BRUNO

Bruno le chat mène une vie pantouflarde, sauf exception pour les jours de pluie ou de panne d'électricité, mais aussi les jours bizarres (qui n'arrivent pas trop souvent pour demeurer suffisamment bizarres), les jours idiots (qui finissent plutôt bien), les jours beaucoup moins intéressants (ça arrive, ça permet de réinventer son quota de blagues et devinettes) et les jours presque parfaits (ceux qu'on chérit par-dessus tout). Donc, Bruno porte une casquette à carreaux et prend la vie comme elle vient. Imaginez un jour vous rendre à l'épicerie et croiser en route un poisson qui nage en l'air. De quoi vous surprendre ? Plus loin c'est votre pote, Michou le poney, qui fait sensation en marchant à reculons. Le monde serait-il devenu fou ? Gloria, l'épicière, pense qu'une petite goutte de lait frais peut requinquer nos hurluberlus. Catastrophe. Le poisson rouge devient tout pâle. Il faut vite le remettre à l'eau. Et l'aventure ne s'arrête pas là...

Bruno le chat compte aussi parmi ses amis Georgette la tourterelle. Dès qu'il se met à tomber des cordes, cela ne loupe pas : elle débarque chez Bruno, souvent précédée de Michou le poney, et tous deux font une razzia dans les provisions de leur pote. Mais l'hospitalité a ses limites, quand débarque l'affreux Gérard, tous crocs dehors, la bave aux babines, l'estomac criant famine. Cela sent l'pigeon... miam, miam. Où se cache cette dodue de Georgette ? ;-) Aussi, après de telles émotions, la double page de douceur, le remède en cas de panne d'électricité, met du baume au cœur. Un autre interlude, plus loin, viendra taquiner vos zygomatiques avec une bonne blague de Michou. Hé, hé. C'est tout bête, c'est simple, mais c'est quand même drôle.

Dernier venu dans la bande, Titi le canari détonne par sa façon de parler : Caramel pour les trottoirs ! Tambour des salades ! Chic, chic, électrique ! Locomotive au paradis ! Merci les barbouillis ! Ha ha ha ! Rien que pour ça, je suis fan. Titi est donc le nouveau venu, débarqué de nulle part, perché sur les étagères de Gloria, il n'hésite pas à suivre Bruno, venu exprès le rencontrer. Il rejoint aussi vite nos joyeux drilles dans leurs parties de pique-nique, leurs promenades, leurs jeux dans les escalators de la gare, les chasses au trésor et les bonnes glaces à déguster en terrasse.

La lecture est tout bonnement une bulle de fraîcheur, où l'humour décalé de Catharina Valckx croise les illustrations charmantes de Nicolas Hubesch (Kiki et Aliène) pour un savoureux gloubiboulga de tendresse et d'absurde. C'est rigolo, emballé dans un bel écrin (couverture cartonnée), pour une série d'histoires courtes où le texte joue la discrétion derrière des dessins qui s'éclatent sur de pleines pages. Franchement top. 

L'Ecole des Loisirs / Novembre 2015

bruno_int-8

bruno_int-31

source : Bob et Jean-Michel