06/10/15

Les Maudits, d'Édith Kabuya

Les maudits

Annoncée comme étant le grand retour de Black Moon (qui fête glorieusement les 10 ans de Twilight) à la romance paranormale, cette série canadienne avait de quoi s'enorgueillir ! Elle nous invite ainsi à faire connaissance avec Robin, une adolescente de seize ans, qui fait des pieds et des mains pour se rendre à la fiesta du beau gosse du lycée mais se heurte à un refus catégorique de son frère aîné. Thierry est, à juste titre, inquiet depuis qu'une série de meurtres barbares s'abat en ville, visant plus particulièrement des jeunes filles. Robin, futile et insouciante, passe outre l'interdiction avec la complicité de ses amies. Elle ne pense qu'à s'amuser, boire et danser de façon langoureuse avec le garçon de ses rêves. La soirée tourne hélas en eau de boudin et voit notre héroïne pliée en deux dans les buissons en train de vomir tripes et boyaux. La seconde d'après, une créature jaillit de nulle part, lui saucissonne l'abdomen avant de se repaître de la plaie béante et sanguinolente. ** Vision d'horreur. **

Je vous laisse imaginer la suite des réjouissances et accorde à l'auteur une mise en condition redoutable et efficace. Certes, elle ne nous propose pas un univers follement original, dans le sens où l'intrigue se focalise sur une héroïne tombée des nues et qui s'entête à se comporter comme une idiote, mais elle a le bon goût de distiller un folklore autour des Maudits qui met en appétit. L'histoire est sombre, glauque et énigmatique. Elle fourmille de rebondissements et de révélations assez spectaculaires (pas vu venir la fin !). Bref, c'est presque tout bon si l'on parvient à oublier les excès et autres réactions puériles de Robin. Un vrai festival de l'âge bête et pas tendre... 

Hachette, coll. Black Moon / Avril 2015

Posté par clarabel76 à 08:45:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,


05/10/15

Animale: La Malédiction de Boucle d'Or, de Victor Dixen

#Challenge Halloween - Étape 1 : Le 5 octobre 2015
Il est minuit : en route ! Un chemin sinistre et perdu dans la lande vous attend. A moins que vous ne décidiez de vous aventurer dans la Forêt des Damnés. A vous de choisir !

☠-☠-☠-☠

«Une nuit, j'ai rêvé que je m'approchais doucement d'une chaumière perdue dans la forêt... et je me suis réveillé juste avant de pousser la porte. J'ai relu le conte des Trois Ours dans la foulée et je me suis aperçu qu'il n'avait pas de fin. La jeune fille saute par la fenêtre et disparaît. J'y ai vu une mission: retrouver la trace de Boucle d'or.»

Animale La Malédiction de Boucle d'or

Blonde, qui a grandi entre les murs d'un couvent isolé dans la forêt des Vosges, ne connaît rien de son passé, si ce n'est d'avoir été recueillie par les sœurs alors qu'elle n'était qu'un bébé. La jeune fille possède une magnifique chevelure d'un blond doré, qu'elle doit coiffer en chignon, et ne quitte jamais ses lunettes teintées ni l'enclos du couvent pour préserver sa santé jugée fragile.

Un soir, dans sa chambre, elle reçoit la visite inquiétante d'un vieil homme qui lui remet un dossier où est consignée l'enquête de la police sur la disparition d'une jeune femme, une certaine Gabrielle de Brances, dans la forêt vosgienne, mais aussi son retour et son étonnante confession. Cette histoire trouble notre héroïne qui, à force de subir les mensonges, les non-dits et les silences, se découvre une rage intérieure de plus en plus flamboyante.

J'ai été complètement transportée par ma lecture, charmée par son univers, ses personnages et ses mystères !
Le roman est aussi envoûtant que l'héroïne illustrée sur la couverture. Je ne peux en dévoiler davantage, mais n'hésitez pas à succomber et plonger dans une vertigineuse aventure mêlant romantisme et fantastique.

Gallimard jeunesse / coll. Pôle Fiction ♦ Août 2015 ♦ illustration de couverture : Mélanie Delon

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Écoutez lire : Les Minuscules, de Roald Dahl

#Challenge Halloween - Étape 1 : Le 5 octobre 2015
Il est minuit : en route ! Un chemin sinistre et perdu dans la lande vous attend. A moins que vous ne décidiez de vous aventurer dans la Forêt des Damnés. A vous de choisir !

☠-☠-☠-☠

Les Minuscules

Malgré les nombreuses tentatives de sa mère, qui cherche à l'éloigner de la forêt en lui racontant les pires légendes, Petit Louis rêve d'échapper à sa surveillance pour explorer les lieux interdits. Imaginez donc une contrée hantée par des Griffomings, des Ecornouflons, des Tarloubards ou des Kpoux vermicieux... C'est trop tentant. Notre petit garçon intrépide cède à la tentation et franchit la limite. Et l'aventure l'attend au tournant - une créature, l’Engoulesang, le poursuit en formant « deux énormes nuages de fumée rouge orangée » suivis du « SHWAOUSH ! VRAOUSH ! » terrifiant. L'enfant se rue dans le premier arbre venu et fait alors la rencontre du peuple des Minuscules.

Ce conte est magique et fascinant. Il distille juste ce qu'il faut de suspense et de peur pour  impressionner un enfant en créant un véritable imaginaire autour de la forêt et ses occupants. La lecture s'écoute en seulement 40 minutes, dans une ambiance neutre (pas de réalisation sonore - quel dommage !). Mais Roald Dahl impressionne par sa maîtrise de tenir en haleine et de nous enchanter par sa fantaisie et son univers merveilleux. Une belle découverte pour une lecture à découvrir à tous les âges.

« C’est sûrement l’ Engoulesang ! cria l’enfant. Maman m’a dit qu’il crache de la fumée quand il poursuit quelqu’un. C’est l’horrible Engoulesang Casse-Moloch Ecrase-Roc Il va m’attraper, me sucer le sang, me casser le Moloch, m’écraser le Roc et me tailler en petits morceaux ; et puis il me recrachera comme de la fumée et ce sera fini de moi ! »

Gallimard jeunesse / coll. Écoutez Lire ♦ Septembre 2015 ♦ Lu par Christian Gonon de la comédie-française ♦ Traduction de Marie Saint-Dizier

03/10/15

Weekend Série Tv pour le # Challenge Halloween

Focus sur BATES MOTEL

☠-☠-

une série américaine créée par Carlton Cuse, Kerry Ehrin et Anthony Cipriano (2013)

Bates Motel1

L'histoire s'inspire des personnages du roman de Robert Bloch (Psychose), également incarnés au cinéma par Anthony Perkins et Janet Leigh dans un film réalisé par Alfred Hitchcock.

Norman Bates a dix-sept ans quand il s'installe avec sa mère Norma à White Pine Bay, en Oregon, dans une vieille demeure austère près de laquelle ils ont acheté un motel en déclin. Tous deux forment un couple détonnant, entretenant une relation fusionnelle mais qui apparaît vite dérangeante. Le garçon est solitaire et effacé, il porte à sa mère une admiration sans limite. Inversement, l'emprise de la mère sur son fils est coriace, tantôt surprotectrice, tantôt castratrice.

Cependant, de nombreux secrets entourent le passé de la jeune femme et vont peu à peu éclairer son comportement ou ses choix de vie. Car White Pine Bay est loin, très loin, de la carte postale promise - petite  ville américaine, paisible et proprette - où Norma espérait démarrer une nouvelle existence et effacer son passé. Mère et fils seront également complices d'événements tragiques et devront garder de lourds secrets étouffants.  

Ceci explique grosso modo les rapports louches et accablants au sein de la famille Bates. Au départ on ne devine pas bien qui de la mère ou du fils est le plus psychotique, et c'est l'une des grandes richesses de la série de laisser planer constamment le doute et distiller un climat malsain au fil des saisons, sans perdre de vue l'étonnante complexité de cette relation mère/fils. 

Et il y a aussi cette atmosphère hors du temps, le choix de Norma de vivre comme dans les années 50, à travers ses goûts vestimentaires ou musicaux, totalement en contradiction avec l'époque réelle (oui, des portables, des ordinateurs, le wifi). Les pistes sont brouillées et on en serait presque choqué ! Cela confirme le sentiment d'une série hors norme et au charme envoûtant.

C'est sombre, mystérieux, poignant, violent. L'intensité psychologique y est remarquable, tandis que le scénario se dessine avec subtilité et ne laisse rien supposer du tour que l'histoire va prendre. Mais chaque détail compte et s'entremêle diaboliquement. Cela suffit pour me glacer le sang et retenir mon souffle.

« A boy's best friend is his mother. »

Bates Motel2   Bates Motel3

Bates Motel4

Casting : Vera Farmiga, Freddie Highmore, Max Thieriot, Olivia Cooke, Nestor Carbonell

Posté par clarabel76 à 10:45:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Nous, quand on sera grands, de Jean Leroy & Matthieu Maudet

IMG_5160

Le Petit Chaperon Rouge et les trois petits cochons sont réunis autour du bac à sable quand ils entament une grande discussion sur leur avenir - l'une veut devenir pompier, l'autre magicien, fermier ou policier. Et tous expliquent leur motivation : punir le loup.

Rhô, comme ils sont vilains et sans cœur ! C'est ce qu'on se dit en entendant le gros chagrin du loup qui sanglote sur son banc. Oui, ce sont eux les méchants ! Et puisque c'est comme ça, le loup aussi a son projet d'avenir ! ;-)

Le duo explosif de Jean Leroy & Matthieu Maudet récidive avec cette histoire extra, simple et tordante. La chute, mes amis, la chute est délicieuse car franchement cocasse. Qui a dit que la vengeance est un plat qui se mange froid ?

Album, tout cartonné, délicat et très drôle, qui inverse les rôles et surprend le lecteur d'une façon pertinente et loufoque. À conseiller - même si ça ne fait du tout peur. ☺

L'École des Loisirs / Loulou & Cie ♦ Septembre 2015

IMG_5161   IMG_5163

IMG_5164   IMG_5165

 

 

☠-☠-☠-☠

Rendez-vous, tous les samedis d’octobre, sur le blog de Sophie (Délivrer des Livres)  pour découvrir des albums effrayants, poilus ou drôles, en association avec le #Challenge Halloween ! Thème du 03/10 : le Loup.

challengehalloweenalbum

Posté par clarabel76 à 09:30:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Un secret de petit cochon, de Philippe Jalbert

IMG_5100

Petit Cochon n'est pas cool avec ses amis : il se vante d'avoir un secret mais ne veut le répéter à personne. Tous tentent de l'amadouer, le chat, la pie, la tortue, le sanglier, le cerf, le sanglier et même l'ourse. L'un promet la lune, d'autres proposent des bonbons ou des glaces au chocolat, un autre tente de le soudoyer ou lui glisse un marché de dupes...

Mais Petit Cochon est ulcéré, pire il est mécontent, il boude. Il est agacé, non de les savoir si curieux, mais de tomber si bas, dans les marchandages et autres tentatives d'acheter son secret. Un scandale.

C'est décidé, il ne le confiera à PERSONNE. Il préfère s'éclipser, puisque tous se crêpent le chignon et s'accusent de ne pas savoir tenir sa langue. Quel cafouillage. C'est alors qu'il rencontre le Loup. Sur un banc, seul. Peinard.

Petit Cochon glisse une fesse jusqu'à lui, en lui serinant qu'il a un secret. Réaction du Loup ? Stoïque. Indifférent. Il sifflote, l'air de ne pas y toucher.

Et là aussi, mes amis, la chute est extra ! Poilante et désobligeante. Un régal d'humour noir. Cet album, sous couvert de dénoncer la manipulation, traite le sujet avec facétie et légèreté... un cocktail savoureux, qui fait bondir, rire et étonner. Ne loupez pas les petits détails jusqu'à la dernière page ! ... ☺

Seuil Jeunesse / Août 2015

IMG_5102   IMG_5104

IMG_5105   IMG_5106

 

☠-☠-☠-☠

Rendez-vous, tous les samedis d’octobre, sur le blog de Sophie (Délivrer des Livres)  pour découvrir des albums effrayants, poilus ou drôles, en association avec le #Challenge Halloween ! Thème du 03/10 : le Loup.

challengehalloweenalbum

Posté par clarabel76 à 09:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

02/10/15

La Mort à nu, de Simon Beckett

La mort à nu

David Hunter, ancien anthropologue médico-légal, est venu se ressourcer dans le charmant petit village de Manham, dans la campagne du Norfolk, mais voit son passé le rattraper lorsqu'une série de crimes barbares s'abat en ville. Notre docteur est alors tiré de sa quiétude pour aider les forces de l'ordre, mais refuse d'ébruiter son rôle dans l'enquête ou d'évoquer son drame personnel

Sally Palmer, écrivain londonien, a été retrouvée morte près d'un marécage, le corps dévoré par les vers. Peu après, une autre jeune femme disparaît au cours de son jogging matinal. Très vite, la psychose s'installe chez les habitants. Les rumeurs enflent et les suspicions se mettent en branle. Même David Hunter, notre homme réputé secret et solitaire, est soudain pointé du doigt. À côté de ça, la police est à cran et n'a pas l'ombre d'une piste. 

La teneur de l'intrigue s'avère donc assez basique, dans le genre thriller, incluant des scènes glauques et répugnantes, planté dans le cadre banal du petit village sans histoire, mais dans un climat tendu et délétère, du fait des secrets enfouis sous des façades trop polies. 

Les personnages aussi remplissent leurs rôles à double tranchant (le vieux médecin cloué dans son fauteuil, le garde-chasse trop bon pour être honnête, la nouvelle institutrice discrète et adorable, les jeunes braconniers menteurs et hargneux...). L'ensemble est cohérent et tient en haleine. J'aurais probablement souhaité une fin différente (en mode sadique), mais aucun doute possible quant au potentiel addictif de ce livre prenant et redoutable, qui mixe les codes du genre avec classicisme et efficacité.

Points, coll. Thriller / Mai 2008 ♦ Traduit par Isabelle Maillet (The Chemistry of Death)

Posté par clarabel76 à 08:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01/10/15

À la vie, à la mort, de Colette McBeth

À la vie, à la mort

Rachel et Clara ont longtemps connu une relation fusionnelle, avant de se perdre de vue. Dix ans ont passé. Rachel est aujourd'hui journaliste pour la télévision et mène une existence épanouie avec son compagnon, tandis que Clara a parcouru le monde en collectionnant les jobs et rencontres hasardeuses. Les deux amies tentent de renouer les liens, non sans mal, jusqu'au jour où Rachel découvre la disparition de Clara à la une des faits divers. 

Se déploie alors un scénario d'une rouerie sidérante, au cours duquel Rachel déroule le fil de leur histoire (rencontre, famille, secrets, mensonges et déboires) en s'adressant sur un ton froid et distant à son amie. On hésite à comprendre et à s'émouvoir, mais le rythme imposé, les mystères de l'intrigue et les nombreux rebondissements font qu'on y adhère immédiatement. Et même si la fin propose un dénouement facile et attendu, même si surgit une liaison amoureuse hâtive et maladroite, le reste de la lecture a su me procurer une bonne dose de stress et d'angoisse.

Ce roman, cerné de zones troubles, au suspense haletant, exploite habilement les ficelles de l'emprise, de la duperie et des relations toxiques. C'était une très bonne pioche - j'ai beaucoup aimé.

Les Escales Noires / Janvier 2015 ♦ Traduit par Anath Riveline (Precious Thing)

Posté par clarabel76 à 08:30:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Chant d’automne # challenge Halloween 2015

☠-☠-☠-

L'automne venant, il est temps de célébrer au cours de ce mois d'Octobre le traditionnel 

Challenge Halloweenorganisé par Lou & Hilde.

Challenge Halloween 2015

 

Pour honorer ce rendez-vous incontournable, le blog a choisi de se parer pour la circonstance...

 

Leaves

 

Et de consacrer ses colonnes à des lectures aux teintes plus sombres et funestes.

Promis, il y en aura pour tous les goûts - courage ! ;-)

 

Halloween Face

 

Je ne vous dis que ça... 

 

Posté par clarabel76 à 08:00:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :