le grand frisson

On retrouve l'humour, la facétie et la folie douce de Nicholas Oldland (cf. Les rameurs) dans cette histoire d'élan sauvage un peu trouillard. Alors que ses copains raffolent de sensations fortes, lui se contente de les observer mais a pleinement conscience de passer à côté de sa vie. Un jour, finalement, il décide de prendre à bras-le-corps son destin, au lieu de s'encroûter, il saute dans le premier bateau voguant sur l'eau et prend le large. Loin, très loin. Il va ainsi braver une terrible tempête, échouer sur une île déserte et s'improviser Robinson Crusoe. Sur place, il rencontre une tortue nommée Mardi, affronte de nombreux défis et apprend à survivre en milieu hostile (loin de son confort familier). Le temps passant, l'élan pense aussi à ses copains qui doivent s'inquiéter et choisit de monter à bord d'un bateau naviguant près de son île pour les rassurer. La séparation avec la tortue Mardi est certes déchirante, mais il promet de se revoir pendant les vacances ! Eh oui. L'aventure est aussi simple que cela. Et la lecture communique à sa façon une véritable exaltation, le bonheur de lâcher prise et le coup de pouce nécessaire pour se lancer vers l'inconnu. Une belle aventure guillerette, ponctuée par de jolies illustrations aux couleurs pimpantes.

Le grand frisson, de Nicholas Oldland

Bayard Jeunesse, 2017 - Trad. Alice Boucher

 

cest pas normaaal

M. Éléphant a une trompe très, très longue, ce n'est peut-être pas normal, mais au moins c'est pratique. Il peut doucher son éléphanteau, aider le Vieux Singe à grimper aux arbres, bercer le Bébé Antilope qui n'arrive pas à dormir, aider M. Zèbre à étendre son linge ou les fourmis à traverser la rivière. Bref. Cela semble combler tout le monde, seulement Mme Hippopotame répète sans cesse que ce n'est pas normal d'avoir une si longue trompe. La preuve, M. Éléphant est parfois maladroit et s'emmêle les pinceaux avec sa trompe au point de trébucher. La vilaine se moque de lui, puis ravale ses couleuvres en apprenant que son petit a échappé à sa vigilance et se précipite près du lac plein de crocodiles affamés. Vite, vite. M. Éléphant n'écoute que son courage et oublie les mesquineries de Mme Hippo, qui se sentira très gênée d'avoir été aussi rude. Big up à cet album drôle et optimiste, au service d'une histoire intelligente, racontée avec humour, et qui rappelle qu'on ne doit jamais juger quelqu'un à cause d'une différence. Un rendez-vous émoustillant. ☺

C'est pas normaaal ! de Mar Pavón & Laure du Faÿ

Bayard Jeunesse, 2017

 

trop bon

Avant de boucler ce petit tour d'horizon, coup de projecteur sur ce coffret gourmand, réunissant 28 fiches-recettes certifiées trop bonnes et sans gluten. Outre ce packaging plein de charme, on découvre à l'intérieur un classement ordonné, avec des fiches présentées façon Polaroïd (photo au recto, recette au verso) et on pioche avec délice dans cet assortiment de bonnes choses qui raviront les palais délicats de vos enfants (pizza, scones, madeleines, quiche, cordon bleu, pâtes fraîches, galette bretonne, gnocchi, bagels, granola, cookies, crumble & cupcake). Après une petite note explicative sur l'alimentation sans gluten, c'est quartier libre pour composer des menus appétissants et accessibles (ingrédients abordables, pas de listes interminables). Du pratique, du bon, de l'efficace. Je cautionne ! ♥

Trop  bon ! et sans gluten, de Virginie Loubier Charlotte Vannier

Bayard, 2016