IMG_5964

Magnifique album de Gérard Dubois ! La couverture toilée promet déjà un voyage dans le temps, sous une forme très stylée et raffinée ! Et de plonger dans une étrange galerie d'images classiques, où s'opère un savant décalage entre ce qui est de mise - les sourires angéliques, les culottes courtes, les chaussettes blanches, la raie sur le côté ou la frange bien plaqué sur le front - et ce qui se pratique - scier la branche de l'arbre où se trouve la balançoire, car c'est chacun son tour, ou chiper la jambe de bois du papi qui fait sa sieste au coin du feu. La cruauté des enfants y est exposée sans retenue, les images ne nous épargnent rien, même si l'imaginaire participe aussi beaucoup à l'histoire qui se raconte. C'est stupéfiant, avec ce charme vintage qui dénote et fait toute la différence. 

Ces enfantillages sont une autre manière d'épingler les travers de nos bambins, mi-anges mi-démons, et d'assister à un spectacle parfois déconcertant, souvent effarant et, malgré tout, sournoisement impressionnant. Gérard Dubois maîtrise cet art de jongler avec les mots, les images et l'interprétation avec une rouerie savoureuse. A offrir davantage pour «grands» enfants.

Rouergue / Octobre 2015

IMG_5965   IMG_5966

IMG_5967   IMG_5968