20/02/17

L'amie prodigieuse, d'Elena Ferrante

lamie prodigieuse ecoutezlireÀ force de voir cette série encensée à tout bout de champ, j'ai fini par céder aux appels des sirènes, non sans une pointe d'appréhension, car le résumé ne m'emballait pas des masses (ainsi que le bouche-à-oreille unanime, toujours effrayant). D'ailleurs, j'ai eu un peu de mal à accrocher au début du roman, deux gamines grandissent dans un quartier populaire de Naples, fin des années 50, avec en toile de fond la violence, la misère, les légendes urbaines (l'ogre des contes) et les cancans. Mon intérêt est finalement devenu grandissant au fil des chapitres, plus je découvrais l'évolution de l'amitié des deux héroïnes, Lena et Lila, plus je m'imprégnais de l'ambiance. Pauvreté, destin, famille, ambition, infortune, amour et jalousie. Les filles rêvent d'y échapper en souhaitant un avenir meilleur, décrocher des diplômes, écrire des livres, comme Louisa May Alcott, leur idole. Et pourtant, seule Lena aura la chance de poursuivre ses études, aidée par leur institutrice, qui snobera Lila, fille de cordonnier, malgré ses résultats brillants. Blessée dans son orgueil, celle-ci va s'enfermer dans l'échoppe de son père et envisager le projet fou de lancer sa propre ligne de chaussures. Pendant ce temps, Lena rejoint le collège, puis le lycée, part à la mer pendant les vacances, nourrit une passion aveugle pour le fils du poète et s'agace du silence de son amie, de ses sautes d'humeur et de son éternelle inconstance. Entre Lila et Elena, l'amitié s'est toujours nourrie de cette rivalité inavouée, chacune cherchant à surpasser l'autre, à monopoliser l'attention, à enjoliver la vérité, et ce en dépit de leur attachement profond et sincère. Adolescentes et vaniteuses, nos deux héroïnes souffrent des erreurs qui façonnent leurs parcours, lesquels les entraînent malgré elles sur des chemins parallèles.

J'avais beau lire partout que c'était une lecture envoûtante, je trouvais cet engouement exagéré. Au final j'ai eu tort. C'est un vrai bon roman, qui dégage de l'authenticité et qui nous chante les charmes d'un conte populaire, avec tout le flonflon traditionnel (les mamas qui hurlent, la racaille qui roule des mécaniques, les voitures rutilantes qui frôlent les jolies filles...). Le dépaysement est assuré, les personnages semblent plus vrais que nature, l'ambiance est colorée et bruyante, la chaleur du sud nous colle à la peau. La vie se raconte, sous nos yeux ou nos oreilles, elle roule sur un fil, sans tricher, sans sensiblerie. Et c'est ce qui plaît. J'ai absorbé tout ça, pas mécontente, en écoutant Marina Moncade qui interprète avec beaucoup de talent, de maîtrise et de pudeur ce premier chapitre d'une saga flamboyante. Une agréable surprise, à la hauteur des promesses, à écouter sans réserve ! 

Texte intégral lu par Marina Moncade (durée : 11h 24) pour Gallimard, coll. Ecoutez Lire / Janvier 2016

L'amie prodigieuse, Livre 1 - Collection Folio (n° 6052) - Trad. de l'italien par Elsa Damien

lamie prodigieuse

Téléchargement disponible sur Audible FR

Posté par clarabel76 à 09:30:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,