IMG_5177

Chouette bouquin que voilà ! Sa couverture à effet d'optique est clairement un appel du pied pour les amateurs d'histoires qui font peur. Imaginez un collège ultramoderne qui vient à peine d'ouvrir ses portes en vantant ses équipements et ses services à la pointe des nouvelles technologies et où une nuée de rats blancs bondissant des casiers des élèves se met à galoper dans les couloirs, le jour même de la rentrée... Matteo Debb, notre jeune héros passionné de récits fantastiques, en reste comme deux ronds de flan, comme lorsqu'il retrouve son tortionnaire de toujours, Glenn Torkells, ou son professeur de sciences, l'étrange Garfield Gouille, dont le régime alimentaire donne quelques sueurs froides.

L'histoire est d'entrée de jeu étonnante et assez saisissante d'effroi, mais n'a pas fini de nous surprendre. En explorant les couloirs de son collège, dont la magnifique et gigantesque bibliothèque, Matteo fait la connaissance d'une jeune fille de son âge, Karina Ortiz, qui l'encourage à dépasser ses peurs et ses doutes, alors même qu'une créature se faufile dans son sac. C'est seulement de retour chez lui, après bien des émotions, que la surprise sera au rendez-vous ! Et c'est tout aussi incroyable que ces événements étranges surviennent dans la vie du garçon, pourtant ordinaire et craintif, et le poussent à agir en première ligne. Lorsqu'une fille de sa classe est portée disparue, Matteo a déjà un pied dans l'engrenage et se lance dans une enquête improbable, en compagnie d'alliés tout aussi inattendus !

La lecture est entraînante, riche en aventure et en bizarreries qui ne manqueront pas de combler les aficionados de la collection Chair de Poule de R.L Stine par exemple. C'est aussi un roman court (175 pages), écrit dans un style alerte et agréable, où l'on bascule dans une dimension autrement plus fantastique qu'une intrigue basique pour collégiens solitaires et balbutiants, victimes de harcèlement scolaire. Et tant mieux. La lecture tient ses promesses et vous ouvre les portes d'un monde parallèle avec savant fou, esprits démoniaques et créatures étranges. La série compte 4 titres, avec autant de vilaines couvertures (avis personnel) qui tapent néanmoins à l'œil et attirent de façon efficace le public. Un truc de jeunes, quoi. ^-^

Bayard jeunesse / Septembre 2015 ♦ Traduit par Marie Leymarie (Professor Gargoyle - Tales from Lovecraft Middle School #1)

Lovecraft