournées et des jeux de mots délirants, qui sont comme une brise de fraîcheur pour le lecteur.

« Salto va vivre avec des gorfous sauteurs sauvages sur une île, chez les Malouins !
- Et alors ? Où est le problème ?
- Ce que tu peux être congre ! Pourquoi crois-tu qu'ils s'appellent les Malouins ? Parce qu'ils ont mal, ouin ! »

C'est une série géniale, inventive et sans complexe. Les animaux ont un franc-parler qui fera bondir de joie les enfants, qui vont adorer cette joyeuse pingouaille !

Nathan ♦ mai 2015 ♦ traduit par Lilas Nord (Penguin Pandemonium) ♦ illustrations de Nathan Reed

Opération poussins

Tome 2 déjà disponible : Opération Poussins

 

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

En poche ! # 46bis

Petit tour d'horizon des récentes parutions au rayon jeunesse ! 

♦♦♦♦♦♦

 

L'été devant nous   Une (irrésistible) envie de vérité   Malala

L'été devant nous, de Jenny Han

Une (irrésistible) envie de vérité, de Meg Cabot

L'histoire de Malala, de Viviana Mazza

 

Irrésistible alchimie   Irrésistible attraction   Irrésistible Fusion   

Irrésitible AlchimieIrrésistible Attraction / Irrésistible Fusion, de Simon Elkeles

  

Desolation Road   

Desolation Road, de Jérôme Noirez

 

Hunger Games1   Hunger Games2   Hunger Games3

 Hunger Games, de Suzanne Collins 

 

L'homme qui levait les pierres   l'homme qui ne possédait rien

L'homme qui levait les pierres / L'homme qui ne possédait rien, de Jean-Claude Mourlevat

 

Mollo mollo   le gout de la tomateLe père tire bras   Les trois caramels capitaux

Mollo mollo le matin et pas trop vite l'après-midi, de Gaia Guasti

Le goût de la tomate (NE) de Christophe Léon

Le Père Tire-Bras, de Jean-François Chabas

Les trois caramels capitaux, de Jean-Claude Mourlevat

 

Posté par clarabel76 à 08:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09/06/15

Je suis là, de Clélie Avit

Je suis là

Ce roman, lu en quelques heures, se déguste avec gourmandise et sans une once de culpabilité ! Quand bien même l'histoire est affolante d'invraisemblances et d'inepties sirupeuses, elle est franchement adorable à lire et fait du bien au moral. Pourquoi s'en priver ?

Thibault entre par mégarde dans la chambre d'Elsa, plongée dans le coma depuis des mois. Sa famille est au bout du rouleau et subit la pression du médecin qui souhaite débrancher les machines. Loin de tout ça, Thibault rumine aussi ses idées noires et trouve un certain confort au chevet de l'inconnue sans se douter qu'elle est hyper sensible à sa présence et le considère comme son “arc-en-ciel” en savourant chacune de ses visites qui se répètent.

L'auteur a su enrober de charme et de douceur cette jolie bluette qui met en avant les sentiments, les élans chevaleresques et la confiance absolue. C'est très, très touchant. Particulièrement romantique, et pas du tout crédible. (Tout ce que je fuis, habituellement.) Mais pour une fois j'avais envie d'envoyer balader mes sarcasmes pour succomber pleinement au pouvoir enchanteur de cette lecture fleur bleue.

Et j'ai adoré les personnages, leurs échanges muets, leurs émotions à fleur de peau et cette certitude d'avoir trouvé en l'autre la pièce manquante. J'avais envie de croire en leur histoire et j'ai tout gobé. Avec le cœur battant à cent à l'heure au moment de fermer le bouquin. C'est dégoulinant de guimauve et ça colle aux doigts, mais qu'est-ce que c'est bon !

JC Lattès / mai 2015 ♦ Prix Nouveau Talent 2015 de la Fondation Bouygues Telecom

« T'es en train de tomber amoureux d'une fille dont tu ne connais presque rien. Si c'était le seul souci, encore, ça irait, mais... T'es aussi en train de tomber amoureux d'une fille qui risque fort de ne jamais se réveiller. »

 

Posté par clarabel76 à 16:00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,