20/10/15

Étape 4 #Challenge Halloween : un auteur qui vous hante depuis des années…

Étape 4 : Le 20 octobre
La fin de cette randonnée vous a entrainés vers un cimetière de campagne, isolé, à des kilomètres du prochain village. Au détour d'une allée, vous vous penchez pour lire une inscription. "Ci-gît"...
A vous de décider qui est censé résider à cet endroit : une célébrité locale chez les créatures ou un auteur qui vous hante depuis des années…

☠-☠-☠-☠

Stieg Larsson, auteur de la série Millenium (publiée en Suède entre 2005 et 2007)
décédé d'une crise cardiaque le 9 novembre 2004 

IMG_4879

Je débarque après tout le monde, en me lançant seulement maintenant dans la lecture de cette série à succès (alors même que vient de paraître un quatrième titre, écrit par l’auteur suédois David Lagercrantz, d’après les personnages créés par Stieg Larsson). Youhou ! Je ne me sens même pas has-been. Juste fabuleusement rebelle ! ;-) Et sinon, cette lecture ? C'était si bien que ça ? 

Pour la petite histoire. Mikael Blomkvist, rédacteur de la revue “Millénium”, traverse une mauvaise passe depuis qu'il s'est cassé les dents contre un ponte de l'économie, en perdant son procès pour diffamation. Pour se sortir de cette impasse, il accepte de rendre service à l'industriel Henrik Vanger, qui cherche à comprendre les raisons de la disparition de sa nièce Harriet, seize ans au moment des faits. Mikael prend ses quartiers sur l'île de Hedestad et se plonge quarante ans en arrière dans les secrets de la famille Vanger. Il sera assisté d'une redoutable chasseuse d'infos introuvables -Lisbeth Salander- au caractère tranchant et aux méthodes aguerries. 

Le risque, quand on se lance dans une lecture portée aux nues, c'est d'estimer logique d'être épatée en applaudissant bien fort des deux mains tellement c'est bon et fort et époustouflant. À la hauteur des attentes, donc. C'est aussi le problème, voyez-vous. En me lançant dans cette lecture (tome 1), j'ignorais ABSOLUMENT TOUT de l'histoire. J'avais réussi à passer à travers les résumés, les commentaires, les séries et les films existant sur le marché. J'étais une terre en friche qui ne demandait qu'à être cultivée. ^-^ C'était aussi mon challenge de l'été - sous le soleil, au bord de la piscine, sur le transat... j'écoutais Millenium et je découvrais Lisbeth Salander. J'avoue, je ne suis pas tombée à la renverse. Lisbeth est une jeune femme sur la corde raide, qui m'a souvent laissée sceptique (les scènes de torture, d'entrée de jeu... ahem). Je conçois cependant qu'elle dégage un certain charme canaille et une fragilité sous la façade qui ne demande qu'à être explorée. Mikael Blomkvist, par contre, m'a inspiré une vive antipathie (sa façon de traiter les femmes)... c'en est rageant. Ceci dit, l'histoire, aussi longue soit-elle, est captivante, tortueuse, fouillée et mystérieuse à souhait car elle relève principalement d'un secret de famille à dépiecer au scalpel. 

Voici donc pour une première approche, suffisamment concluante pour me lancer dans la suite ! 

LES HOMMES QUI N'AIMAIENT PAS LES FEMMES - MILLÉNIUM 1 ♦ Audiolib / Juin 2008 ♦ Texte lu par Emmanuel Dekoninck (durée : 17h 45) ♦ Traduit par Lena Grumbach & Marc De Gouvenain (Män som hatar kvinnor) pour les éditions Actes Sud


Une autre vie, de S.J. Watson

UNE AUTRE VIE

En apparence, l'histoire est simple. Julia mène une vie rangée auprès de son mari et de leur fils Connor, qu'ils ont adopté dès son jeune âge à sa sœur Kate, alors désœuvrée et complètement dépassée par la maternité. Celle-ci vit désormais à Paris, où elle reprend les rênes de son destin avec fermeté. Du moins, c'était avant d'apprendre qu'on a retrouvé son corps assassiné dans une ruelle, vraisemblablement victime d'une agression. Son amie Anna est bouleversée. Lorsqu'elle reçoit la visite de Julia, elle lui apprend que Kate aimait fréquenter des sites de rencontres et flirtait en ligne pour s'amuser. Persuadée que sa sœur y a décroché son rendez-vous fatal, Julia décide de suivre ses traces et mène son enquête sur internet. Mais le piège se referme sur elle - même si Julia sent rapidement monter les frissons de l'interdit et de la nouveauté, elle est grisée par ce jeu dangereux qui l'extirpe de sa torpeur et lui fait découvrir une facette d'elle plus sensuelle et libérée. 

Donc, oui en apparence l'histoire paraît rebattue et sans surprise, à nous entraîner dans les tourments d'une femme infidèle, hantée par son passé et l'assassinat de sa sœur, qui sombre page après page dans un adultère compromettant. Mais la lecture parvient à nous saisir à la gorge et à nous faire ressentir un éventail d'émotions. J'ai souvent été agacée par le personnage de Julia, par sa faiblesse et ses choix, alors qu'ils participent grandement à l'action et imposent une pression constante, et pourtant je lui accorde aussi des circonstances atténuantes, malgré ce doute qui enfle et qui gronde face à ses décisions. L'auteur a réussi un sacré tour de force à nous tenir en haleine, puis à défiler les étapes d'une intrigue a priori banale et néanmoins polluée par les spectres du harcèlement obsessionnel. C'est à la fois lancinant, horrible et fascinant. Ce deuxième roman de S.J Watson n'est sans doute pas aussi stupéfiant que son prédécesseur, mais joue habilement avec nos nerfs et distille un suspense efficace et grinçant. Pas mal du tout.

Sonatine / Octobre 2015 ♦ Traduit par Sophie Aslanides (Second Life)

Posté par clarabel76 à 10:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,