IMG_6584

L'histoire se passe en Orient, à l'époque où les animaux et les hommes parlaient la même langue, où la fourrure des tigres n'était pas encore rayée de noir et où les buffles avaient le nez aussi rond qu'une pastèque. 

Le jeune Tian est envoyé par son père pour récupérer le buffle en train de se baigner à la rivière, afin de le protéger du tigre qui rôde dans les parages, mais hélas le garçon arrive trop tard. Les deux animaux sont déjà en pleine conversation.

Le tigre se demande pourquoi le buffle préfère la compagnie des hommes à celle des animaux. C'est parce qu'ils possèdent l'intelligence. Qu'est-ce donc ? lui rétorque le prédateur. Et justement, le jeune Tian se présente à lui.

Il accepte de lui faire cadeau de l'intelligence, qui se trouve dans le coffre de son père, mais hésite à faire l'aller-retour en laissant le buffle entre les griffes du tigre. Ce dernier a beau promettre d'être sage, son sourire malicieux ne trompe personne. Il accepte néanmoins d'être attaché en attendant le retour du garçon.

Seulement voilà, c'est avec une tige de bambou, qu'il a ramassée dans l'âtre, que le jeune Tian revient. Ouloulou. Chaud devant. La ruse du garçon va-t-elle dépasser l'esprit machiavélique du tigre ? Combat de titans droit devant. ^-^

Toujours est-il que cette histoire cocasse explique comment la fourrure des tigres est depuis rayée de noir et le museau des buffles étrangement tout plat ! JC Sarrazin nous livre ainsi une anecdote savoureuse et pleine d'humour ! Une chouette lecture. 

L'Ecole des Loisirs / Mai 2016

IMG_6585   IMG_6586

IMG_6587   IMG_6588