IMG_6980

Malo et sa sœur Camille participent à la saison des vendanges au domaine de Vaux en Champagne. La vieille bastide imposante fascine la jeune fille, qui tape dans l'œil de son propriétaire Andreas et son acolyte Octave. Ce dernier, suite à un accident de voiture, est balafré et boiteux. Il est cependant aussi agile qu'une panthère, capable de surgir derrière vous sans crier gare, ce qui a le don de surprendre les jeunes stagiaires, tout en leur inspirant un profond malaise. Camille n'y prête pas attention et n'est pas effrayée par cette attitude farouche et ambiguë, seulement son frère est agacé par les regards insistants du maître des lieux. Après une soirée bien arrosée, Malo perd patience et commence à se battre avec Octave. Le lendemain, le garçon a disparu. Parti bouder dans son coin ou en train de cuver son vin en séduisant une beauté locale, pensent leurs camarades. Camille est néanmoins inquiète et cherche à remuer ciel et terre pour lancer une battue. Elle se dit aussi que le mystérieux Andreas, enfermé dans sa tour d'ivoire, est probablement au courant de l'avancée de l'enquête. Elle cherche alors à se faufiler dans sa chambre par tous les moyens, mais se heurte à Octave qui lui interdit de franchir le seuil. Cette lecture vaut clairement le détour pour l'ambiance louche qu'elle dégage. Il y a d'un côté le charme de l'été indien, l'insouciance, l'entraide, le travail dans les vignes, les journées harassantes et les gueuletons autour d'une grande tablée turbulente. Et puis il y a les zones d'ombre, les silences et les non-dits, les portes closes, les silhouettes fuyantes, les fantômes du passé, les drames qui couvent et les révélations trop brutales pour être admises. À défaut d'être surprise par le dénouement, dont j'avais deviné les principaux ressorts, j'ai été fortement impressionnée par l'histoire en général, par son décor, par son ambiance, par ses personnages aussi. L'écriture est parfaitement maîtrisée, avec une scène d'ouverture saisissante d'effroi. En somme, ce livre possède une aura puissante et unique, qui rend l'expérience de lecture particulièrement inoubliable.

Denoël, coll. Sueurs Froides (2014) ♦ Repris en Livre de Poche, Janvier 2015