IMG_4952

Cet album, d'une grande sensibilité, aborde avec tendresse et poésie l'évènement majeur qu'est la rentrée des classes. Chaque enfant se reconnaîtra dans Petit Ours qui refuse de quitter son nid douillet pour aller à l'école. Petit Ours a la trouille au ventre. Tout à fait légitime. Aux parents de chasser cette angoisse d'une pichenette affectueuse.

Et l'histoire de nous entraîner vers une promenade bucolique enchanteresse, sur le chemin qui mène à l'école, le duo papote en toute insouciance et traverse un paysage fleuri, saturé de couleurs. On ne sait plus où regarder, face à cet amoncellement d'informations dispatchées sur des doubles pages illustrées à foison. C'est magnifique.

Dès la première page, j'étais déjà conquise. L'entrée en matière est simple, mais a eu un effet magnétisant. « C'est le matin et une boule de poils cachée sous une couverture de fougères refuse de se lever. » La suite n'a fait que confirmer l'impression du début : c'est charmant, ça dégouline de tendresse et c'est tellement beau.

Pour son premier album, Fleur Oury révèle des talents d'artiste et de conteuse par sa plume délicate, dont la douceur n'atténue en rien la grande force graphique. Une alliance réussie et appréciable pour les yeux. Jolie découverte. 

Les Fourmis Rouges / Août 2015

IMG_4953   IMG_4954

IMG_4955   IMG_4956