Espionnage intimeCe nouveau roman de la grande Susie Morgenstern est un enchantement de 140 pages, dans lequel on prend part à une vie de famille idéale. Angélique, la narratrice, a quinze ans, un physique de sirène et un béguin aveugle pour Arthur. Elle nous livre sans ambages le menu de son quotidien, auprès de parents ordinaires, de frangins envahissants mais attachants, d'une tante conquérante et d'une grand-mère extravagante. Tout ce petit monde gravite joyeusement autour du même noyau, on aime, on partage, on râle, on s'oppose et on revendique... le droit de ne pas fumer, de soigner son orthographe, de trouver l'amour là où on ne s'y attend pas, de tricher, de conspirer et d'entretenir son jardin secret.
Dans son cahier rose fuchsia, qui lui sert de journal intime, Angélique laisse libre court à son imagination et à sa fureur. Elle a découvert les preuves d'une trahison au cœur du foyer vénéré. Elle sera sans pitié, sans filtre. Ses pensées noir sur blanc ont été profanées, ses secrets divulgés, son intimité mise à nu. Devenue mi-ange mi-démon, Angélique passe maître dans l'art du contre-espionnage avant d'arracher la confession ultime. Face à la tromperie, il y a l'amour. “On fait du mieux qu'on peut.”
La lecture est ainsi un festival de mots, de sons, de sensations. Et j'ai adoré cet exercice. Le portrait trop beau d'une famille quasi parfaite est certes forcé mais cela apporte aussi de la douceur, de la tendresse et de l'exubérance à l'ensemble. Cela fait un bien fou, car j'ai souri tout du long. ☺

L'Ecole des Loisirs - Octobre 2016