IMG_5805

Les albums mis en scène d'après des photographies, forcément, on connaît ! On pense, pour les plus petits, à Isabelle Gil, mais cet univers des Milliminis rappelle aussi l'ambiance foisonnante de Sam et Julia, vus dans les albums de Karina Schaapman.

Tout est si minutieusement orchestré, dans les moindres détails, coordonné à partir d'éléments concrets, chipés dans nos tiroirs ou nos armoires, alors que l'histoire nous embarque dans un imaginaire féerique. Le décalage reste fascinant. Et je suis toujours admirative d'un tel procédé.

Les enfants aussi sont scotchés de voir qu'à partir de trois bricoles, de beaucoup de patience et d'autant de dextérité, on peut fabriquer un monde merveilleux et raconter des tas d'histoires.

Le micromonde des Milliminis se découvre ainsi sous un brin d'herbe, sur un pétale de fleur, dans une cosse de petits pois ou dans le creux d'une écorce, il n'y a qu'à se pencher et observer plus attentivement son jardin, c'est comme partir à la découverte des Minipouss (si, si, je vous jure, on s'y croirait !).

Cette lecture pleine de poésie est assez touchante et nous fait écarquiller les yeux de surprise et d'émerveillement. 

Gallimard Jeunesse / Octobre 2015

IMG_5806   IMG_5807

IMG_5808   IMG_5809