06/02/16

Petit piéton, de Patricia Geis

IMG_5698

Chouette lecture en perspective, avec cette histoire de Petit Chat qui se promène en ville et va apprendre à se comporter en bon piéton. En avant Guigamp !

Petit Chat suit attentivement son papa, qui le familiarise avec le code de la route en pointant l'essentiel : feux tricolores, passages piétons, panneaux de signalisation... Et pour se mettre en condition, la double page finale déploie un grand plan de ville en 3D, avec en bonus des véhicules, des piétons et des feux tricolores à monter soi-même. Le lecteur trouvera également une liste de courses pour mettre en pratique la leçon apprise et devra guider Petit Chat dans les différents magasins, pour accomplir sa mission, sans se faire écraser. ;-)

C'est une lecture ingénieuse, à la fois ludique et instructive, qui scotche efficacement les plus jeunes, sur cet album plein de surprises, et aux illustrations particulièrement adorables. Testé et approuvé sur une audience enthousiaste (6-7 ans). 

De la Martinière Jeunesse ♦ Février 2016

IMG_5699   IMG_5700

IMG_5701

Posté par clarabel76 à 10:30:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,


Livre-puzzle : La Parade des animaux & Dans les bouchons, par Aino-Maija Metsola

IMG_5776

Au programme : deux livres rigolos pour apprendre en s'amusant des notions comme devant / derrière, ou plus grand / plus petit. 

Pour ce faire, l'enfant pourra s'amuser à déboîter des pièces de puzzle, puis selon les indications signalant que le papillon est plus petit que le perroquet, ou que le tracteur est coincé derrière un camion, il pourra placer ses pièces intelligemment, selon l'ordre précisé.

Cette double lecture est à la fois pédagogive et ludique. De plus, le format cartonné est super malléable pour les petites mains malhabiles. Et puis le puzzle reste une activité qui plaît beaucoup aux enfants. Ce procédé les entraînent à assimiler en toute simplicité à se situer dans l'espace ou à cerner les différences de taille des animaux. 

Une double lecture charmante, avec ses dessins et des couleurs, et efficace pour la simplicité de l'apprentissage.

Gallimard Jeunesse / Février 2016

IMG_5777   IMG_5778

IMG_5779   IMG_5780

Aino-Maija Metsola est une illustratrice et designeuse finlandaise amoureuse de la nature. Son style unique et original est au service d'une célèbre maison finlandaise de design pour laquel elle dessine des imprimés aux motifs simples et poétiques. Passionnée par la couleur, elle illustre pour la première fois des livres pour les tout-petits à qui elle transmet son esthétisme à la fois simple, pur et coloré.

IMG_5781

Posté par clarabel76 à 10:15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

05/02/16

Destination inconnue, d'Agatha Christie

 Destination inconnue

Les services secrets britanniques sont aux cent coups, depuis l'étrange disparition du scientifique Thomas Betterton. Son épouse prétend ne rien savoir mais annonce qu'elle doit quitter le pays sur avis médical. Olive Betterton prend donc son vol pour Marrakech mais est victime d'un accident. Hospitalisée, en piteux état, la femme décède en glissant quelques mots à l'oreille d'une inconnue, venue exprès à son chevet. Hilary Craven, fraîchement recrutée pour servir d'appât, doit usurper l'identité de Mrs Betterton et continuer son voyage vers l'inconnu, en supposant qu'il la conduira jusqu'au scientifique. C'est grâce à sa chevelure rousse, semblable à celle de l'épouse décédée, que son sort a basculé vers une destinée plus excitante et romanesque. Car Hilary n'avait plus le goût de vivre et ruminait des idées suicidaires lorsqu'elle a rencontré un agent convaincant et sarcastique (leur première entrevue est franchement piquante !). Elle prend vite à cœur sa nouvelle mission et s'embarque pour une série d'aventures inattendues et passionnantes. Ce roman d'espionnage, pour le moins original et audacieux pour l'époque, ancrée au début des années 50, s'inspire d'une aura politique très pesante, celle de la guerre froide, avec les courants communistes, les idéologies flamboyantes, la démocratie remise en question et la fuite des cerveaux, devenue une récurrence inquiétante pour le monde occidental. Les considérations philosophiques apparaissent donc de façon flagrante et priment parfois sur l'action, sans toutefois susciter de l'ennui ou du désintérêt. En effet, plus que son histoire d'agent double et de duperie, Agatha Christie propose un regard équivoque sur l'époque d'après-guerre et rend sa lecture plus enrichissante qu'une simple distraction ! 

Le Livre de Poche ♦ Publication Septembre 2010 pour la présente édition ♦ Traduction de Janine Lévy (Destination Unknown, 1954)

bannerfans_16489672 (61)   bannerfans_16489672 (68)

#Jeu littéraire : Vintage Mystery Cover Scavenger Hunt 2016 : un globe terrestre

Mort sur le Nil, d'Agatha Christie

Mort sur le Nil

Scandale dans la bonne société anglaise ! La belle et riche héritière, Linnet Ridgeway, vient d'épouser son régisseur, Simon Doyle, auparavant le fiancé de sa meilleure amie, Jacqueline de Bellefort. Le couple convole en justes noces en Égypte, avec l'extrême désagréable surprise de trouver l'amoureuse déchue à leurs trousses. Voilà une attitude fortement désobligeante. Jacqueline se défend d'être jalouse ou haineuse, mais son attitude prouve tout le contraire. Hercule Poirot, lui, est également troublé pour l'entêtement de la demoiselle, dont il avait déjà croisé le chemin à Londres, alors qu'elle se trouvait en galante compagnie et ne cachait rien de ses sentiments amoureux. Pour notre détective belge, c'était assurément une démonstration excessive et préoccupante. Alors que ce joli monde embarque à bord de la même croisière sur le Nil, l'ambiance est aussi lourde de sensualité que de cupidité autour de ce singulier trio. Et le danger gronde... Ce livre est sans doute celui dont j'ai vu et revu le plus souvent l'adaptation tv, à tel point que l'histoire a fini par s'imprimer dans mes petites cellules grises. Merci Hercule ! Il n'empêche que j'ai pris grand plaisir à voguer sur le Nil en compagnie de ces voyageurs crapuleux (la brochette de personnages est large et croustillante), en plus d'assister à un mélodrame de premier ordre, qui s'avère poignant jusqu'au bout. Un très grand roman, encore une fois. 

Le Livre de Poche, 2001 pour la présente édition ♦ Traduit par Robert Nobret & Elise Champon (Death on the Nile, 1937)

description
Emily Blunt as Linnet Ridgeway

bannerfans_16489672 (61)   bannerfans_16489672 (67)

#Jeu littéraire : Vintage Mystery Cover Scavenger Hunt 2016 : un plan d'eau

04/02/16

Sidney Chambers et l'ombre de la mort (Les Mystères de Grantchester), de James Runcie

Sidney Chambers et l'ombre de la mort

Les amateurs des séries policières du dimanche soir, sur France 3, connaissent probablement déjà Sidney Chambers et ils ont bon goût car Grantchester est une série de qualité, inspirée des livres de James Runcie. Sidney Chambers est donc chanoine à Grantchester, près de Cambridge, c'est aussi un jeune homme charmant et célibataire, disponible pour ses ouailles et prêtant volontiers une oreille compatissante dès lors qu'on le sollicite pour s'épancher. C'est ainsi qu'il reçoit la confidence d'une femme éplorée par la mort de son amant, qui vient de se suicider, or celle-ci refuse de croire cette théorie et implore le pasteur de mener une enquête discrète. Après quoi, notre Sidney va prendre goût aux intrigues policières et s'investir, souvent à la demande de son ami, Geordie Keating, inspecteur à Scotland Yard, dans des histoires louches, impliquant des vols, des empoisonnements et même des meurtres ! Soudain la vie cléricale vous paraît tellement plus excitante... si grisante qu'elle éloigne notre homme d'église de ses fonctions premières, au grand dam de son assistant, Leonard Finch. Le livre se compose donc de six petites histoires, qui s'enchaînent sur 350 pages, tout en entretenant un lien invisible entre elles. On y retrouve ainsi la même brochette de personnages pittoresques, comme Mrs Maguire, la gouvernante revêche, ou la pétillante Amanda Kendall, une amie de longue date, désormais sa tendre complice, avec ambiguité amoureuse perceptible, sans oublier le chien Dickens, nouvelle coqueluche du village. Le contexte des années 50 participe aussi au charme et à l'élégance de la lecture, et si l'esprit général est assez poudré, cela n'occulte pas des thèmes subversifs, comme la violence sexuelle et l'homophobie, qui viennent quelque peu noircir le tableau bucolique. Grantchester reste néanmoins une série d'ambiance et de caractère bon chic bon genre, où l'action lente et la réflexion métaphysique prennent le pas aux pérégrinations de notre chanoine préféré, amateur de jazz, de backgammon, de whisky et de bière brune. C'est sans esbroufe et très classique, mais plaisant à lire pour qui recherche une forme de détente dépaysante (et apprécie la formule du “cozy mystery so british”). ;-)

Actes Sud / coll. Actes Noirs ♦ Janvier 2016 ♦

Traduit par Patrice Repusseau (Sidney Chambers and the Shadow of Death, 2013)

Grantchester

💂👸💂👸💂👸💂👸💂👸

bannerfans_16489672 (63)  Challenge ABC Policier Thriller


03/02/16

Astrid Bromure, Tome 2 : Comment atomiser les fantômes, de Fabrice Parme

Astrid Bromure FP

source: Fabrice Parme

Chic, Astrid Bromure est de retour ! Et dans cette nouvelle aventure, c'est avec grande surprise qu'on découvre ses parents - qui brillaient par leur absence dans le 1er tome. Certes, trop accaparés par leurs activités, confiant volontiers leur fillette aux bons soins de leurs domestiques zélés, M. et Mme Bromure n'en sont pas moins des parents responsables, soucieux de l'éducation de leur enfant. Ne jurant que par l'institutrice à domicile ou l'école privée, ils se retrouvent aux abois en apprenant que la première a démissionné et l'option n°2 est condamnée (effectif complet). Astrid émet alors son intention de rejoindre les rangs d'une école particulière, le manoir de Canterville, qui se targue d'offrir “un savoir-faire ancestral en matière d'enseignement”. Allons donc, Astrid serait prête à signer pour connaître les joies de l'internat ? Partager sa chambre et la vie en communauté ? La bonne blague. Ne douchons pas l'enthousiasme débordant de notre héroïne pour autant. Et c'est clairement excitée qu'elle débarque au Manoir, accueillie par une Mademoiselle Poppyscoop exaltée, qui ne va rien lui cacher du drame terrible qui a frappé les propriétaires des lieux, lesquels continuent de hanter les murs de l'école... brrr ! Or, d'autres peines attendent notre demoiselle. Elle, si bonne élève, collectionne les meilleures notes mais se met à dos toute la classe. Résultat, c'est la fille la plus impopulaire de l'école. Arrivent alors à la rescousse, ses camarades de chambre, Rebecca et Gladys, les jumelles intrépides et effrontées... qui ne rêvent que de fuguer ! 

La lecture est toujours aussi drôle et déjantée. Qu'on parle de fantômes, de réputation ou de célébrité, d'éducation ou d'apprentissage, l'histoire est riche en anecdotes et situations saugrenues, sans jamais négliger la petite touche de sensibilité. C'est un sacré mélange, dosé avec intelligence et espièglerie. J'apprécie aussi beaucoup les décors, les couleurs, les dessins, l'ambiance rétro et faussement guindée, en plus de la personnalité vive et pétillante d'Astrid, du grain de folie et des excentricités des personnages qui gravitent autour. Bref. Cette série est en train d'affirmer son tempérament décalé et peaufine ses histoires, sa distribution et son decorum pour charmer un lectorat largement conquis (jeunesse, mais pas que). Définitivement TOP. ♥

Rue de Sèvres / Janvier 2016

 

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

Akissi, Tome 6 : Sans amis, de Marguerite Abouet & Mathieu Sapin

Akissi Sans amis

Rien ne va plus, dans la vie d'Akissi, depuis l'arrivée dans sa classe d'une nouvelle élève, Sido, qui attire tous les regards parce qu'elle est belle, coquette, intelligente, vit dans une grande maison, reçoit des tonnes de jeux tout droit de France... et en bonus, elle s'est fait croquer la jambe par un lion ! Comment lutter contre ça ? Akissi est démoralisée. Elle vient de se faire voler la vedette, voit tous ses potes se détourner d'elle pour papillonner autour de Sido et refuse obstinément de se joindre à la joyeuse bande. Trahie, elle se sent. Vicieuse, sera sa vengeance. Car Akissi n'a pas dit son dernier mot. Après avoir longtemps chouiné sur son sort, tourné comme une âme en peine dans la maison et alerté sa famille de son état catatonique, la fillette a des idées plein la tête pour reprendre la première place dans le cœur de ses amis. Concours de danse, vol de béquilles, chouchoutage de bébé, apprentissage du tir... rien ne lui résiste ! Akissi est vive, intrépide, farceuse et rigolote. Ses aventures virent toujours à l'imprévu, comme cette incroyable mission d'héroïsme, qui rendra notre Akissi si populaire... qu'elle aura de nouveau le monde à ses pieds. ;-) Ah, ah, ah. C'est franchement réjouissant, avec pour héroïne une petite chipie attachante, même si elle accumule les mauvais coups et les mensonges, son cœur est bon, et c'est ce qui compte. Ses aventures nous font également découvrir une Afrique authentique, dans ses couleurs et son folklore, avec un charme exotique efficace sur toute la ligne. De l'humour, des histoires rocambolesques et une évasion promise... c'est tout bon ! Ce sixième tome est une réussite.  

Gallimard Bande Dessinée / Novembre 2015

IMG_5682   IMG_5683

IMG_5684   IMG_5685

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Imagier Imagine, par Ingela P. Arrhenius

IMG_5818

Cet imagier, mettant en scène des chats aux bouilles drôlement mignonnes, propose des situations du quotidien dans lesquelles l'enfant pourra facilement se retrouver : manger avec une cuillère, lancer un ballon, attendre ses parents, pédaler sur un grand vélo, piloter un avion (euh ?), écouter le chant d'un oiseau, se laver dans une baignoire, lire une belle histoire...

Le tour d'horizon est simpliste, tout comme la lecture, qui se distingue par son graphisme, ses couleurs, ses illustrations, car la suédoise Ingela P. Arrhenius glisse sa touche personnelle, particulièrement enchanteresse, qui ne manquera pas de séduire les jeunes lecteurs. Ce sont là des images souvent très narratives, qui en plus de toucher l'enfant, vont l'aider à élargir son vocabulaire ou à exprimer ce qu'il ressent au fil de ses découvertes.

Un chouette petit album, tout cartonné, au format carré (15x15) pratique pour glisser dans la paume d'une grande main, et qui procède à une méthode simple mais efficace pour enrichir le langage et les connaissances de l'enfant.

Tourbillon / Février 2016

IMG_5819   IMG_5820

IMG_5821

Posté par clarabel76 à 08:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Maman veille, de Pittau & Gervais

IMG_5782

Maman veille, l'album du duo Pittau & Gervais, est une lecture chaleureuse et pétrie de douceur.

On y découvre une farandole d'animaux, constitués d'une maman et d'un bébé, allant de l'ours au lion etc., en un rituel bien rodé. La première veille sur le sommeil du second, un sourire plaqué sur la face.

Le défilé, au fil des pages, n'est que charme, tendresse, joliesse et affection. Pour l'anecdote, on trouve aussi deux orifices à la place des yeux, d'un côté la maman veille les yeux ouverts, de l'autre bébé a les yeux fermés. Et à la fin, ... surprise ! ;-)

Une lecture franchement mignonne et adorable, qui guide efficacement les enfants jusqu'à leur propre sommeil, et propose un tête-à-tête apaisant et délicat. 

Gallimard Jeunesse / Giboulées ♦ Janvier 2016

IMG_5783   IMG_5784

IMG_5785

Posté par clarabel76 à 08:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Attends Miyuki, de Roxane Marie Galliez & Seng Soun Ratanavanh

IMG_5712

Le jardin s'éveille pour sa première aube de l'année, le printemps est à la porte et Miyuki est pressée de découvrir les jeunes beautés à peine écloses. Mais sa joie est douchée par la découverte d'une petite fleur qui refuse de s'ouvrir comme les autres. Patience, lui dit son grand-père, celle-ci, plus qu'une autre, a besoin de temps, d'eau pure, de souffle secret ou de magie pour étirer ses pétales et étaler sa splendeur.

La fillette s'entête et décide d'activer le processus pour que le jardin rutile de joliesse. Elle n'écoute plus son grand-père qui réclame toujours plus de patience. Et l'enfant s'éparpille, excitée, elle grille d'envie et ne se contient plus. Son aventure l'entraîne alors loin, très loin dans la forêt, car le puits est vide, le ciel est bleu, sans nuage, la cascade gronde férocement... rien ne va plus et la journée s'écoule lentement, sans permettre à Miyuki de parvenir à son but.

Ce formidable conte poétique, qui traite de l'art de la patience, est illuminé par un graphisme d'inspiration japonisante, accompagné d'un texte d'une grande sensibilité, qui raconte l'énergie d'une fillette intrépide en des termes très délicats. Ce mélange de charme et de tendresse confère à cet album une grande noblesse ! ;-)

De la Martinière Jeunesse ♦ Février 2016

IMG_5713   IMG_5714

IMG_5715   IMG_5716

Posté par clarabel76 à 08:30:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,