30/01/16

Bilan du mois : Janvier 2016 ♪♫•*¨*•...•*¨*•♫♪

january2

Mes lectures, pour ce début d'année : 

♣ Avant toi, de Jojo Moyes

♣ Veux-tu m'épouser 100 fois ? de Holly Martin

♣ Ma grand-mère vous passe le bonjour, de Fredrik Backman

♣ Le monde caché d'Axton House, d'Edgar Cantero

♣ Birdman & Viscères, de Mo Hayder

♣ La mystérieuse affaire de Styles, d'Agatha Christie

♣ Cartes sur tables, d'Agatha C.

♣ Meurtre en Mésopotamie, d'Agatha C.

♣ Le comte du Monte-Cristo, d'Alexandre Dumas 

 

⛄⛄⛄⛄⛄⛄⛄⛄

 

Séries TV : 

2 Broke Girls (CBS 2011) série créée par Michael Patrick King & Whitney Cummings

Comme cette série était souvent associée à New Girl (avec Zooey Deschanel), la qualifiant de rendez-vous essentiel pour une rigolade assurée, j'ai mordu à l'hameçon... avant de me mordre les doigts. L'histoire est assez banale : Max et Caroline sont serveuses dans un Diner de Brooklyn, mais alors que la première a trimé toute sa vie pour joindre les deux bouts, la suivante est une princesse déchue des beaux quartiers (disons que son père un semblant de B. Madoff désormais en prison). Caroline est fauchée, mais pas désespérée, car son optimisme débordant lui fait entrevoir une nouvelle opportunité en comprenant que sa coloc de fraîche date est une pâtissière douée qui se sous-estime. Elle a un plan en béton et l'incite à accepter une association pour créer à deux une boutique de cupcakes.

On suit alors leurs aventures déjantées, au cours d'épisodes durant à peine une vingtaine de minutes, dans un bel esprit survolté. C'est peut-être efficace à petite dose, mais j'ai vite trouvé la série usante et répétitive, sans compter que les rires sur fond sonore et les sempiternelles gesticulations des actrices ont fini par me lasser. Ai donc vu la saison 1, bien apprécié les séquences humoristiques, mais n'ai pas embarqué sur le long terme.

Béguin assumé pour les personnages secondaires, Han (le proprio) et Oleg (le cuisinier obsédé). 😍

Afficher l'image d'origine   Afficher l'image d'origine

cbs 2 broke girls super bowl commercial

 

📺💻📺💻📺💻📺💻📺

Scandal (ABC, 2012)  série américaine créée par Shonda Rhimes

Arf, Scandal... ou comment je peux être agacée par cette série et continuer de la regarder en pointant du doigt tous ses défauts mais enchaîner les épisodes, encore et encore, sans pouvoir me convaincre de cesser cette prise de tête. Peu emballée par la saison 1 (trop courte), j'ai malgré tout voulu donner une chance à la saison 2 et l'ai trouvée bien meilleure car plus consistante.

Olivia Pope est une brillante experte en relations publiques, réputée pour la gestion des crises, qu'elle contrôle avec une équipe de bras cassés, “ses gladiateurs”, composés d'avocats ou de détectives endurcis, ayant tous un passé bien chargé et une dette à vie envers leur patronne. Au départ, on s'intéresse donc à la conduite de dossiers épineux que le cabinet d'Olivia prend en charge en tentant de désamorcer la bombe... Et puis, l'histoire s'étoffe en révélant sa liaison sulfureuse avec Fitzgerald Grant, accessoirement président des Etats-Unis. Ahem, ahem. Ouais, c'est moche. Et surtout pas crédible. Car la série nous les présente comme des amants maudits qui passent leur temps à s'aimer et se déchirer, seuls contre le monde entier, en plus des magouilles politiques, des secrets, des pactes et des trahisons. Sauf que, voilà... Un, leur aventure amoureuse me gonfle royalement. Deux, la série est aussi truffée de clichés à la gomme (boire du vin à la bouteille ou se verser un verre d'alcool dès que tout va mal... c'est moi ou je vieillis?). Trois, Olivia Pope est super élégante mais ne sait pas marcher avec ses talons. Quatre, du suspense... enfin ! Et là je remercie les scénaristes d'avoir saisi la balle au bond en partant de Quinn Perkins vers Defiance et tout le tralala. Ça, c'était biiiien !!! 😚

 

📺💻📺💻📺💻📺💻📺 

The Fall (RTÉ One/BBC 2, 2013)  série britannique créée par Allan Cubitt

bbc made by me gillian anderson the fall

Au départ, j'ai été totalement emballée par cette série. L'histoire se passe à Belfast, où sévit sournoisement un tueur en série qui traque des jeunes nanas ayant toutes le même profil, mais c'est seulement suite à l'arrivée d'une commissaire divisionnaire, envoyée de Londres, que l'affaire sera entendue et viendra mettre leurs services en alerte. Stella Gibbons est une femme séduisante, qui assume son sex-appeal en s'adonnant aux “douces nuits”, tout en cultivant un détachement émotionnel. L'étrangleur de Belfast, lui, est un type anodin, marié, père de famille, psychologue spécialisé auprès des personnes endeuillées. Le genre irréprochable, intelligent et au physique attrayant. La série ne fait pas de mystère sur son identité et nous réserve même le plaisir de partager ses traques et son mode opératoire. Super, ça fait pas flipper du tout, du tout. 😫

Jamie Dornan, dans son rôle, est terrible. Et la tension psychologique, franchement efficace. Par contre, sur le long cours, l'histoire prend du plomb dans l'aile et devient trop lente, trop déprimante, trop chiante. Sinon, j'ai bien aimé retrouver une Gillian Anderson magnifique, flic tenace et imperturbable, en attendant l'événement de 2016 = le retour de X Files ! ;-)

interview 2015 season 2 gillian anderson fg

 

📺💻📺💻📺💻📺💻📺 

Homeland (Showtime, 2011) série créée par Howard Gordon & Alex Gansa
(d'après Hatufim, la série israélienne créée par Gideon Raff)

Après avoir gloutonné les deux premières saisons, menées à un train d'enfer, j'ai craint que la machine était grippée en démarrant la 3ème saison. Bon sang, qu'on en finisse avec les grimaces de Carrie, ses crises et ses délires obsessionnels pour Brody... Et puis, bim bam boum. La fille complètement bluffée. Un scénario drôlement bien futé. Je n'ai rien vu venir. L'histoire a réussi à me mener en bateau et, malgré quelques longueurs, a enchaîné surprises et ondes de choc en se bouclant avec brio. Après ça, impossible de bouder la saison 4. Il fallait que je sache... Et mazette, encore une fois, c'est chaud, c'est intense, c'est brûlant, c'est impitoyable. J'ai été à cran tout du long. Franchement, je l'ai trouvée excellente.

Je souffle un peu avant de regarder la saison 5 car je commence à devenir parano et voir des complots partout. 😋 

 

📺💻📺💻📺💻📺💻📺 

The Americans (FX, Saison 2-2014) série créée par Joe Weisberg

Afficher l'image d'origine

Ouh, que de souffrances avec cette saison 2 ! Non pas qu'elle soit mauvaise, mais j'étais simplement paumée au moment de la reprendre (j'ai regardé la saison 1 il  y a un an maintenant et j'avais honteusement oublié de nombreux détails). Bref. J'ai un peu galéré pour me mettre dans le bain, avant de bien accrocher. Je n'en fais pas non plus MA série fétiche, mais j'apprécie le contexte historique et les intrigues d'espionnage. 

Notre faux couple, Phillip et Elizabeth Jennings, a donc réussi à surmonter leur crise conjugale qui mettait en péril leur couverture d'agents du KGB. Tous deux ont réalisé que les sentiments avaient finalement pris le pas sur les apparences et devaient l'intégrer dans leurs missions, tout en préservant leur famille. Seulement, Paige, leur fille aînée, en pleine crise d'ado, fouine dans leurs affaires et trouve un refuge dans la religion, ce qui crée une ambiance d'enfer à la maison. Moscou va aussi mettre son grain de sel et rappeler au couple qu'ils ne sont pas maîtres de leur vie ni de leur progéniture. Ajoutez un indic qui part en roue libre, un couple d'illégaux qui va être sauvagement assassiné, un scientifique kidnappé qui implique le Mossad, et le voisin qui bosse au FBI, également en pleine tourmente sentimentale... C'est pire qu'une partie de poker menteur. Tout est faux, archi faux. Les dissimulations sont légion, les tromperies et les trahisons aussi. On perd vite son latin. Et puis la violence est gratuite, le sexe aussi (y'en a trop... ). Ce n'est pas un univers glamour et léger, au contraire c'est poignant, dramatique, avec des conséquences, souvent, terribles. Très démoralisant, tout ça. 

PS : J'aime bien le billet des inrocks qui parle d'une fiction chuchotée pleine d’une élégance discrète, efficace et déliée à la fois, parfois aux confins de la série B”. 😋

Afficher l'image d'origine

 

 La suite, au prochain épisode ! ;-)

Posté par clarabel76 à 10:30:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


29/01/16

Le Comte de Monte-Cristo, d'Alexandre Dumas

Le comte de Monte-Cristo I

Il m'aura fallu pas moins de six jours pour lire et écouter les deux fois vingt-cinq heures de cette œuvre remarquable et, heureusement, captivante ! Pfiou. Quelle lecture, mais quelle lecture ! L'histoire commence à Marseille, en 1815. Le jeune Edmond Dantès, un marin de dix-neuf ans, débarque chez son père pour fêter sa bonne fortune - il sera prochainement promu capitaine de son propre navire et va épouser celle qu'il aime, Mercedès. C'était sans se méfier des jalousies de son entourage, dont le dénommé Danglars, comptable à bord du Pharaon, et Fernando, son ami d'enfance, également amoureux de sa jolie fiancée catalane. Ces deux-là rédigent une lettre de dénonciation contre le pauvre Dantès, accusé de soutenir Bonaparte en exil sur l'île d'Elbe, et n'ont aucun scrupule à le savoir expédié au Château d'If pour une longue, longue peine de quatorze ans. Edmond n'a pas le temps de réagir lorsque la foudre s'abat sur lui pour bousiller sa vie. Il est sonné, naïf et incrédule, il n'a de cesse de plaider sa cause, soutient son innocence, mais ne se doute pas d'être le pion central dans une tragi-comédie orchestrée par ses semblables. Au bord du désespoir, se sachant oublié des siens, Edmond doit son salut à son voisin de cellule, l'abbé Faria, qui le mettra en garde et lui confiera son projet d'évasion, avec un trésor à la clef. Après quoi, Dantès va reprendre du poil de la bête et se prétendre la main vengeresse de Dieu. Il deviendra le mystérieux Comte de Monte-Cristo, qui va se faufiler comme une anguille parmi ses ennemis pour les démolir sournoisement les uns après les autres. 

Voilà une magistrale interprétation, par Eric Herson-Macarel, d'une œuvre époustouflante et étonnante de modernité ! On ne voit pas le temps passer tant le rythme est enlevé, l'action dense et la trame romanesque flamboyante. Et puis il y a un vrai suspense au cœur de l'intrigue, où l'on ne devine pas tout des ressentiments de Dantès, ou du moins ne partage-t-on pas tous ses plans machiavéliques pour assommer ses ennemis. On le surprend dans la peau de Simbad le marin, de l'abbé Busoni ou de lord Wilmore, on le découvre derrière une porte dérobée au chevet d'une jeune fille qu'on tente d'empoisonner, il est ici ou là, partout et ailleurs, insaisissable et implacable. Chaque petite pièce apportée n'est jamais anodine et vient compléter un tableau magistral pour assouvir sa vendetta personnelle. Chaque intrigue secondaire, chaque anecdote ou chaque rencontre est introduite exprès pour servir un ensemble arachnéen. Dumas tisse fil par fil la trame de son roman, piochant dans les éléments du théâtre (rebondissements, déguisements, suspense et révélations) ou préfigurant le genre policier et les romans d'aventure avec le super-héros masqué qui fait justice lui-même. C'est prodigieux. J'ai été complètement soufflée. 

Sixtrid / Décembre 2015 ♦ Texte intégral lu par Eric Herson-Macarel

 

“A tous les maux il est deux remèdes: le temps et le silence.”

 

et la suite... Le comte de Monte-Cristo II

Le comte de Monte-Cristo s’est installé à Paris. Par sa magnificence, sa spiritualité et ses étranges manières, il devient la personnalité la plus recherchée de la haute société. C’est justement ce qu’il voulait afin de pouvoir mettre en place son implacable vengeance. Son plan redoutable est conduit sur un rythme haletant et réserve bien des révélations qui ne cessent de surprendre. Quel final ! ;-)

Sixtrid / Décembre 2015 ♦ Texte interprété par Eric Herson-Macarel

Rappelons aussi le lobbying de miss Cécile dont l'enthousiasme débordant a su me motiver pour découvrir cette œuvre classique d'une richesse extraordinaire. Merci d'avoir contribué à cette découverte !  😘

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

28/01/16

Au secours Croque-Bisous ! de Kimiko

IMG_6664

La nuit tombe. C'est l'heure pour Croque-Bisous de faire sa tournée. En passant dans la chambre de Petite Souris, elle est cependant interrompue par une chauve-souris paniquée. Sa sœur est prise au piège dans les mûriers. Il faut la sauver ! Attention à ne pas déchirer ses ailes, elles sont fragiles... Hélas, un accident est vite arrivé. Petite Souris interpelle Croque-Bisous car elle a la solution : du pansement sur sa blessure, une bonne nuit de sommeil, et demain sera un autre jour ! 

Les petites histoires de Croque-Bisous par Kimiko sont définitivement des hymnes à la douceur et à la tendresse. Le graphisme et les couleurs sont ravissants, ils veillent à apaiser les enfants au moment du coucher. Chaque titre est efficace & séduit les lecteurs. 

Ecole des Loisirs / Loulou & Cie - Janvier 2016

IMG_6665   IMG_6666

IMG_6667   IMG_6668

Posté par clarabel76 à 20:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Une histoire qui..., de Gilles Bachelet

IMG_5721

Gilles Bachelet est un poète, un conteur, un ménestrel, un enchanteur... Cet album, par exemple, se récite comme une ritournelle: Une maman très douce, un bébé tout joufflu, un doudou à moustache, une histoire qui pousse... Un papa à moustaches, un bébé bien au chaud, un doudou au long bec, une histoire qui fait fondre. Et ainsi de suite.

Au fil des pages, on découvre aussi des familles dans leur habitat coutumier, des mamans, des papas, des bébés de toutes sortes, ayant tous en commun de partager l'instant sacré de l'histoire du soir pour guider leur progéniture vers un endormissement paisible et rassurant. 

La lecture se répète, page après page, elle surprend, elle étonne, elle enchante. À chaque fois, la même scène : un parent qui lit une histoire à l'enfant couché dans son berceau, avec son doudou pas loin. Et plus on s'avance dans la lecture, plus on rencontre des créatures improbables et imaginaires... jusqu'à la page finale, tiens, qui fera doucement sourire.

C'est un album d'une grande tendresse, non dénuée de cet esprit de trublion, si cher à l'auteur. Le lecteur attentif veillera à scuter les moindres détails, page après page, ils ne manqueront pas de relever des indices en clin d'œil à d'autres lectures ! ;-) Ce nouveau rendez-vous avec Gilles Bachelet est une belle, belle réussite. Pour info, cet album a été réalisé à l'initiative du Département de l'Ardèche et offert aux bébés ardéchois. 

Seuil Jeunesse ♦ Janvier 2016

IMG_5722   IMG_5723

IMG_5724

Posté par clarabel76 à 20:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Blaise et le Kontrôleur de Kastatroffe, de Claude Ponti

IMG_3999

Par un soir d'orage, qui éclate en tonnerre de foudre, plein d'éclairs mauvais, une grande Katastroffe épouvantablorifique s'abat sur la maison des poussins, tirés de leur sommeil en sursaut.

Tout brûle. Tout part en fumée. Chambre, oreilles, coussins, hamac. Tout disparaît.

Et là, comble de l'horreur, le Kontrôleur de Kastatroffe bondit en hurlant et les menace. Il faut payer LA MENDE !
LA MENDE ! 

Seulement, ni Blaise ni ses compagnons n'ont connaissance de LA MENDE et partent aussitôt en quête d'une réponse ou d'une solution. ^-^

Et l'aventure de continuer, de voltiger, de nous épatouiller !!! 

Car cet album est riche de la fantaisie et de l'exubérance de Claude Ponti. L'humour y est farfelu, le vocabulaire sans cesse travaillé, brodé, décortiqué et ravaudé. Il y a des poussins, dans leur fuite éperdue, qui se perdent et mettent longtemps à se déperdre, et qui pensent détenir la clef de la victoire, en arrosillant le malotru avec l'Utikipip, etc.

Tant de trouvailles géniales rendent la lecture complètement foldingue et délirante ! A priori incompréhensible, pour ne pas dire tordue, l'histoire exerce finalement l'enfant à travailler son imagination et à relever les jeux de mots. C'est parfois pointu pour un très jeune enfant, gageons que la magie des illustrations suffira à l'intriguer, sans compter que des indices sont donnés dans le texte pour guider l'enfant à observer les pleines pages dessinées, avec détails cachés à retrouver ! 

Un album qui met franchement de bonne humeur... 

L'Ecole des Loisirs, Novembre 2014

IMG_4000   IMG_4001

IMG_4002   IMG_4003

Posté par clarabel76 à 20:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


À l'école des doudous, ou comment devenir un doudou, de Frédérique Elbaz & Isaly

IMG_5707

Une petite vache en peluche vient d'être choisie pour être le doudou d'une petite fille, mais doit d'abord se rendre à l'école des doudous pour parfaire ses connaissances, avoir de l'entraînement et beaucoup de savoir-faire. Être doudou, cela ne s'improvise pas. Aucun problème pour notre petite vache, impatiente de courir le monde et de vivre une véritable aventure.

Son arrivée à l'école est pour elle une expérience extraordinaire : elle se lie d'amitié avec ses autres camarades, travaille comme une folle, s'applique à tout retenir et fait preuve d'un zèle exemplaire... si bien qu'au bout de plusieurs mois, la petite vache décroche son diplôme et peut quitter l'école pour rejoindre la petite fille qui l'attend. ;-)

C'est une histoire adorable, franchement toute mignonne, et rien que les illustrations sont un délice pour les yeux. Le ton est empreint de dynamisme, de jovialité, sans trop forcer le trait, même si tant d'ardeur à l'ouvrage en étonnera plus d'un. Les enfants apprécieront également de découvrir l'univers caché des doudous, avec ce modèle d'école proche du leur. C'est tendre, plein d'affection, avec une pointe d'humour...

« Un enfant est une créature tendre, douce, merveilleuse, câline... qui pue, qui pète, qui rote, qui bave, qui crotte. » Foi de Professeur Panda. ;-)

Les éditions du mercredi ♦ Mai 2015

IMG_5708   IMG_5709

IMG_5710   IMG_5711

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Bruno : Quelques jours de ma vie très intéressante, par Catharina Valckx & Nicolas Hubesch

BRUNO

Bruno le chat mène une vie pantouflarde, sauf exception pour les jours de pluie ou de panne d'électricité, mais aussi les jours bizarres (qui n'arrivent pas trop souvent pour demeurer suffisamment bizarres), les jours idiots (qui finissent plutôt bien), les jours beaucoup moins intéressants (ça arrive, ça permet de réinventer son quota de blagues et devinettes) et les jours presque parfaits (ceux qu'on chérit par-dessus tout). Donc, Bruno porte une casquette à carreaux et prend la vie comme elle vient. Imaginez un jour vous rendre à l'épicerie et croiser en route un poisson qui nage en l'air. De quoi vous surprendre ? Plus loin c'est votre pote, Michou le poney, qui fait sensation en marchant à reculons. Le monde serait-il devenu fou ? Gloria, l'épicière, pense qu'une petite goutte de lait frais peut requinquer nos hurluberlus. Catastrophe. Le poisson rouge devient tout pâle. Il faut vite le remettre à l'eau. Et l'aventure ne s'arrête pas là...

Bruno le chat compte aussi parmi ses amis Georgette la tourterelle. Dès qu'il se met à tomber des cordes, cela ne loupe pas : elle débarque chez Bruno, souvent précédée de Michou le poney, et tous deux font une razzia dans les provisions de leur pote. Mais l'hospitalité a ses limites, quand débarque l'affreux Gérard, tous crocs dehors, la bave aux babines, l'estomac criant famine. Cela sent l'pigeon... miam, miam. Où se cache cette dodue de Georgette ? ;-) Aussi, après de telles émotions, la double page de douceur, le remède en cas de panne d'électricité, met du baume au cœur. Un autre interlude, plus loin, viendra taquiner vos zygomatiques avec une bonne blague de Michou. Hé, hé. C'est tout bête, c'est simple, mais c'est quand même drôle.

Dernier venu dans la bande, Titi le canari détonne par sa façon de parler : Caramel pour les trottoirs ! Tambour des salades ! Chic, chic, électrique ! Locomotive au paradis ! Merci les barbouillis ! Ha ha ha ! Rien que pour ça, je suis fan. Titi est donc le nouveau venu, débarqué de nulle part, perché sur les étagères de Gloria, il n'hésite pas à suivre Bruno, venu exprès le rencontrer. Il rejoint aussi vite nos joyeux drilles dans leurs parties de pique-nique, leurs promenades, leurs jeux dans les escalators de la gare, les chasses au trésor et les bonnes glaces à déguster en terrasse.

La lecture est tout bonnement une bulle de fraîcheur, où l'humour décalé de Catharina Valckx croise les illustrations charmantes de Nicolas Hubesch (Kiki et Aliène) pour un savoureux gloubiboulga de tendresse et d'absurde. C'est rigolo, emballé dans un bel écrin (couverture cartonnée), pour une série d'histoires courtes où le texte joue la discrétion derrière des dessins qui s'éclatent sur de pleines pages. Franchement top. 

L'Ecole des Loisirs / Novembre 2015

bruno_int-8

bruno_int-31

source : Bob et Jean-Michel

Posté par clarabel76 à 08:45:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

27/01/16

Ma librairie animée, de Marion Billet

IMG_5931

Un album évoquant la librairie, au format tout cartonné, avec des petites animations rigolotes (tourner, tirer, pousser) qui plaisent beaucoup aux enfants ? Bingo, il ne nous en fallait pas davantage pour mordre à l'hameçon avec un grand sourire. Et découvrir alors une chouette lecture, joliment illustrée, qui présente succinctement le monde de la librairie où l'on peut feuilleter des livres parlant de camions ou de dinosaures, écouter une histoire lue à voix haute, acheter son propre livre et le glisser dans un sac. C'est simple, charmant et rigolo. Il existe toute une collection, pour coller à l'univers familier des plus jeunes (l'aéroport, le supermarché, la plage, le garage, le square, le jardin, la maison, le chantier...). Des livres d'animation qui connaissent un petit succès et au prix de 6.90€. 

Nathan / Janvier 2016

IMG_5932   IMG_5933

IMG_5934

Posté par clarabel76 à 10:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

T-Végi : Le petit tyrannosaure dévoreur de légumes, de Smriti Prasadam-Halls & Katherina Manolessou

IMG_5735

Alex est un tyrannosaure pas comme les autres. Ok, il court, il rugit, il rit comme ses potes. Par contre, il ne mange jamais de viande et adore les fruits et les crudités. Même ses parents pensent qu'il ne deviendra jamais assez costaud et qu'il finira tout ramollo. À force d'entendre toutes ces remontrances, Alex se fâche et quitte sa communauté pour rejoindre les herbivores... lesquels, effrayés par l'arrivée d'un T-Rex, vont se carapater en hurlant ! ;-)

Cet album est franchement drôle et traite avec simplicité (et humour, forcément) le végétarisme, ou le droit de ne pas manger de viande par goût ou envie, cela ne rend pas plus idiot ou moins vigoureux qu'un autre. Inversement, les proches d'Alex se reprocheront de manquer d'indulgence, alors que leur pote est un T-Végi super cool et rigolo (c'est lui aussi qui leur sauvera la mise en interceptant une grosse pierre prête à les écraser). 

Voilà un chouette album, qui saute aux yeux avec ses couleurs pimpantes et son graphisme malicieux, et qui aborde un thème original, avec humour et intelligence. Et on n'oublie pas le slogan, « Trois carottes pour de bons yeux ! Cinq bananes, je cours tant que je veux ! Quant aux épinards et haricots, ils me donnent toute la force qu'il faut ! » ;-)

Gallimard Jeunesse ♦ Janvier 2016

IMG_5736   IMG_5737

IMG_5738   IMG_5739

Posté par clarabel76 à 10:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Attrapez-le ! de Pronto

IMG_5758

Glissez-vous dans la peau d'un fin limier, façon Hercule Poirot ou Sherlock Holmes, le temps de bouquiner cet album très sympathique et aux illustrations foisonnantes, parsemées de détails espiègles !

Panique à Paris ! Daisy Diossy, une grande actrice américaine, est effondrée après le vol de ses bijoux, dérobés alors qu'elle assistait à une soirée donnée en son honneur. Heureusement, les témoins ne manquent pas et communiquent de précieux indices qui vont guider notre enquêteur sur la piste du voleur. (Petite précision, le texte est assez copieux ! Avis aux plus jeunes ou pour les lectures à voix haute.)

Par contre, le principe de scruter le plan avec minutie, et selon les informations grappillées, est une idée géniale et distrayante. Les enfants vont consacrer quelques heures de lecture à cet effet (vive la paix dans les foyers !). ;-) Les illustrations de Pronto apportent aussi une touche cocasse à l'ensemble, et l'histoire ne manque pas de ressources. Il y a du mystère ET de l'humour au programme, par exemple les personnages portent tous des noms farfelus (Ange Holiveur, le garagiste, Jean Bonsek, le boucher, mais aussi Pierre Miedeconduire, Jimmy Monticheurte ou Ella Dufrik...). À vous de les découvrir !

Une fringante trouvaille, débordante de tonalité, de verve et d'ingéniosité. 

De la Martinière Jeunesse / Janvier 2016

IMG_5759   IMG_5760

IMG_5761   IMG_5762

Posté par clarabel76 à 10:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,